Nous avons passé en revue Cabal 2

7 Note totale
Gameplay: 6/10
Graphismes: 7/10
Performances: 8/10

système de combat décent avec des combos | création de personnage plus avancé que les autres MMORPG

gameplay très générique |contenu linéaire | pas beaucoup de caractéristiques uniques

Cabal 2 vient d'entrer bêta ouverte et nous avons eu la chance de recevoir un pack fondateurs qui nous a donné un accès anticipé de quelques jours et certains avantages dans le jeu. Développé par les coréens d’ESTsoft le jeu est la suite logique de leur MMO à succès Cabal Online. Dans le jeu les joueurs se retrouvent dans la peau d’un mercenaire à la recherche de leur jeune frère disparu. Le seul indice est l’homme aux cheveux blancs qui l’a emmené avec lui, ce qui conduit à une folle aventure à travers les continents en aidant d'autres personnes et en fait on passe les dix premiers niveaux à rechercher l’enfant disparu de quelqu'un d'autre.

 

Cabal 2 screenshots (12) copiaCabal 2 screenshots (11) copiaCabal 2 screenshots (10) copiaCabal 2 screenshots (8) copia


La création de personnage est assez bien faite, une combinaison de caractéristiques prédéfinies et une pléthore de curseurs mobiles pour peaufiner divers aspects ; le personnage peut être à la fois masculin ou féminin. Nous avons choisi de créer un personnage féminin et de façon inattendue nous avons constaté que nous pouvions faire un avatar rondelet avec une crête et un double menton qui rendrait jaloux Jabba le Hutt. Et ce n’était pas plus mal que pour une fois les personnages ne soient pas les typiques super modèles et autres mannequins aux corps parfaits. En termes de classes, il y en a six au choix assez typiques avec le guerrier, le magicien, le prêtre, le Force Blader, le Force Shielder et le Force Archer, la Force représentant essentiellement des capacités magiques (pas du tout Jedi cela dit). Nous avons choisi le Force Archer supposé être la classe la plus difficile à jouer.

Le combat est une combinaison de tab targeting et d’utilisation de capacités pour rester hors de danger et infliger de sérieux dégâts ; au moins comme Archer, en utilisant nos compétences d’évasion nous pouvions fuir le champ de bataille pour rester hors du combat de mêlée. Une des caractéristiques principales sont les attaques consécutives, c'est-à-dire les combos, qui s’obtiennent par l'exécution de certaines attaques dans un certain ordre. A mesure que vous montez de niveau, vous apprenez de nouveaux combos qui sont plus difficiles à exécuter, mais qui infligent beaucoup plus de dégâts ou produisent des résultats différents. Rester hors de portée a été parfois difficile ; en vérifiant sur les options de l'interface utilisateur, nous n’avons pas réussi à trouver comment activer les noms des NPC, donc plusieurs fois nous sommes tombés sur des mobs (même si vous pouvez les faire apparaître sur la mini carte) et avons été un peu dépassés, nous forçant à fuir. En fait, c’est le déplacement automatique des quêtes qui nous a causé des ennuis en nous envoyant par l'itinéraire le plus rapide à vol d'oiseau, peu importe s’il passe à travers la forêt de la mort... pratique si vous êtes monté ou en ville, pas tellement sympa si vous êtes entouré d'ennemis.

Étant donné que le jeu a été conçu avec le CryEngine 3, nous devons dire que nous sommes très déçus par les graphismes. Ils sont corrects, mais loin d’être incroyables  et quelques-uns des environnements du monde, tout en ayant un bel agencement et une jolie apparence, ne sont pas d’une qualité particulièrement élevée même avec nos réglages élevés ; que ce soient les bords dentelés droits sur des éléments naturels, des textures de faible qualité ou des surfaces planes avec des motifs imprimés pour imiter des rochers, des briques et d’autres textures. La qualité est parfaite pour un jeu sorti il y a huit ans environ, pas en 2015.  Même si on constate une amélioration massive par rapport à l'original Cabal Online, le problème c’est que l'original Cabal Online n’était déjà pas terrible visuellement à son époque et Cabal 2 est loin derrière certains autres MMORPG récents sortis ces quelques dernières années.

Le format de gameplay est également très daté, les allées et venues entre les zones pour tuer un certain nombre de créatures, pour collecter un certain nombre d'items, puis les livrer aux PNJ ; chaque classe commence au même endroit avec la même histoire, ce qui en fait une expérience extrêmement linéaire et on n’a pas envie de la réitérer à chaque fois que l’on remplit un des six emplacements de personnages disponibles. En outre, vous ne pouvez pas réellement progresser, sauf si vous complétez les quêtes dans l'ordre, mais cela implique tellement de va-et-vient entre les PNJ que c’est vite assez ennuyeux.

Beaucoup de systèmes sont des choses que nous avons vu à maintes reprises, l’équipement est blanc, vert, bleu, etc. pour indiquer sa qualité, vous pouvez améliorer l’équipement relativement tôt si l'item possède un emplacement destiné à cette fin, vous pouvez désenchanter l’équipement auprès d’un vendeur pour obtenir des items d’artisanat, et généralement personnaliser votre équipement jusqu’à un certain point. Il y a des arbres de compétences à mesure que vous montez de niveau pour personnaliser votre personnage, vous gagnez trois points de capacité à chaque niveau pour améliorer votre attaque, votre santé, vos attaques JCJ, votre régénération et plus. Alors que l'une des principales fonctionnalités de l’arène JCJ semble assez bonne, une carte de style MOBA et des combats avec des tourelles et un commandant (base) à détruire, le problème est que la première arène est uniquement disponible à partir du niveau 28...alors oui... ce n’est pas quelque chose que nous avons eu la chance d'essayer, ce qui est dommage car c’était probablement l'une des caractéristiques les plus uniques du jeu.

Le plus gros problème avec Cabal 2 est qu'il n’est pas différent de tous les autres MMORPG parc à thème. Mis à part qu'il soit la suite de Cabal Online, ce qui est susceptible d'attirer des joueurs, il n’apporte rien de nouveau au gameplay qui reste assez standard. Nous avons joué et joué en espérant qu'à un moment donné nous trouverions cet instant où il commence à être différent, mais ça ne s’est pas produit ; il n'y avait rien dans notre temps de jeu qui nous a fait nous exclamer  "waouh" ou "oh ce est assez cool", pas d'innovation ou d’éléments de réelle créativité ; c’est juste un autre MMORPG générique. Alors pour ceux qui n’ont jamais joué à un MMORPG avant ou qui sont des fans de l'original, nous sommes sûrs que Cabal 2 va leur donner un peu d’amusement, mais les joueurs qui ont de l'expérience dans les MMORPG vont probablement trouver peu d'intérêt au jeu. Ce qu'il fait, il le fait bien, mais c’est une formule éprouvée qui a marché sur bon nombre de MMORPG qui sont venus avant lui et ce n’est donc pas vraiment une surprise.

 

Cabal 2 screenshots (7) copiaCabal 2 screenshots (5) copiaCabal 2 screenshots (4) copiaCabal 2 screenshots (1) copia