Nous avons testé Wizardry Online

7 Note totale
Graphismes: 6/10
Gameplay: 8/10
Effets Sonores: 7/10

Le système de mort permanente qui est essentiel dans le jeu et donne cet aspect hardcore | Pour les amateurs de MMOs difficiles

Le système de mort permanente qui risque de rebuter certains joueurs

 

Dans Wizardry Online, le « MMO fantasy le plus hardcore jamais crée » d’après ses développeurs, les joueurs doivent choisir entre cinq races et quatre classes pour faire face à leur destin. Pour ce test, nous avons choisi un voleur nain.

La création de personnage est assez simple, mais se présente sous une forme classique de RPG old school à la D&D où les joueurs doivent choisir leur race, leur alignement (loyal, neutre, chaotique), ce qui détermine les classes que vous pouvez jouer.

Les joueurs reçoivent un nombre aléatoire de points bonus qu'ils peuvent dépenser dans leurs diverses statistiques. Différentes stats aideront les différentes classes de différentes façons, certaines étant plus importantes que d'autres. La personnalisation réelle de l'apparence est très limitée et les joueurs peuvent choisir entre cinq visages, coiffures et couleurs de cheveux prédéfinis.

Wizardry Online screenshot (1) copia
La première fois que vous créez un personnage, le jeu lance directement une cinématique d'intro de quelques aventuriers qui luttent pour leur vie dans un donjon, et vous êtes l'un de ces malheureux. Alors que tout semblait perdu un héros identifié comme "Zéro" apparaît et sauve tout le monde, puis le groupe poursuit son petit bonhomme de chemin. Le jeu vous emmène ensuite dans la zone de départ d’Illfalo Port où une flèche tourne autour de votre personnage en mode 3-D pour vous indiquer où aller pour votre première quête active, dont la première étape est de rejoindre la Guilde des Aventuriers, une condition nécessaire pour sortir de la zone de départ.

Pour compléter la quête les joueurs doivent voyager dans un donjon instancié qui doit être fait en solo, pour récupérer un "Dragon Placard". A l'intérieur du donjon il y a deux PNJ, le premier vous donne un aperçu du tutoriel et comment attaquer et vous défendre en combat et en général utiliser les commandes de base. Le second PNJ apparait lorsque vous déclenchez accidentellement un piège pour vous indiquer que vous êtes sur le point de mourir à cause du piège et que vous allez devenir une «âme», ce qui est assez utile car le piège vous tue en un coup et ainsi vous voyez comment fonctionnent les mécanismes de la mort.

Wizardry Online screenshot (5) copia
Le joueur transformé en âme va apparaître au dessus du cadavre de son personnage et devra trouver une statue de gardien pour être ressuscité. Les âmes apparaissent avec tous leurs items et équipement, mais hors du donjon dans les zones publiques, les joueurs peuvent piller le cadavre de votre personnage en attente de résurrection. En attendant, les cadavres des joueurs continuent à se détériorer, et une fois que cela arrive à son terme, le corps se transforme en cendres et le joueur n'est plus en mesure de ressusciter : le personnage est mort de façon permanente. En plus de cela, les joueurs sous forme d'âme peuvent rencontrer des «marcheurs», des monstres qui attaquent votre âme et l’endommagent, ce qui rend plus difficile la résurrection une fois que vous avez atteint une statue de gardien. Plus votre âme a subi de dégâts,  plus grand est le pourcentage d’échec de la tentative de résurrection (vos chances de succès s’affichent en atteignant la statue de gardien). Si votre tentative échoue, votre corps se transforme en cendres. Ceci peut être atténué en sacrifiant des items et des équipements, qui, une fois encore, plus ils sont puissants plus ils augmentent les chances de réussite de votre résurrection. Assez hardcore.

Nous avons parcouru les labyrinthes du donjon sur différents niveaux et plateformes, en prenant soin d’ouvrir les portes manuellement (pour être sûr de ne pas se retrouver piégé par trop d'ennemis). Une des autres caractéristiques difficiles est la carte, à moins que les joueurs n’aient récupéré une carte de la région, la carte indique une zone inconnue sans possibilité de voir ce qui se trouve à proximité et on peut assez facilement se perdre dans ces donjons labyrinthiques.

Dans notre aventure nous avons réussi à faire notre chemin à travers le donjon, combattre un certain nombre de bestioles, déclencher accidentellement un piège mais finalement nous avons réussi à sortir relativement indemne après avoir fleureté avec la mort. Alors que la partie que nous avons jouée était relativement facile, ce qui n’est pas étonnant pour une zone de tutoriel, le jeu va certainement être un de ceux que soit on aime ou on déteste. Le style hardcore ne va pas attirer tout le monde ; le risque de perdre des items et des équipements durement acquis pour vous ressusciter, ou de les voir volés par des pilleurs (bien qu'ils ne puissent pas prendre les items que vous avez payé avec de l'argent réel), ou pire encore perdre un personnage de haut niveau sera suffisant pour éloigner un grand nombre de joueurs. Cependant, si vous aimez les MMO qui représentent un vrai challenge, nous vous recommandons d’essayer Wizardry Online !