Nous avons testé Sword and Honor

5 Note totale
Graphismes: 5/10
Gameplay: 4/10
Histoire: 5/10
Notre équipe a eu l’opportunité d’essayer Sword and Honor, le nouveau MMO de stratégie gratuit de Looda Muva Games. Sur fond de mythologie slave, le jeu raconte l'histoire de l’ancienne prophétie des trois guerriers, une fée, un bandit et un chevalier, qui aidèrent jadis le vieux roi à retrouver son autorité sur les Ducs avides qui avaient usurpé son pouvoir.

Après l’activation de notre compte de joueur, nous avons reçu un mail avec un lien vers la page de sélection de personnage où nous avons pu choisir entre un guerrier, une fée ou un bandit. Les statistiques initiales de chacune des classes sont relativement équivalentes mais dans le jeu chaque classe doit accomplir des quêtes différentes.



Le tutoriel nous a présenté les différentes icones de l’interface. Les premières icones accessibles sont les “Extras”, qui sont des packs disponibles dans le jeu sous deux formes : “Booster Packages” et “Skip Packages”. Les “Booster Packages” sont autant de moyens d’améliorer divers aspects du jeu, comme votre armée, votre population, etc. Les “Skip Packages” permettent de monter de niveau plus rapidement en évitant de passer par toutes les étapes nécessaires pour monter de niveau. Les packs s’obtiennent avec de l’or, l’une des monnaies du jeu, l’autre étant l’argent, qui peut être gagné en jouant ou acheté. Les autres icones, telles que “Village”, “Alliances”, “Espionage” et “Military”, ne sont disponibles qu’à partir du niveau 3.



La première étape comme indiqué par le PNJ du tutoriel, consiste à compléter certaines missions et participer à des tournois. Mais avant cela, il nous a fallu soigner et équiper notre avatar. Ce qui n’a pas été facile dans la mesure où nous n’avions pas d’argent pour le faire et qu’il fut assez difficile de trouver où acheter des herbes de soin et comment les utiliser.

Le combat dans Sword and Honor est simple et facile à appréhender. Un ennemi croise votre chemin, le combat s’engage et le jeu vous dit automatiquement les dégâts que vous occasionnez et que vous souffrez en fonction de vos statistiques.

Notre défaite ne nous a pas tués mais elle nous a laissé en piètre état, nous empêchant d’entreprendre des missions ou de participer au tournoi. Après avoir finalement réussi à soigner notre personnage, nous avons pu progresser dans le jeu et accomplir quelques quêtes.



Les quêtes suivent le même schéma pour la plupart, mais diffèrent légèrement dans leur contenu selon la classe. Par exemple, en tant que chevalier, nous avons du récupérer un bouclier chez le forgeron et en tant que bandit on nous a demandé de dérober une dague. Le déroulement de chaque quête est similaire : un monstre vous attaque et vous devez le vaincre pour réussir la quête.

Les tournois fonctionnent de la même façon mais vous devez vaincre un certain nombre de monstres à la suite, ce qui devient de plus en plus difficile à chaque nouvel adversaire. Pendant le tournoi, vous pouvez ouvrir votre inventaire pour vous soigner et même, aller dans la boutique pour acheter des herbes si vous êtes en rupture de stock, puis reprendre le combat là où vous l’aviez laissé.

Vous pouvez également prendre part à des duels contre d’autres joueurs. Vous pouvez les attaquer et être attaqué même lorsque vous êtes hors ligne, ce qui implique d’avoir son personnage avec un niveau de santé maximum avant de quitter le jeu.

 


Les quêtes, les tournois et les duels vous octroient des pièces et des points d’honneur, qui déterminent tous deux votre classement dans le jeu. Celui-ci est affiché directement sur un tableau accessible à tous.

Les graphismes du jeu sont simples et colorés et le gameplay est facile à appréhender qui pourrait l’être encore davantage avec quelques pop up stratégiques pour aider les joueurs pour certaines choses. Alors que le contenu initial est relativement répétitif, les fonctionnalités accessibles à partir du niveau 3 semblent plus prometteuses, ce qui devrait en inciter quelques-uns à acheter des Skip Packages. En outre, le système de classement public est là pour tenir en haleine les joueurs qui accéderont aux plus hauts niveaux.