Nous avons essayé Hazard Ops

AD Note totale

Beaucoup de cartes, modes, équipements et modifications

Avoir toutes les actions sur la barre d'espace par défaut est encombrant

Nous avons eu un accès média à la bêta fermée de Hazard Ops (connu en Amérique du Nord comme Zombies Monsters Robots) un shooter à la troisième personne au rythme rapide développé par Yingpei Games et publié en Europe par Infernum, et voici nos premières impressions. Et, par ailleurs, très bientôt, nous allons publier un premier aperçu vidéo commenté du gameplay du jeu.

Tout d'abord, comme vous le savez peut-être, nous avons récemment publié un test de Zombies Monsters Robots, alors n'hésitez pas à le consulter si vous êtes intéressé. Mais nous sommes ici pour parler de Hazard Ops, alors allons-y !

Le jeu propose un savant mélange de JCE avec des modes de survie et de vastes campagnes ainsi qu'une énorme combinaison de modes et de niveaux JCJ.

Notre premier contact avec le jeu s’est fait par la création de personnage où les joueurs peuvent créer leur personnage à partir d’une poignée de visages prédéfinis, de coiffures, etc. mais l’immersion du personnage n'est pas exactement une grande priorité dans ce type de jeu.

 

Hazard Ops screenshots 1 copiaHazard Ops screenshots 2 copiaHazard Ops screenshots 3 copiaHazard Ops screenshots 4 copia


Le jeu vous emmène instantanément dans un mode tutoriel où vous apprendrez les bases du déplacement dans le combat et comment tirer parti des mécanismes de couverture qui consistent à vous coller contre des murs ou des objets bas d’où vous pouvez tirer à l’aveuglette ou sauter dans et hors de combat pour des coups plus précis. Après cela, les joueurs sont pris dans un mode de survie coopérative JCE composé de trois vagues / tours de zombies qui tentent d'attaquer. Ici, le jeu nous a dévoilé l’un de ses mécanismes les plus uniques de destruction / réparation de l'environnement ; lors de leurs attaques, les zombies peuvent casser les fenêtres à barreaux qui mènent à notre location et peuvent monter à travers elles, mais entre les vagues d’attaques nous avons pu aller réparer les fenêtres détruites en préparation pour la prochaine vague.

En jetant un oeil sur les menus d’équipement, nous avons trouvé une large sélection de différentes armes, armures, costumes et monstres qui peuvent être utilisés pour personnaliser davantage les équipements de vos personnages. Nous avons commencé avec un peu de monnaie et avons eu déjà accès à certaines armes plus intéressantes, comme une arbalète paralysante et des armes de plus grande puissance, bien que la majorité des armes possèdent des exigences de niveau avant de pouvoir être utilisées.

 

Hazard Ops screenshots 5 copiaHazard Ops screenshots 6 copiaHazard Ops screenshots 7 copiaHazard Ops screenshots 8 copia


Nous avons joués en mode Team Deathmatch sur deux cartes différentes, les deux prévues pour un combat rapide et excitant. On peut signaler que cela peut prendre un certain temps pour s'habituer aux mécanismes de couverture et aux acrobaties et de façon occasionnelle nous nous sommes retrouvés coincés sur des murs quand nous essayons de fuir. Le JCJ peut être très brutal et la punition est la mort qui arrive souvent assez rapidement si vous vous exposez à des tirs directs de fusil de sniper. La mort a un mécanisme qui fait qu’une fois que vous mourrez vous avez toujours des points de vie afin que les joueurs puissent toujours essayer de vous ramener sur vos pieds, sauf si l'ennemi arrive d'abord.

Nous avons essayé l'une des missions de la campagne qui consistait à traverser une zone de ville remplie de marais verts irradiés. Il fallait passer chaque point de contrôle en combattant des ennemis qui devenaient de plus en plus difficiles à mesure que nous progressions dans les niveaux. Malheureusement, nous avons rencontré notre créateur à cause de quelques abeilles tueuses géantes qui faisaient tomber des grenades sur nous. Un trop grand nombre d'attaques ont eu raison de moi rapidement, sans même laisser le temps aux membres de mon équipe d'essayer de me ressusciter. C'est seulement plus tard que nous avons réalisé que les joueurs doivent acheter des pièces de résurrection pour pouvoir revenir dans le combat, hélas, nous avons découvert cela trop tard et donc fini notre expérience. Le gameplay global est amusant et les graphismes sont super pour un MMO à la première personne, ce qui donne une impression de jeu de console.