Nous avons essayé League of Angels

4.5 Note totale
Graphismes: 4/10
Gameplay: 3/10
Effets Sonores: 6/10

Quelques illustrations bien faites | Les dialogues anglais traduits du chinois sont plutôt bien rendus

Zéro gameplay | Trop d'automatisation pas assez d'implication

 

Nous avons essayé League of Angels, un MMORPG fantasy gratuit par navigateur développé par Uuzu et publié par R2Games, qui permet aux joueurs d’explorer un vaste monde dans lequel ils doivent trouver et recruter une variété d’anges. Dès le début de votre personnage est défini comme le héros suprême et vous êtes la seule personne qui puisse sauver le monde des affres du "Seigneur des Ténèbres". Le jeu est un MMORPG ‘point-and-click’ où les joueurs vont combattre toutes sortes d'ennemis, collecter du butin, compléter des quêtes et gagner des montants sans précédent d’EXP.

Notre voyage commence au moment où nous nous connectons et choisissons notre serveur ; puis nous sommes transportés vers un royaume abyssal sous-marin dans lequel on tombe sur un ange nommé Nocturna qui est emprisonné et dans un grand état de faiblesse. Pour la libérer, vous êtes chargé de vaincre des gardiens dont un boss appelé Akayla. L’implication du joueur pendant le combat est totalement inexistante, le combat a lieu dans une zone instanciée qui nécessite un écran de chargement. Vous retournez quelques contre-attaques automatiques (nous ne savons pas à ce stade si vous pouvez choisir entre les différentes attaques) puis apparait soudainement Nocturna et vous aide à combattre Akayla. Quand nous disons "vous aide", nous entendons qu’elle tue le boss pour vous.

League of Angels screenshot (6) copia
À ce stade, vous aurez à choisir votre classe entre guerrier ou mage, qui ont tous deux une apparence préfabriquée avec une version mâle ou femelle, sans aucune personnalisation et juste la possibilité de choisir votre nom. Donc quand nous avons pénétré dans le jeu tout le monde était exactement le même.

De là, nous nous sommes téléportés à l'arbre du monde dans le village elfe pour parler à une grande Dame elfique qui nous a alors envoyé vers d'autres aventures et tuer d'autres ennemis. Le processus est à peu près le même que ci-dessus, les méchants attaquent dès que vous êtes près d'eux, vous les attaquez en faisant très peu de dégâts alors Nocturna apparaît et tue tout sur l'écran avec un éclair blanc.  A la fin des combats principaux, on vous donne un score et un grade (nous avons eu "S" pour chaque combat lors de notre essai, qui est le plus haut grade, mais c’était complètement immérité étant donné que nous n'avons rien fait), et la possibilité de retourner l’une de quatre cartes qui vous donneront soit de l'or ou la chance d'obtenir une Larme Astrale, qui sert à monter de niveau de votre ange.

League of Angels screenshot (8) copia
Le style graphique n'est pas trop mal, tant pour le design des personnages et des environnements qui ont effectivement l'air vraiment bien. Mais pour notre troisième quête pour aller au sanctuaire d’Ashaphs nous nous sommes rendus compte qu’ils ont utilisé exactement la même illustration pour l'environnement qu'ils avaient utilisée dans la quête du Temple de la Lune que nous avions faite 5 minutes avant, ce qui donnait de nouveau l’impression d’une conception hâtive du jeu. Même constat avec la musique d’ambiance, dont la qualité était très chaotique, et il n’y a pas de possibilité de baisser la musique, seulement la couper complètement.

A mesure que vous progressez, vous débloquez de nouvelles fonctionnalités, mais étant donné que nous recevions une quantité folle d’EXP, après 22 minutes de jeu, nous avions déjà atteint le niveau 14 ! Lorsque nous avons pris une pause pour jetez un œil aux fonctionnalités du jeu, nous avons vu que la majorité d'entre elles consiste à vous donner de l’équipement ou alors piller pour continuer à jouer. C’était très difficile de checker toutes les fonctionnalités car elles sont juste déverrouillées avec très peu d'informations à leur sujet, contrairement à tout ce qui a des info-bulles qui vous disent quoi faire.

League of Angels screenshot (4) copia
Autre que l'illustration, qui est la seule vraie qualité rédemptrice, il y avait (au moins dans notre test) très peu de choses pour réellement nous donner envie de continuer à jouer et peut-être tester d'autres fonctions. Le gameplay consiste à cliquer pour lire le prochain dialogue de quête - cliquer sur une quête dans notre journal pour ensuite nous rendre automatiquement à elle - cliquer sur un mob pour être pris dans un combat automatisé; toute l'expérience donnait l’impression d’un roman interactif où nous avions juste à cliquer notre chemin à travers l'histoire plutôt que d’un MMO réel.