Nous avons essayé Panzar

7 Note totale
Graphismes: 9/10
Gameplay: 7/10
Effets Sonores: 6/10

Gameplay fun et addictif | Style unique | Combat d'action basé sur les compétences

Impossible de choisir la carte ou le mode de jeu

Vous n’aurez manqué de remarquer que le MOBA a le vent en poupe en ce moment. La plupart du temps, les jeux qui sortent ne sont que des clones des grands MOBA à succès mais parfois certains émergent du lot. C’est le cas du nouveau titre de Panzar Studio, baptisé Panzar. Nous l’avons essayé et voici nos impressions à son sujet.

PREMIERS PAS

En entrant dans le jeu, vous aurez à choisir votre premier personnage et tout comme dans un MOBA classique, il ya des personnages différents à choisir, sans aucune option de personnalisation. À l'heure actuelle, les champions disponibles sont: Tank, Paladin, Sapper, Sœur de feu, Inquisiteur, Berserker, Sorcière de glace et Gunner. Juste avec l'écran de sélection des personnages vous pouvez vous rendre compte du style général du jeu, qui diffère beaucoup du style cartoon de LoL et du style anime qui caractérise beaucoup de MMO modernes. Panzar dispose d'un style brutal et sombre, un peu à la manière de Warhammer. Les orcs sont laids et effrayants, les nains ne sont pas sexy du tout et le sang est monnaie courante. Si vous recherchez de grands yeux mignons et des objets qui brillent, c'est définitivement le mauvais endroit pour chercher.

Pour commencer notre aventure, nous avons choisi l'Inquisiteur, un assassin humain avec deux lames style avec un DPS élevé et une compétence de furtivité. Dans Panzar vous devez choisir votre personnage (vous pouvez en avoir plusieurs) avant d'entrer réellement dans le jeu, et il n'y aura pas un écran de sélection avant chaque match. C'est parce que l'une des caractéristiques qui distinguent Panzar des autres MOBA, est la progression permanente de style RPG du personnage. Au lieu monter de niveau et de s’équiper lors d’une partie,  votre personnage gagnera des points d'expérience, de l’argent et des ressources après chaque match, et vous pourrez les utiliser pour acheter / créer de nouveaux items ou obtenir de nouvelles compétences, tout comme dans un MMORPG standard. Après la création de votre personnage vous serez amené à l'écran principal du jeu, qui est assez standard et intuitif. Outre les boutons habituels pour la boutique et les fonctionnalités premium, vous aurez différents autres onglets: Personnage, Forge, Magasin, Autel et Social. Dans l'écran de personnage, vous pouvez voir votre personnage et aller à l'écran de sélection de personnage. Dans la forge, vous pouvez mettre à jour les items déjà détenus et – si vous possédez la bonne recette - en créer de nouveaux, tels que des potions et des équipements. La boutique est l'endroit où vous pouvez acheter de nouveaux items et l'autel est l'endroit où vous débloquez de nouvelles compétences et construisez votre personnage. Dans l'onglet social, vous pouvez gérer votre liste d'amis, votre clan et des tournois.

La chose étrange est que pour entrer dans un match, vous avez juste un gros bouton rouge brillant "play" qui vous permettra de vous mettre dans une file d'attente pour un match au hasard, et c'est tout. Pour le moment, vous ne pouvez pas choisir la carte ou le mode de jeu, etc. et c'est assez ennuyeux pour un jeu avec des tournois et qui vise probablement à devenir un e-sport dans le futur.

GRAPHISMES ET EFFETS SONORES

Il n’y a absolument rien à redire sur les graphismes du jeu. Dès que vous entrerez dans un match, vous vous rendrez compte combien les graphismes sont magnifiques, grâce au CryEngine 3, qui propose des modèles et des effets spéciaux en 3D étonnants et détaillés, des animations et des ombres impressionnantes. C'est définitivement un plaisir à regarder les effets de sorts et l'excellente utilisation de la physique. Panzar est sans doute au-dessus de la norme du jeu free-to-play habituel.

Le style graphique des cartes est à noter aussi. À l'exception de l'arène de style Colisée qui est franchement ennuyeuse et banale, toutes les cartes offertes par le jeu sont bien réalisées et uniques en termes de graphismes. Dommage que la plupart d'entre elles soient vraiment petites.

Les effets sonores sont agréables aussi, et alors qu'ils ne sont pas vraiment impressionnant, ils font leur travail très bien, capturant le sentiment de ce que vous vous attendez à entendre dans la chaleur de la bataille, comme le choc de l'acier et les cris de rage et de douleur.

GAMEPLAY

C'est la partie qui rend le jeu vraiment unique et totalement différent de votre MOBA habituel. Panzar se joue dans une  vue à la troisième personne "au-dessus de l'épaule" qui est très similaire à celle des TPS et certains MMORPG d'action comme RaiderZ ou Tera. Le système de combat est complètement orienté action et extrêmement simple et intuitif. Il utilise les touches TPS typiques WASD + combo de la souris pour vous donner un maximum de contrôle, le clic gauche est réservé à l'attaque standard, le clic droit à l'attaque de puissance, vous pouvez utiliser Ctrl pour bloquer et réduire les dommages, Shift pour sprinter et Espace pour sauter. De plus, vous avez les compétences débloquées sur des touches numériques comme dans un MMORPG classique. Il est vraiment facile de s'habituer à ce système et si vous avez déjà joué à un TPS ou un MMORPG d'action vous vous sentirez comme à la maison. Nous devons dire que ce système, est extrêmement amusant et addictif, et vous aurez à réagir vite tout en gardant un œil sur l'action pour aider et soutenir votre équipe en massacrant les ennemis.

Le match classique dans Panzar consiste à capturer un point de contrôle au centre de la carte. Les cartes ne sont pas si grandes et souvent le match se transforme en une grosse bagarre au milieu. Cependant, en général, vous avez différentes hauteurs, des passages et des points à utiliser pour la couverture qui permettront l'utilisation de tactiques et de styles de jeu différents. En outre, les grandes cartes ont des outils, des appareils et des pièges que vous pouvez utiliser pour gagner un avantage, comme exploser des barils, faire rouler des rondins de bois et plus encore.

En jouant avec notre inquisiteur nous avons réalisé que nous devions jouer d'une façon particulière pour réussir. Nous avons dû apprendre notre rôle dans la bataille et la façon de tirer le meilleur parti des points forts de notre personnage, en utilisant les compétences de furtivité pour arriver derrière les jeteurs de sorts, les gunners et les personnages ennemis de toutes sortes et les faire tomber rapidement.

Cela nous a fait comprendre que chaque personnage doit être joué d'une manière différente et a un rôle précis dans l'équipe. Tout comme dans tous les autres MOBA, la collaboration avec d'autres joueurs est extrêmement important afin de gagner un match.

CONCLUSION

Panzar est un jeu entre un MOBA classique et un TPS, et dispose d'une progression MMORPG classique. Les graphismes du jeu sont magnifiques et absolument incroyables, mais le jeu est un peu incomplet et lacunaire dans certains aspects. Il n'y a pas beaucoup de personnages pour un jeu MOBA, et chaque personnage doit être nivelé individuellement, donc si vous vous ennuyez et que vous voulez essayer une autre classe, il faut recommencer au début. En outre, il n'existe aucun moyen de créer un match personnalisé, en choisissant des cartes, un nombre limite de joueurs ou quoi que ce soit. La meilleure partie du jeu est que les résultats sont rapides et amusants et le système de combat peut être extrêmement addictif. Si vous cherchez quelque chose de vraiment agréable à jouer qui peut être apprécié même dans de courtes pauses, Panzar peut être une belle surprise. Mais ne vous attendez pas au jeu JCJ de l'année, au moins jusqu'à ce que les développeurs corrigent quelque détails ici et là, et enrichissent l’expérience globale.





 

One Comment - "Nous avons essayé Panzar"

  1. edgarrep 15/07/2013 at 01:02 -

    J’adore Panzar, c’est pour moi LA révélation de l’année, en passe de devenir un e-sport héroic fantasy culte, tout jeune et déjà hyper beau et bien foutu, vraiment prenant. Contactez les Relax Max, pour un clan familial détendu et sans pression.