Nous avons passé en revue Shards of War

8.5 Note totale
Gameplay: 9/10
Graphismes: 8/10
Effet Sonores: 8/10

Personnages faciles à contrôler rendant le combat plus fluide et accessible pour les nouveaux joueurs | Bons graphismes

Le gameplay est un peu trop similaire à de nombreux MOBA

Nous avons récemment eu la chance de passer en revue le nouveau MOBA de Bigpoint, Shards of War, qui apporte une touche futuriste dans ce genre populaire et dans lequel les joueurs doivent se battre en équipes de cinq dans des matches bourrés d'action. Le jeu est actuellement en bêta fermée et lors du lancement il sera complètement free-to-play avec une variété d'options premium.

 

Shards of War - newsTout d’abord, nous avons pu voir le tutoriel qui nous a emmenés dans une bataille 5v5 avec un tas de bots. Nous avons combattu sur la carte Empire City (et alors qu'il y a mention de trois Shards différents, nous ne sommes pas tout à fait sûr qu’ils soient tous accessibles par le même mode de jeu à ce stade), nous avons essayé une sentinelle d’attaque : le Striker. Comme on peut s'y attendre Striker est un combattant qui inflige des dégâts assez lourds qui est capable de lancer des grenades, de faire de puissants barrages automatiques avec son fusil, ainsi que quelques autres mouvements astucieux.

Etant des joueurs relativement novices dans le genre MOBA, nous devons donner un coup de chapeau aux contrôles WASD qui permettent de déplacer le personnage en étant libre de viser avec la souris indépendamment, ce qui parait beaucoup plus intuitif et facile à contrôler et autorise à se déplacer et tirer en même temps.

La carte est divisée en trois voies classiques, chaque voie parsemée de tourelles alliées et ennemies que les joueurs doivent traverser avec les vagues de drones, tout est très similaires à d'autres jeux MOBA, ce qui rend le jeu plus facile à prendre en main. Il existe d'autres sous-objectifs sur la carte comme accéder à d'autres points de contrôle, même si nous n'avons pas vraiment eu le temps d'apprendre à quoi ils servaient.

 

sow_screenshot_02 copiasow_screenshot_03 copiasow_screenshot_04 copiasow_screenshot_06 copia


Le combat nous a semblé relativement équilibré et, en toute honnêteté, en tant que débutant par rapport au genre et le jeu lui même nous n'avons effectivement pas trop mal réussi et avons obtenu notre juste part de kills, ce qui montre avec quelle facilité on peut débuter dans le jeu. Les 10 sentinelles disponibles semblent assez cool ; elles sont divisées en trois rôles différents : attaquant, tank et soutien.

Une des choses que nous avons appréciées est le niveau des équipes. Avec chaque succès de l'équipe, que ce soit de tuer un joueur, détruire des tourelles ou une série d'actions, ces actions bénéficient à l'équipe dans son ensemble et périodiquement toute l'équipe monte de niveau donnant accès au prochain niveau d’attirail. L’attirail se compose des items et équipements personnalisés que les joueurs emportent dans la bataille. Pour chaque niveau d'équipe, les joueurs ont trois niveaux d'objets qu'ils peuvent équiper. A mesure que votre équipe monte de niveau, vous accédez à du meilleur équipement, par opposition à l'achat d'articles dans le jeu et leur mise à niveau, les joueurs savent à quels éléments ils auront accès à l'instant où le niveau de l’équipe augmente.

Les joueurs remplissent généralement leur attirail avec des articles qu'ils ont fabriqués à partir de matériaux trouvés dans des coffres de guerre acquis après chaque bataille qui donnent des matériaux aléatoires utilisés pour créer de l’équipement en récupérant différents composants jusqu'à ce qu'ils en aient suffisamment pour faire un article d'un certain grade . Les joueurs auront la possibilité d'acheter de nouveaux coffres de guerre dans la boutique, nécessitant de la monnaie premium, ainsi que de nouveaux skins pour les sentinelles, ou encore d’acheter un abonnement qui donne quelques bonus différents, tels que l'augmentation de l’EXP, la chance à redéfinir votre trésor de guerre, des bons de skin et d'autres avantages.