Nous avons passé en revue World of Warships

8.5 Note totale
Gameplay: 8/10
Graphismes: 8/10
Performances: 10/10

Combat très intenses et passionnants | grand choix de navires | le positionnement et la planification ajoutent des niveaux élevés de stratégie

le mouvement peut être lent et atteindre les objectifs peut prendre un certain temps | les diverses cartes n’ont pas d’impact sur les parties

World of Warships est de retour sur notre radar. N’ayant pas joué depuis sa bêta fermée en mars, nous avons décidé de jeter un nouvel œil sur le jeu maintenant qu’il a été lancé et qu’il est en plein essor et inclut les nouveaux navires de guerre allemands et soviétiques. En toute honnêteté, comme nous n’avons pas joué en permanence il est assez difficile de voir ce qui (le cas échéant) a réellement changé et nous ne sommes pas suffisamment familiers avec le jeu pour faire la différence entre les nouveaux cuirassés, mais comme toujours, nous ferons du mieux que nous pourrons.

Le compte avec lequel nous avons joué était un compte de niveau 8, et nous avions le choix entre une gamme complète de navires japonais et américains, mais pour les navires allemands nous avions seulement le croiseur Hermelin et pour les soviétiques nous avions le croiseur Orlan ainsi que les croiseurs Premium Aurora (Tier III) et Mourmansk (Tier V). Cependant, nous avions assez de Doublons que nous aurions probablement pu acheter l'intégralité des flottes avec les mises à jour complètes, malheureusement comme nous l'avons déjà dit, il n’était pas trop évident de savoir quelles étaient les nuances d'un navire à l'autre en termes de précision, de maniabilité, de survie, etc.

Pour nous, les plus grandes différences étaient les munitions et les consommables disponibles entre les différents navires ; le Mourmansk apparemment nous donnait plus d'options telles que des torpilles et des consommables de repérage pour envoyer des avions pour donner une plus grande portée à vos attaques. Alors que nous avons focalisé notre attention principalement sur le Mourmansk nous avons été souvent réduit en poussière relativement tôt dans nos matchs et avons donc du passer à l'un de nos autres navires jusqu'à ce que le match se termine.

 

World of Warships screenshots (36) copiaWorld of Warships screenshots (38) copiaWorld of Warships screenshots (39) copia


Nous sommes entrés dans le jeu au niveau 8, ce qui, tout en ne nous mettant pas en tête à tête avec l'élite du jeu, nous a obligé à affronter des joueurs qui avaient une connaissance du jeu beaucoup plus approfondie que nous. Le jeu n’est pas très difficile à prendre en main, mais il a quelques points délicats qui prennent un peu plus de temps à maîtriser ; pour nous, nous avons dû apprendre sur le tas, ce qui signifiait des matchs très courts.

Le positionnement joue un rôle intéressant et essentiel dans le jeu, et pour un certain nombre de raisons. Premièrement, lorsque vous êtes attaqué par un navire, si vous êtes positionné de sorte que vous êtes sur le côté de l'ennemi alors vous représentez une cible beaucoup plus grande, et vous avez plus de chances de recevoir des dégâts sur des zones vitales de votre navire. Deuxièmement, l'emplacement des torpilles latérales signifie qu’il faut vraiment être conscient de la façon dont on est positionné par rapport aux ennemis qu’on affronte. Ces tactiques sont tous relativement simples et faciles à travailler, ce qui prend un peu plus de temps à s’habituer ce sont les nombreux réticules de ciblage qui apparaissent là où nos diverses tourelles pointent. Toutes les armes essaient de s'aligner sur votre arme principale, mais en fonction de la position de votre navire et de l'angle selon lequel vous essayez de tirer il est parfois impossible pour certaines tourelles de tourner dans cette direction.

Le positionnement des navires fait du jeu un shooter stratégique car le positionnement peut faire réussir ou pas les attaques sur l'ennemi. Dans cette optique, et exigeant beaucoup de planification à l’avance, il s’agit d’avoir une bonne connaissance de la carte et garder un œil sur les marqueurs rouges des navires ennemis qui apparaissent sur la carte. En comparaison, viser et piloter le navire paraît extrêmement simple et donc nous n’avons pas trop à penser au contrôle du navire.

Bien que nos premières parties ont été un peu frêles, la persévérance est la clé que nous avons commencé à obtenir plus de résultats avec le temps. Le jeu solo est un peu aléatoire, si vous attrapez l'ennemi quand il est engagé dans un combat alors vous pouvez le sniper avec une sécurité relative. Cependant, le plus souvent quand nous avons essayé cela, nous avons été dépassé numériquement et en armement, et avons rapidement fini au fond de l'océan.

World of Warships screenshots (41) copiaWorld of Warships screenshots (44) copiaWorld of Warships screenshots (45) copia


 

Le jeu est très abouti, le mouvement est bien plus rapide qu’avant et les combats sont plus rapides, plus amusants et plus frénétiques que ce que l'on peut attendre d'un shooter axé sur la stratégie. Les détails des graphismes et des dégâts vous fait vous sentir tous les impacts, retenir votre souffle à chaque coup de feu en attendant lentement l'impact. C’est un jeu amusant qui a une place relativement unique dans le genre MMO.