Nous avons passé en revue Crusaders of Solaria

6 Note totale
Gameplay: 6/10
Graphismes: 6/10
Effet Sonores: 6/10

Combat amusant, graphismes colorés et sensation d’implication dans le jeu

Combat un peu trop facile

Nous avons récemment passé en revue Crusaders of Solaria de R2 Games, un RPG d'action gratuit jouable dans votre navigateur Web. Comme avec la plupart des titres de R2 Games, nous avions déjà certaines attentes quant à ce à quoi le jeu allait ressembler étant donné que beaucoup d'entre eux tombent dans le même type de jeu que Wartune et League of Angels. En toute honnêteté, nous nous attendions à une autre version clonée des jeux suscités.

 

Crusaders of Solaria - Giveaway - Image 2Mais c’est en fait un jeu assez amusant à bien des égards, il tombe entre les RPG typiques que R2 Games publie généralement et l'un de leurs autres titres Zombies Ate My Pizza. Il y avait beaucoup plus d’implication dans les combats où il fallait activement se déplacer dans les niveaux à défilement latéral en 3-D et utiliser les pouvoirs et les capacités de nos raccourcis clavier pour exécuter des attaques impressionnantes. Alors que le combat lui-même n'a pas été particulièrement difficile, il a été très appréciable et nous espérons que la difficulté augmente à mesure que les joueurs montent de niveau.

Lors du début du jeu, on a le choix entre quatre personnages / classes différents, mais il n'y a pas d'options de personnalisation réelles et votre choix de classe importe un peu car vous devez activement effectuer vos attaques, donc en fonction de votre classe, le gameplay dans le combat sera complètement différent. Les quêtes sont à peu près ce que nous en attendions, avec des options de déplacement automatique pour se déplacer entre les PNJ pour prendre des quêtes, beaucoup de blabla jusqu'à ce qu'ils vous envoient finalement dans un donjon.

Pour la première partie de notre aperçu, la zone de donjon dans laquelle nous avons à plusieurs reprises été envoyés, était des mines infestées de gobelins. En complétant les différents niveaux, ils avaient tous une Note de combat visible afin que nous puissions les comparer avec notre propre Note de combat personnelle pour voir la difficulté qu’ils allaient représenter. La quantité de matériel que nous avions et la vitesse à laquelle nous améliorions nos compétences était bien au-delà de la normale, de sorte que nous avons toujours été surpuissants pour les missions (et c’était les seuls missions disponibles, donc nous étions, sans doute, délibérément puissants pour le début du jeu).

 

Crusaders of Solaria screenshot 7 copiaCrusaders of Solaria screenshot 6 copiaCrusaders of Solaria screenshot 4 copiaCrusaders of Solaria screenshot 3 copia


Avec chaque mission et quête terminée, nous gagnions une tonne de monnaie du jeu que nous pouvions utiliser pour acheter de nouveaux objets et une fois que la fonction avait été déverrouillée, enchanter nos articles et les monter de niveau ce qui améliorait notre note de combat.

Le combat est vraiment très appréciable, avec nos puissantes attaques que nous lancions sur des essaims de gobelins, comme notre attaque tourbillon qui a tourné pendant environ cinq secondes autour de la carte en détruisant tout sur son passage. Assez amusant. Les boss qui nous ont fait face, y compris les sous boss, étaient intéressants et avaient des tactiques différentes et des capacités qui faisaient d'eux des adversaires un peu plus compétitifs  (mais là encore, il n'y a jamais vraiment eu de danger que nous allions mourir à ce stade et chaque combat de boss se fait à proximité d’une potion de soin). Une fois que nous sommes avons poursuivi notre chemin à travers les mines, nous sommes partis à la zone suivante autour du niveau 10, une ville portuaire où, cette fois, c'était des pirates qui semblaient être la plaie de la population locale.

En fin de compte, l’expérience a été amusante, et nous pensons que Crusaders of Solaria se démarque des autres RPG que R2 Games propose actuellement. Les effets sonores sont plutôt bien faits aussi bien en termes de bruitages que de musique de fond et les graphismes ont un style BD intéressant.