Nous avons passé en revue Summoner’s Legion

8.5 Note totale
Gameplay: 8/10
Graphismes: 8/10
Performances: 10/10

Beaucoup de cartes | Nombreuses fonctionnalités | Combat stratégique

Le JCE semble extrêmement facile au début du jeu

Cette semaine, nous avons passé en revue Summoner’s Legion de R2 Games, un jeu de cartes gratuit par navigateur qui offre un format de TCG de style plutôt asiatique que l’on peut voir dans des jeux occidentaux (Magic the Gathering, Hearthstone, Hex, etc.). Tout comme dans les autres TCG, les joueurs sont invités à créer leurs decks de cartes, avec 30 cartes par deck, à entrer dans la bataille et puis avec une combinaison de pioche aléatoire, ils doivent utiliser des ressources pour placer des cartes à chaque tour. Les cartes se divisent entre des troupes offensives, des troupes défensives, des sorts et des actions. Le but ultime est de réduire les points de vie du héros ennemi à 0 et ainsi gagner le match. Jusque là tout semble assez standard, mais la différence est dans la façon dont se joue le champ de bataille et comment les unités se déplacent automatiquement et attaquent à chaque tour.

Une des principales différences par rapport aux autres JCC est que le champ de bataille lui-même est composé de deux ou plusieurs rangées où les joueurs peuvent placer leurs troupes à leur extrémité du champ de bataille. A la fin de leur tour les troupes se déplacent automatiquement vers le héros ennemi et attaquent automatiquement tout ce qui se trouve sur leur chemin; soit d'autres troupes soit, s’il n'y en a pas, le héros lui-même. Cela donne un type de stratégie complètement différent au jeu et cela rend le jeu beaucoup plus amusant que ce à quoi nous nous attendions. (Et même si nous avons l’habitude de dénigrer les jeux de R2 Games, nous devons avouer que c’est probablement l'un des meilleurs titres de leur catalogue).

Nous avons joué quelques heures de jeu pour être sûr que nous avions déverrouillé toutes les fonctionnalités et il faut dire que le jeu est en fait assez riche en fonctionnalités ; il propose des arènes JCJ (évidemment), une vaste campagne de JCE, des donjons JCE coopératifs, de l’artisanat, des mises à niveau des cartes et plus. Il propose à peu près tout ce que vous pouvez attendre d'un TCG moderne et a des graphismes assez décents.

Partant avec un deck de Guerrier (les joueurs ont quatre classes différentes au choix, chacune avec ses propres capacités uniques, qui peuvent être améliorées) en passant par le mode campagne, nous étions en mesure d'accumuler un bon nombre de cartes supplémentaires à ajouter dans notre deck. Les mécanismes sont relativement simples et le combat n’est pas trop complexe ; les unités soit infligent des dégâts physiques ou magiques, elles ont des attaques de mêlée ou à distance, et des capacités de mouvement comme se déplacer sur plus de cases ou survoler des unités. Certaines troupes ont des bonus spéciaux tels que la contre-attaque qui leur permet d’infliger des dégâts en retour lorsqu’elles sont attaquées, ou alerte qui permet à l'unité d’attaquer les unités ennemies adjacentes. Chaque type d'unité différente nécessite un type de stratégie différente, mais avec une variété de buffs chaque match est une lutte constante pour essayer de couper à travers les défenses ennemies pour atteindre le héros ennemi.

 

Summoner's Legion screenshots 2 copiaSummoner's Legion screenshots 3 copia_1Summoner's Legion screenshots 5 copiaSummoner's Legion screenshots 6 copia


La campagne JCE ne nous a pas donné trop de problèmes, mais chaque match dure entre 5 et 10 minutes, et nous n’avons pas réussi à progresser plus loin que la zone suivante, et ainsi nous ne pouvons qu’imaginer que les choses commencent à devenir un peu plus difficiles. De même avec les donjons, une fois qu'ils ont été ouverts, nous avons pu rejoindre et jouer dans des combats contre un boss en 3V1. Ces combats se déroulaient au tour par tour et à un rythme très rapide, les trois héros plaçant leurs cartes en même temps. Nous avons joué quelques donjons et également joué un donjon en co-op avec deux autres joueurs, il y avait très peu de communication, mais même avec peu de communication nous avons fonctionné très bien en tant qu’équipe. Dans l’un des matches notre héros s’est retrouvé piégé avec un ennemi derrière lui qui l’attaquait à chaque tour et personne de l’équipe n’avait d’unités avec des capacités d’alerte qui permettent d’attaquer en arrière. Il s’en est fallu de peu que notre héros soit détruit mais nous avons réussi à avancer et à tuer le boss trois tours avant la fin programmée de notre héros.

Le combat contre l'IA a consisté à simplement les pousser avec les unités et les empiler sur la même ligne pour ensuite les submerger en avançant avec nos unités avec une lente poussée vers l'avant ; cela semble fonctionner la plupart du temps. Dans l'arène contre d'autres joueurs ce n’était pas tout à fait le cas car, évidemment, ils font preuve de beaucoup plus de stratégie et profitent tout simplement de votre ligne la plus faible et donc ce fut un déplacement constante d’avant en arrière entre les différentes lignes où vous envoyez vos troupes.

En complétant les matches et en progressant à travers la campagne JCE nous avons collecté un certain nombre de différentes ressources dans les différentes zones que vous débloquerez à mesure que vous gagnez des niveaux. Avec l'Alchimiste nous avons pu utiliser de la poussière magique pour mettre à jour nos cartes, en fonction de la carte cela peut améliorer son attaque, ses points de vie ou les deux ; chaque carte a son propre coût en poussière magique pour la mettre à jour. Nous étions également en mesure de recycler toutes les cartes dont nous n’avions plus besoin pour créer plus de poussière magique. Sinon, nous pouvions aussi améliorer nos armes chez le forgeron en dépensant des lingots et de l’argent. Tout cela combiné avec une variété de récompense pour les exploits, pour la connexion et d’autres avantages dont R2 Games sont friands, il y avait des tas de choses pour personnaliser votre deck, vos cartes et votre héros

Dans l'ensemble, nous n’avons pas vraiment grand-chose de négatif à signaler sur le jeu, du moins pas à ce stade. La boutique ne semble pas trop mauvaise, la fonction VIP permet aux joueurs d'obtenir un accès plus facile aux cartes, mais de ce que nous avons pu voir, il est impossible de choisir une carte spécifique, et c’est une bonne chose. Bien que les joueurs puissent potentiellement dépenser beaucoup d'argent pour obtenir un lot de cartes, celui-ci est toujours aléatoire. Que vaut le jeu à des niveaux plus avancés, nous ne le savons pas, mais de ce que nous en avons vu il est très prometteur et il vaut la peine d’être essayé.

 

Summoner's Legion screenshots 8 copia_1Summoner's Legion screenshots 10 copia_1Summoner's Legion screenshots 11 copiaSummoner's Legion screenshots 12 copia_1