Gamescom 2013 – Interview de Remco Wertermann (PDG de Gamigo)

 

Pendant que nous étions à la GamesCom, nous avons pris le temps de rencontrer le PDG de Gamigo, Remco Westermann. Gamigo est plus connu pour sa gamme de jeux gratuits et c’est une société axée davantage sur l’édition. Nous en avons découvert un peu plus sur ce qu'ils font, sur quelques vieux titres qui ont été abandonnés, et ce qui nous attend dans le futur.

 



<Q>. Qu'est-ce que Gamigo?

Gamigo est un distributeur, éditeur de jeux en ligne, en particulier les jeux de rôle et jeux de stratégie et toujours des jeux multi-joueurs en ligne.

<Q>. Quelle est la raison de l’annulation de Grimlands?

Gamigo au cours de son histoire a fait beaucoup de développement ou de financement de développement, et le développement et l'édition sont deux choses totalement différentes. Le type de risque est différent et il ya beaucoup de titres sur le marché en ce moment donc nous nous sommes dit que nous n'avions pas nécessairement besoin de prendre le risque de développer des titres et qu’il valait mieux se spécialiser dans la distribution et mettre notre argent dans un meilleur marketing, plus de clients et la construction de la société sur ce côté.

<Q>. Que se passe-t-il avec Otherland?

Otherland est un bel exemple d'un jeu en ligne qui prend un peu plus longtemps que prévu à l'origine, comme beaucoup d'entre eux en fait. Nous croyons toujours en Otherland, nous pensons toujours qu’il va voir le jour, mais il y a quelques problèmes avec le développement de celui-ci, certains des bailleurs de fonds se sont retirés, alors nous avons certaines interrogations. On discute en ce moment quel studios continuera le développement mais pour autant que je sache, le jeu a le feu vert et ira de l'avant, j'espère vraiment que nous le verrons en 2014, mais c’est difficile à dire pour le moment. Ça va être un bon titre.

<Q>. Que se passe-t-il d’autre chez Gamigo et ses autres titres?

Gamigo a changé de stratégie depuis octobre de l'année dernière, plus de développement, ouverture de l'entreprise pour une plus grande distribution des jeux. Nous avons Dragon Nest sur la plateforme qui est un grand jeu et qui a été un grand succès en Asie, nous allons le distribuer en Europe. Nous avons relancé aussi Loong par exemple, qui a également l'air très bien, et nous avons une grande gamme de nouveaux jeux de toutes sortes qui sont à venir. Mais nous ne devons pas oublier les anciens, Fiesta, Last Chaos, des jeux qui ont cinq ans et qui reçoivent des mises à jour de contenu tout le temps et qui marchent très bien.

<Q>. Avec autant de titres, comment décidez-vous quels sont ceux qui obtiennent la chance d’être mentionnés dans les salons comme la Gamescom?

Nous essayons d'obtenir d'abord une bonne sélection et de sentir que les jeux que nous présentons sont de bons jeux et même avec un portefeuille plus important, il ya tellement de nombreux outils en ligne que nous avons, autant de news que nous envoyons partout de sorte que chaque jeu obtiendra l'attention qui lui est due.

<Q>. Comment se déroule la bêta ouverte d’UFO Online?

Pas aussi bien que nous l'espérions, il est encore en bêta ouverte et aurait dû être lancé, mais nous avons aussi une règle, pour revenir à une question précédente, nous ne lançons que des jeux dont nous sommes vraiment convaincus qu'ils sont vraiment bons et qu’ils vont attirer suffisamment d'utilisateurs. A ce stade UFO n’en est malheureusement pas encore là, donc nous travaillons toujours sur le jeu avec le développeur.

<Q>. Quels sont les principaux problèmes des gens dans la bêta?

Nous avons beaucoup d'abandons après quelques niveaux, de sorte que le jeu est bon au début, mais les joueurs ne restent pas assez longtemps dans le jeu, ce qui doit être réglé bien sûr, parce que nous ne voulons pas que les gens entrent dans le jeu et ressortent après peu de temps parce qu’il ne fonctionne pas.

<Q>. Avez-vous vraiment joué à un de vos jeux?

Oui bien sûr, je joue à Fiesta, Last Chaos et je commence à jouer à Loong, mais pas autant que je le voudrais parce que je fais aussi beaucoup d'autres choses bien sûr, en particulier la recherche de nouveaux jeux et la gestion de l'équipe.

<Q>. Que pouvons-nous espérer voir se produire dans l'avenir?

Gamigo va encore se développer à l'international, nous construisons une base solide en Amérique du Nord, en Europe nous nous assurons que nous obtenons une meilleure traction dans plus de pays et nous allons aussi dans des pays plus petits et bien sûr l'extension du portefeuille de jeux; obtenir des titres cool plus excitants, des jeux de rôles, des jeux de stratégie et des jeux mobiles.

<Q>. Que recherchez-vous dans un jeu?

Surtout que ce soit un jeu de haute qualité qui ait une longue durée de vie pour que les gens une fois entrés dans le jeu apprécient la partie communauté, je veux dire la partie multi-joueurs est très importante. Les gens aiment faire partie d’une belle communauté, afin d'être ensemble et aussi le gameplay lui-même doit être bon et excitant.