Nous avons passé en revue Heroes of the Banner

6 Note totale
Gameplay: 6/10
Graphismes: 6/10
Effet Sonores: 5/10

Graphismes bien faits, quelques fonctionnalités intéressantes

Traductions mal faites, effets sonores moyens, gameplay relativement inactif

Cette semaine, nous avons passé en revue le jeu de tower defense de R2Games, Heroes of the Banner, un MMO par navigateur dont les joueurs peuvent rapidement profiter après une inscription rapide. Le jeu s’inspire de la mythologie nordique avec les dieux et les déesses du Valhalla, ainsi qu'une variété de démons, orcs, mages et plus; c’est un mélange un peu bizarre, mais ce n’est pas grave. Le jeu offre un style graphique très agréable qui utilise une combinaison de graphismes à base de sprites et des illustrations de bandes dessinées à la main pour les différents personnages de héros que les joueurs vont rencontrer et déverrouiller.

Pour ceux qui ne connaissent pas le genre, le principe de base est que des vagues d'ennemis souhaitent passer d'un côté de l'écran en suivant une route pour atteindre l'autre côté de l'écran. Si un trop grand nombre d'entre eux arrive à faire cela, alors vous échouez dans le niveau. Pour vaincre ces ennemis, les joueurs doivent construire des tours qui vont leur tirer automatiquement dessus lorsqu’ils passent à proximité ainsi que déclencher des sorts puissants pour infliger des dégâts de zone massifs.

 

Heroes of the Banner screenshots 13 copiaHeroes of the Banner screenshots 12 copiaHeroes of the Banner screenshots 11 copiaHeroes of the Banner screenshots 8 copia


Comme le nom du jeu l'indique, c’est autour des héros que s’articule la plupart des mécanismes de jeu, en commençant par la fonction classique de la taverne pour trouver ces héros. Les joueurs sont en mesure d’utiliser des parchemins pour invoquer divers héros aléatoires avec différentes statistiques et des capacités (plus le niveau du parchemin utilisé est élevé, plus grandes sont les chances d'obtenir un héros de niveau supérieur). Si un héros apparaît et que le joueur est satisfait de ses capacités et statistiques, il peut le recruter dans son équipe de manière permanente.

Sur chaque carte, il y a un certain nombre d’emplacements pour les tours, où peuvent être placés les différents héros de votre collection; chaque héros construit son propre type spécifique de tour pour attaquer les monstres ennemis quand la bataille commence. Ainsi que les tours automatisées, les joueurs ont également des capacités magiques dans leur arsenal, mais les différentes attaques coutent toutes des points de mana et donc il est plus stratégique de les utiliser sur les groupes d'ennemis réunis.

Les différentes vagues de monstres qui apparaissent possèdent différentes statistiques et certains seront complètement invulnérables à certaines tours et leurs attaques et donc une bonne répartition des différentes tours est vitale pour compléter un niveau. Les inconvénients majeurs du jeu, autant que nous avons pu le constater, sont principalement de deux ordres. Tout d'abord la traduction et l'orthographe, comme c’est souvent le cas avec des importations traduites, était assez terrible et on ne s’attardera pas plus là-dessus mais il n’est pas acceptable d'avoir des fautes d'orthographe aussi évidentes et flagrantes alors que l’objectif de R2Games est d’apporter le jeu à un public européen; on peut au moins s’attendre à ce qu’ils s’assurent de faire une traduction correcte.

 

Heroes of the Banner screenshots 6 copiaHeroes of the Banner screenshots 4 copiaHeroes of the Banner screenshots 3 copiaHeroes of the Banner screenshots 1 copia


Notre deuxième critique concerne le combat dans lequel à part de lancer des sorts il n’y a pas vraiment grand chose à faire…les joueurs doivent placer leurs tours dans la phase de pré-combat, en assignant leurs héros, plaçant leurs tours sur la route, en les mettant à niveau. Les joueurs sont incapables de réagir s’ils ont des tours mal placées, ils sont incapables de mettre à jour ou de modifier leurs tours, ils peuvent juste constater si leur choix d'emplacements étaient assez bon pour les faire passer au niveau suivant. D'autres choses mineures comme un bouton pour agrandir la fenêtre de jeu qui ne fait pas son travail, combinées avec la très mauvaise qualité de l'audio, aussi bien de la musique que des effets sonores curieusement placés, flétrissent un peu l'expérience globale.

Le jeu a l'air plutôt bon et le niveau de personnalisation n’est pas trop mauvais. Les joueurs peuvent dépenser la monnaie gagnée dans le jeu pour mettre à jour leurs héros ainsi que compléter une variété de quêtes pour obtenir des récompenses supplémentaires. Alors que les joueurs commencent à tuer les boss, ils auront la chance de gagner des équipements qu'ils peuvent ensuite placer sur leurs héros pour leur donner des boosts supplémentaires dans le jeu.