Nous avons essayé Wizardry Online

6.5 Note totale
Graphismes: 6/10
Gameplay: 7/10
Son: 7/10

Style RPG classique | hardcore | mort permanente | nombreux donjons

graphismes limites | gameplay peu fluide

Notre équipe a eu l’opportunité de participer à la bêta de Wizardry Online, le nouveau MMORPG hardcore développé par Gamepot.

En entrant dans le jeu, nous avons vu une cinématique d’introduction où un groupe d'aventuriers affronte un monstre. Après avoir pensé que c’était la vidéo typique où les héros pourfendent le monstre, nous avons vu comment le monstre a démembré le groupe de héros et, un survivant s'enfuyant désespérément du donjon avant de mourir écrasé par le pied de un énorme monstre ...

Wizardry Online est un jeu hardcore qui se focalise sur les donjons à explorer, des monstres vaincre, et où votre personnage peut mourir de façon permanente.


Après le trailer, nous sommes entrés dans l'écran de création du personnage. Nous avons commencé à regarder les différentes races au choix: Humain, Elfe, Porkul (une sorte de petits humanoïdes), Nain et Gnome (cette race diffère du gnome habituel car ici c’est une petite fille avec des cornes). Le jeu dispose de 4 classes, guerrier, voleur, mage et prêtre. Nous avons choisi d'être un guerrier nain, et nous avons vu que les paramètres de personnalisation sont assez limités, mais vous pouvez personnaliser votre personnage décemment. Le jeu offre quelques détails que nous avons appréciés, par exemple, nous pouvons choisir notre alignement, et on a un nombre aléatoire de points à attribuer aux attributs de notre personnage, dans le plus pur style des jeux de rôle classiques. Après l'attribution des points et le peaufinage des derniers détails de notre puissant guerrier nain, nous sommes entrés dans le jeu. En entrant, nous avons réalisé que le jeu rappelle le RPG classique japonais pour son esthétique, avec une narration qui se fait au moyen d’un texte que l’on fait avancer en cliquant. Nous sommes entrés dans le jeu d'une manière plutôt inhabituelle : en nous faisant massacrer et sauver par un guerrier mystérieux et puissant.


Après cela, nous sommes arrivés dans une ville avec un aspect manga. Les premières choses que nous avons vu dans notre interface sont la barre de compétences, la possibilité de rengainer ou de dégainer notre arme, afin d'obtenir des compétences différentes (par exemple avec une arme dégainée, vous pouvez sauter en arrière pour esquiver les attaques avec une arme rengainée vous pouvez courir) et 3 barres, une de HP, une de MP et une d’OD (énergie qui peut être utilisée lorsque vous courez, sautez ou bloquez les attaques). L’interface contient des trucs typiques de n'importe quel autre RPG comme l’arbre de compétences, l'inventaire et la possibilité de vous équiper avec différentes pièces d'équipement.

Après avoir appris à déplacer notre personnage, nous avons décidé de commencer par le tutoriel (qui peut être sauté si vous le souhaitez), où un PNJ nous présente les différents magasins de jeux. Nous avons trouvé l'auberge typique, un forgeron, des formateurs et des recruteurs. Après avoir terminé certaines missions fastidieuses pour collecter des objets pour certains NPC, nous avons été amenés à notre premier donjon, pour obtenir le titre d'aventurier et avec lequel nous pouvons adhérer à la Guilde des aventuriers.


Le donjon a une apparence très sombre, et après deux pas un PNJ nous a enseigné l'un des plus importants mécanismes du jeu: la mort et la résurrection. Lorsque vous mourrez, vous devenez un fantôme et vous devez vous rendre à une statue en forme d'ange avant un certain laps de temps. Uune fois que vous êtes arrivé vous avez à surmonter un «test» qui est symbolisé par une balance qui vous montre vos chances de retour à la vie. Celles-ci peuvent être augmentées sacrifiant certains items que vous avez dans votre inventaire ou avec certains objets spéciaux. Si vous réussissez à ressusciter, votre personnage revient à la vie avec un petit effet négatif, mais si vous échouez, votre personnage meurt définitivement. Vous avez bien lu, votre personnage peut mourir de façon permanente !

De retour à la vie, nous avons exploré le donjon et nous avons été confrontés à quelques monstres, réalisant l'importance des esquives ou des blocages des attaques. Nous avons avancé un peu plus et nous avons trouvé quelques pièges que nous avons esquivés habilement. Après cela, nous avons trouvé un coffre intéressant et nous avons essayé de la forcer. Un texte nous a indiqué nos possibilités et nos options et nous a avertis qu'il était possible que le coffre contienne un piège. De toute façon, nous avons forcé le coffre. Grossière erreur ! Nous avons activé le piège : de la fumée toxique qui nous a tués en quelques secondes. Le pire, c'est quand nous sommes retournés à l'endroit où était le coffre, nous avons constaté que le forcer avait brisé les objets qu’il contenait... Un détail très intéressant. Ensuite, nous avons résolu quelques énigmes et nous avons récupéré l'objet exigé par la mission.


Une fois terminé le tutoriel, nous avons déambulé plus librement à travers la ville et nous avons découvert quelques surprises. La première est que vous pouvez frapper les autres joueurs et les PNJ avec vos armes, les blessant ou les tuant au passage. Si vous le faites dans la ville, des gardes vont vous punir, et si vous insistez en tuant les joueurs, vos yeux deviennent rouges et vous serez la cible des gardes de la ville et d'autres joueurs. Une autre chose intéressante: lorsque vous tuez des joueurs, vous pouvez voler certains de leurs items. Lorsque cela se produit dans la ville, vous avez une certaine protection, mais en dehors de la ville, dans les donjons, vous devez marcher avec beaucoup de précaution si vous ne voulez pas mourir et être pillé. Vous pouvez également modifier votre classe en complétant certaines missions.

Après avoir acheté quelques pièces d'équipement, nous avons décidé de pénétrer dans notre premier donjon pour suivre le cours de la quête principale. Donc nous sommes allés à la porte de la ville, et avons choisi de rejoindre les égouts de Caligrase. Une fois à l'intérieur nous avons trouvé quelques missions et quelques joueurs se battant contre des monstres. La première chose que nous avons réalisée est que l'ennemi peut vous tuer facilement et que les pièges (comme nous l'avions déjà vu) étaient mortels. Après avoir terminé une paire de missions de premier niveau, nous avons décidé de passer au niveau suivant.

A chaque niveau, les ennemis sont de plus en plus difficiles, et les énigmes et les pièges sont plus abondants. C'est pourquoi nous avons décidé de nous regrouper avec deux joueurs qui passaient par là. Aller en groupe régénère votre énergie plus rapidement et donne plus d'expérience. Avec notre petit groupe nous avons avancés en tuant tous les ennemis que nous avons rencontrés et en passant avec un soin extrême par des endroits qui pourraient être piégés. Après un certain temps, nous avons trouvé un monstre qui ressemblait à un boss et une paire d'aventuriers entrain de le combattre. Donc nous nous sommes joints à la fête et nous avons réussi à vaincre le boss. Cela nous a valu notre premier item. Ensuite, nous avons exploré quelques niveaux de plus, rempli plusieurs missions, et nous pouvons dire que le jeu nous a laissé une impression positive.


GRAPHISMES ET SON

Les graphismes du jeu sont un peu pauvres, bien que fonctionnels. La vérité est que le jeu a l'air ancien. Cela dit, l'aspect RPG classique est très bien réussi. L'esthétique manga globale est également très bien réalisée, que ce soit pour les personnages ou pour l'environnement avec des graphismes colorés pour la ville et des graphismes sombres et inquiétants pour les donjons.

La musique et les effets sonores fonctionnent très bien, toujours avec des réminiscences de RPG japonais classique. La ville offre des effets musicaux et sonores qui simulent l'agitation et l'animation, et les donjons sont enveloppés d’une musique et d’effets sonores inquiétants.

LA BOUTIQUE EN LIGNE

Dans le magasin du jeu, on trouve de nombreux articles, allant des armes et des armures, à des potions et des objets esthétiques. Il ya aussi des bonus qui augmentent l'expérience et l'or obtenu, entre autres choses. Tous ces objets spéciaux peuvent être obtenus en payant une petite somme d'argent réel.


CONCLUSION

Wizardry Online est un jeu très divertissant, parfait pour ceux qui sont fans de RPG classiques et d'esthétique manga. Le jeu est assez hardcore avec des choses qui le rendent unique comme la mort permanente, ou la difficulté du jeu. Mais ses graphismes et contrôles vieillots sont parfois ennuyeux. En conclusion, si vous aimez ce genre de jeux où chaque souffle peut être le dernier, vous devez absolument l’essayer