Nous avons passé en revue Stronghold Kingdoms

7 Note totale
Gameplay: 8/10
Graphismes: 6/10
Performances: 9/10

Nombreuses fonctionnalités | L'accent est mis sur la stratégie et la personnalisation

Certains mondes sont dépeuplés | Les graphismes sont un peu désuets

Nous avons passé en revue Stronghold Kingdoms de Firefly Studios, un jeu de construction d’empire gratuit médiéval où les joueurs doivent bâtir leur propre village, lever une armée, étendre leur territoire et lutter contre l'IA et d'autres joueurs pour la domination totale du monde. Mais avant de commencer, vous pouvez jeter un œil à notre premier aperçu vidéo !

Nous avons joué à un nombre incalculable de jeux du même genre, et nous espérons à chaque fois découvrir quelque chose de différent.

D'emblée nous étions heureux avec les options de sélection du monde, ayant a disposition les cartes des Etats européens et des Etats-Unis avec les régions, les villes et villages identiques à ceux du monde réel (même si pas historiquement exacts). Lors de la sélection de votre carte du monde et votre lieu de départ pour votre village, vous êtes en mesure de sélectionner également l'État / la région que vous souhaitez. Nous avons choisi le comté du Lancashire au Royaume-Uni pour installer notre colonie naissante.

Le seul vrai problème à ce stade c’est que lorsque vous vous connectez à un monde on vous indique comment chaque région est peuplée avant d’installer votre village, ce qui permet de déterminer s’il y a beaucoup de joueurs réels avec qui vous pourrez interagir, ou si vous aurez beaucoup de place pour vous développer sans trop de tracas de la part d'autres joueurs. La population de notre zone était considérablement plus basse que prévu, nous n’avons pas vu de joueurs dans notre comté, mais ce n’était pas plus mal car l’IA nous a donné suffisamment de fil à retordre.

Le tutoriel est en fait relativement approfondi, il nous a emmenés à travers les fonctionnalités et nous avons vu qu’il y avait de nombreuses stratégies pour bâtir son empire, comme par exemple, placer des bâtiments sur des emplacements prédéterminés, construire des murs et des défenses comme dans un jeu de défense de château, utiliser la recherche pour choisir un type de progression, etc., il nous a semblé honnêtement que Stronghold Kingdoms avait un peu de tout.

Commençons par les fonctionnalités que nous avons aimées… D’abord les cartes de stratégie qui ajoutent un niveau de stratégie différent dans le jeu en donnant des ressources instantanées, des boosts divers pendant une période de temps définie, des troupes instantanément recrutées ou même la possibilité de rendre le déplacement de vos troupes plus rapide, leurs attaques plus puissantes et leurs défenses meilleures. Les cartes sont gagnées en jouant, mais sont généralement achetables avec des Couronnes Firefly, aussi parfois gagnées dans le jeu ou achetées comme monnaie premium, qui vous permettent d'acheter des pack de cartes Stratégie. Les joueurs doivent avoir un certain rang pour jouer certaines cartes particulières, ce qui signifie que les joueurs ne peuvent pas simplement acheter leur route vers la victoire et doivent quand même monter de niveau et acquérir de l’EXP comme tout le monde. Cela dit, il est difficile de mesurer l’impact sur le jeu des joueurs qui achètent des choses, tout comme il est difficile de savoir s’ils seront grandement avantagés ou pas.

 

Stronghold Kingdoms screenshot (2) copia_1Stronghold Kingdoms screenshot (3) copia_1Stronghold Kingdoms screenshot (4) copiaStronghold Kingdoms screenshot (5) copia_1


L'arbre de recherche a été fait un peu différemment que dans d'autres jeux, et nous avons vraiment aimé. En surface, on dirait le même que dans d’autres jeux du style, les joueurs gagnent des points de recherche et les utilisent pour débloquer de nouvelles technologies, mais en observant cet arbre de technologie, il donnait l’impression d’être un mécanisme de style de civilisation où débloquer certaines technologies étant une condition préalable pour avoir accès aux technologies plus avancées, ce n’était pas tout à fait la même chose. Lorsque vous mettez un point de recherche dans une technologie, ce qui prend quelques minutes, alors vous obtenez instantanément accès à cette technologie, mais les joueurs peuvent mettre de multiples points dans la même technologie et c’est seulement en mettant de multiples points dans celle-ci qu’ils peuvent débloquer d’autres technologies avancées comme un pré-requis ou des bâtiments de cette même branche de technologie. Par exemple, si vous prenez la technologie « justice », en mettant un point dans cette technologie, vous accédez aux stocks, un bâtiment que vous pouvez placer dans votre village, un point supplémentaire donne accès à un bûcher (c’est le Moyen Age après tout), un autre point à un chevalet d’écartèlement, puis un dernier point permet d’obtenir un gibet, de sorte que vous obtenez quelque chose de nouveau à chaque point consacré la technologie primaire.

Alternativement il y a les pré-requis où, par exemple, les joueurs commencent déjà avec un point de recherche dans la technologie « Commande ». Avec un seul point dans la technologie vous déverrouillez automatiquement la technologie « conscription » pour avoir accès aux troupes de paysans, en mettant deux points dans "Commande" nous avons la technologie « Arc long », trois points « le pic »... et ainsi de suite. Cependant, la conscription, l’arc long, le pic et d'autres représentaient leurs propres lignes de technologie que nous pouvions développer davantage pour améliorer ces troupes particulières. Ce que nous aimons de ce système c’est l'énorme quantité de personnalisation qu’il donne à chaque joueur ; il y a littéralement des milliers de variations et d’itinéraires que vous pourriez prendre dans cet arbre technologique.

Construire son village est assez cool, il faut un certain temps pour obtenir suffisamment de ressources et de points de recherche pour débloquer de nouveaux bâtiments, le jeu est un MMO de stratégie à long terme. Il ya une liberté totale pour choisir les endroits où vous placez vos bâtiments et avec tous les types de décorations et petits bâtiments utiles. Vous pouvez remplir tous les coins et recoins des bâtiments. Les joueurs peuvent également construire leur propre château dans un style Défense de Château, en plaçant à la main des morceaux de murs, des tours et d'autres défenses ainsi que les logements de vos troupes défensives.

Bien que nous n’ayons pas pu explorer le combat dans le détail en raison de la quantité de temps qu'il faut pour construire une armée semi-décente, l'idée générale est la construction de vos troupes, l'identification de votre cible et l’attaque de celle-ci (ce qui coûte des ressources). Mais les joueurs ont la possibilité de faire différents types d'attaques, tels que des pillages, des saccages, soulèvements, des captures et du vandalisme, dont chacune est différente et aide soit à renforcer votre collecte de ressources, soit l'expansion de votre territoire. Le combat fonctionne réellement assez bien, vous devez placer vos troupes sur le territoire de l’ennemi, en choisissant les types de troupes que vous souhaitez envoyer, puis lancer l'attaque qui peut prendre des heures avant que votre armée n’atteigne sa cible. Ensuite les joueurs peuvent voir un rapport de bataille pour voir comment l'attaque s’est déroulée et combien de troupes ont été perdues et si la victoire a été remportée.

Il y a beaucoup trop de fonctionnalités dans le jeu pour les couvrir toutes ; comme nous l'avons dit, on dirait vraiment qu’ils ont ajouté un peu de chaque élément dans la stratégie et donc pour nous il y a un grand attrait, malheureusement, c’est le type de jeu qui nécessite beaucoup d'engagement pour réussir.

 

Stronghold Kingdoms screenshot (6) copiaStronghold Kingdoms screenshot (7) copia_1Stronghold Kingdoms screenshot (8) copiaStronghold Kingdoms screenshot (1) copia







 

One Comment - "Nous avons passé en revue Stronghold Kingdoms"

  1. myrdiin 11/05/2015 at 12:01 -

    des cartes svp ;o)