Nous avons essayé Swordsman

7 Note totale
Gameplay: 7/10
Graphismes: 7/10
Effet Sonores: 6/10

Options intéressantes offrant différents contrôles, une grande variété de classes/écoles

Histoire ringarde, manque de personnalisation des avatars, graphimes laissant à désirer

 

Nous avons récemment eu l’opportunité d’essayer Swordsman, ce titre free to play d’arts martiaux orienté MMORPG d'action situé dans la Chine ancienne édité par Perfect World dans lequel le joueur est le protagoniste d'une histoire où son village est saccagé.

 

Swordsman - Review - ImageAvec 10 différentes écoles d'arts martiaux auxquelles le joueur peut se joindre, fournissant chacune une classe différente qui définit le style d’art martial, le MMORPG est un mix de fantasy et de mythologie chinoise inspiré du genre de la Wuxia. Les joueurs sont en mesure d'effectuer des mouvements défiant la physique.

Une fois connectés, les joueurs sont immédiatement accueillis par l'écran de création de personnage où ils peuvent choisir entre un personnage masculin ou féminin, puis définir leur apparence ainsi que leur donner un nom. Il y a une grande variété de différentes options d'apparence, y compris une personnalisation du corps évolutive pour définir les proportions du corps et une sélection de coupes de cheveux préfabriquées, de visages, de caractéristiques détaillées et plus.

 

Swordsman screenshots (1) copiaSwordsman screenshots (4) copiaSwordsman screenshots (7) copia_1Swordsman screenshots (10) copia_1


Nous avons crée un personnage féminin et l’avons appelé "Portman" d’après le Natalie Portman, en raison du grain de beauté sur la joue que nous avons pu donner à notre personnage dans l'écran de création. Puis, nous avons plongé dans le jeu. Après la cinématique d’introduction, nous avons commencé sur une plage et remarqué la première chose qui a éveillé notre intérêt : un système de contrôle. Il y a trois façons de contrôler votre personnage avec la souris et les touches du clavier : Swordsman classique, 3D traditionnel et Action, ce qui donne trois façons différentes de jouer le jeu en fonction de vos propres préférences. Les joueurs ne sont pas liés à leur choix et peuvent les modifier dans les paramètres afin d'essayer les différentes variations et voir ce qui leur convient le mieux.

Le jeu entre directement dans le mode mission et nous parlons tout de suite à une jeune fille qui pleure sur la plage qui nous dit que le village est attaqué par des voleurs. Les graphismes sont corrects, mais sont loin d'être aussi détaillés qu’ils devraient l’être en comparaison avec les autres jeux en ligne gratuits que l’on voit de nos jours, d'autant plus quand ils sont pires que ceux de Neverwinter, un autre MMORPG de Perfect World, avec des textures plates et un flou de distance qui à l’air d’être là pour économiser des efforts et de l'intensité graphique que pour toute autre raison. (Contrairement à des jeux tels que Black Desert Online).

Le combat était un peu terne, mais étant donné que nous avons joué dans les premiers niveaux, il est difficile de dire ce que seront le JCJ et JCE dans les paliers supérieurs. Mais pour un premier coup d'oeil, c’était un peu lent et maladroit. Nous avons donc combattu les différents Raiders qui se trouvaient sur notre route jusqu'à ce que le gros méchant de l'histoire se présente dans une cinématique, ce qui a obligé à fuir le village, mettre en pièces davantage de Raiders avec une épée qui nous avait été donné par l'Ancien du village.

 

Swordsman screenshots (12) copia_1Swordsman screenshots (16) copiaSwordsman screenshots (19) copiaSwordsman screenshots (22) copia


De là, nous nous sommes réveillés dans la ville de départ, où on nous a informé qu'il allait y avoir une réunion et le grand méchant pourrait être là. Après quoi, nous avons bourlingué de PNJ en PNJ faisant du bavardage inutile. Une confrontation ringarde avec le grand méchant s’est une fois de plus soldé par l’intervention d’un chevalier en armure étincelante nous informant qu’avec une bonne dose d’entrainement, nous aurions probablement une chance de battre le gars. Notre «entrainement» signifie essentiellement passer chez un PNJ pour choisir l'école d'arts martiaux que nous voulions rejoindre, apprendre instantanément trois capacités et puis tout à coup être prêt à aller combattre ce type. Un mini-épreuve de force sur la place principale de la ville (qui en toute honnêteté paraissait inappropriée et totalement sans nuances) a conduit à une poursuite sur les toits, dans la forêt, puis à un nouvel endroit où nous avons eu une autre confrontation contre la méchant qui n'a pas vraiment mis beaucoup d’efforts dans le combat, mais a été épargné avec l'apparition d'un autre PNJ.

Dans l'ensemble l'histoire était trop ringarde, les graphismes un peu datés, le combat un peu basique et pas particulièrement inspirant. Comme première impression, le jeu nous a laissé dans l’expectative de plus de choses, mais pas nécessairement dans le bon sens, nous avons juste senti qu’il n’avait pas donné grand chose. Loin d'être le pire MMORPG auquel nous avons joué, il a soit besoin de plus de travail ou, nous l'espérons, il a beaucoup plus à offrir dans les niveaux supérieurs.



 





 

One Comment - "Nous avons essayé Swordsman"

  1. Jag 04/11/2014 at 20:07 -

    Après 4 mois de jeu, je peux vous donner mon avis :
    – Points fort :
    1/ les différents styles de combats, c’est original
    2/ PvP inter-serveur
    et c’est tout…
    – points faibles :
    1/aucun contrôle du pvp sauvage, un lvl 80 peut exploser un lvl 30
    2/quêtes quasi inexistante, 10 quêtes maxi a chaque niveau, torchées en 30 min
    3/enchaînement journalier “obligatoire” donjon mirage pour les gemmes, donjon Tao pour les pilules Kung-Fu, instance bambou pour l’xp
    4/pas d’HDV mais les shop a l’ancienne donc reroll vendeur et PC qui tourne si on veut vendre ce qui provoque lag etc..
    5/clairement orienté sur le Pay-to-Win, promo de gemmes HL etc..
    6/serveurs en saturation de 8h a minuit..
    7/ farm de mob en mode bot (intégré au jeu…) pour le farm de matériaux
    Bref, test du jeu pour l’essai mais franchement, ç’a sens la désinstall dans pas longtemps