Nous avons essayé The Secret World

8 Note totale
Graphismes: 7/10
Gameplay: 7/10
Son: 8/10

Trame de fond approfondie | options de personnalisation infinies |système de compétences remarquable

Peu de JCJ | avatars muets

Notre équipe a essayé The Secret World, le nouveau MMORPG de Funcom, qui se déroule à l’époque actuelle et qui se distingue par un scénario passionnant basé sur de nombreuses légendes urbaines et autres mythes séculaires qui hantent les esprits crédules de nos contemporains.

The Secret World se révèle comme un jeu profond avec un scénario dense dans lequel, l’exploration, les missions et les environnements sont grandioses et offrent des heures de plaisir.



GAMEPLAY

The Secret World est un jeu dans lequel les choix (et la liberté de les faire) sont quelque chose de personnel et d’important par rapport à la mécanique de jeu. En entrant dans le jeu, les joueurs sont invités à choisir l'une des trois factions du jeu. Vous pouvez choisir les Illuminati, avides de pouvoir, les Templiers ou la faction chaotique du Dragon. Chaque faction a des objectifs différents et des points de vue sur la manière de faire face aux maux qui sont cachés dans le monde secret. Après cela, vous allez à l'écran de création de personnages ; assez complet, il vous permet de personnaliser votre avatar en profondeur. Lorsque vous avez créé votre personnage, vous commencez votre aventure à New York, Londres ou Shanghai, en fonction de la faction que vous avez choisie.

La première chose que vous allez découvrir, c'est que le jeu n'a pas de niveaux. Lorsque vous acquérez de l'expérience, vous pouvez débloquer une quantité énorme de compétences pour différentes armes, allant de sabres et de poupées vaudou à des bazookas et des tronçonneuses, et des rôles que vous pouvez jouer, tels que tank, soigneur, DPS ou hybride.

La quantité de choix disponibles peut être écrasante pour un joueur novice, mais rend le niveau de personnalisation infini. Malgré le large éventail de compétences, les joueurs ne peuvent choisir que 7 compétences actives, 7 compétences passives et 2 armes, donc vous devez choisir soigneusement vos compétences et prendre en compte la synergie entre celles-ci.

Le jeu dispose de différents types de missions: vous avez une mission Histoire qui dévoile la trame de fond, une mission principale, qui peut être de différents types, comme "Faction", dans laquelle vous devez remplir un objectif pour votre faction, ou "action", où vous devez tuer des ennemis. Il y a aussi des missions "enquêtes" où vous devez résoudre des puzzles et des énigmes (le jeu possède un navigateur qui vous permettra de rechercher des indices d'organisations fictives du jeu, des versets de la Bible, ou des peintures de peintres célèbres) et des missions "sabotage " dans lesquelles vous devrez utiliser la furtivité et la ruse pour compléter des objectifs. Et enfin, il y a des missions secondaires, que vous trouverez éparpillées dans le jeu, par exemple sur les cadavres, sur des notes accrochées sur les portes ou dans des fourgons abandonnés, et une mission donjon, qui vous enverra explorer un donjon.

Les missions ne sont pas toutes regroupées dans un même écran de quêtes, elles sont réparties sur toute la carte, et les PNJ censés vous les donner sont souvent cachés. Ces missions ont toujours plusieurs étapes. Les missions d'enquête et de sabotage sont très drôles et amusantes, parce que vous êtes obligés de chercher des informations sur Internet pour résoudre des énigmes compliquées, ou vous devez agir rapidement et efficacement sans être détecté, ce qui est assez différent des ce à quoi nous sommes normalement habitués.

Les lieux sont intéressants et bien conçus, vous pouvez vraiment croire que vous êtes dans le monde réel. Vous visitez des parcs d’attraction hantés, des villes maudites et beaucoup d’autres lieux effrayants. Les ennemis sont effrayants, et vous pouvez voir qu'ils sont basés sur de nombreux mythes et légendes, par exemple, la première zone du jeu, Kingsmouth, est en proie à des zombies et une sorte d'ennemis qui rappellent clairement les monstres des mythes de Cthulhu. En détail, les rues de la ville ont des noms comme Lovecraft Lane, Poe Cove, Elm Street ou Dunwich Road, toutes en référence à des mythes et à des écrivains de romans fantastiques d’épouvante.

Les donjons du jeu sont basés sur un schéma classique où les tanks doivent absorber les dégâts et les guérisseurs garder le groupe en vie. Cela dit, les donjons sont très drôles et nécessitent de la coordination. Les combats contre les boss sont très dynamiques, et il faut être attentif à ce qu'ils font et à ce qui se passe autour de vous.

Le jeu propose également du JCJ, mais seulement sur certains champs de bataille, dans lesquels les différentes factions s'affrontent pour le contrôle de certains points stratégiques du monde comme Stonehenge, El Dorado et les projets Fusang. Ces champs de bataille ont des objectifs de champ de bataille typiques et rapportent  des récompenses aux gagnants. Le jeu n’accorde pas beaucoup d'importance au JCJ, le jeu étant principalement orienté JCE, bien que nous ne puissions pas nier qu’il est appréciable que The Secret World ait inclus cette option.

 


GRAPHISMES ET SONS

Les graphismes du jeu sont vraiment bons. Nous avons remarqué que les environnements, les ennemis ou les graphismes des personnages sont très détaillés. Les animations sont bien faites et donnent le sentiment que nous sommes vraiment entrain d’écraser un ennemi avec un marteau, ou de lui tirer dessus avec un fusil d'assaut.

Les effets visuels sont d'ordre pratique, pas excessifs ni trop flashy ce qui maintient une sensation de réalisme. Les designs des boss et des donjons sont spectaculaires, par exemple, dans le premier donjon, l'ennemi final est similaire à un monstre de Cthulhu, ce qui va ravir les fans de Lovecraft.

Le son du jeu est exceptionnel. Les effets sonores accompagnent très bien les joueurs, depuis le crépitement des flammes jusqu’aux gémissements des ennemis. La musique du jeu permet d'obtenir l'effet désiré ; vous pouvez ressentir l'oppression, la terreur, ou un mal terrible qui rôde dans les parages.

 


MAGASIN DU JEU

The Secret World a décidé d'avoir un modèle buy-to-play : une fois que vous achetez le jeu, vous pourrez profiter de tout le contenu, à quelques petites exceptions près.

Dans le jeu, vous n'avez aucune limitation en ce qui concerne les armes ou les compétences à votre disposition et toutes les zones principales, champs de bataille et donjons sont disponibles dès le début.

D'autre part, certaines mises à jour qui apportent de nouvelles missions doivent être achetées pour une somme modique (5 $), ce qui est la seule limitation de contenu du  jeu. Toujours dans le magasin de jeux, vous avez un grand choix de vêtements, d’accessoires, de titres ou de familiers pour personnaliser votre avatar en améliorant son aspect visuel.

Vous pouvez également acheter des boosts qui augmentent la quantité de points de compétence que vous pouvez gagner, qui vous donnent plus d'espace dans votre inventaire ou dans votre banque, et vous permettent de modifier le nom ou l'apparence de votre personnage, ou avec lesquels vous pouvez changer le serveur de votre personnage.

La vérité est que c'est un système très complet qui ne limite que peu de choses, autant que nous puissions en juger. Si vraiment vous ne voulez pas dépenser un centime dans le jeu, après l'avoir acheté, et jouer gratuitement, vous pouvez le faire aussi.

 

CONCLUSION

En conclusion, The Secret World est un jeu amusant et divertissant, parfait pour ceux qui aiment le JCE, la terreur et les théories du complot. Ce jeu vous donnera un plaisir de jouer infini avec presque pas de limites.