Premières impressions d’Abyss: Dark Arisen

AD Note totale

Certains mécanismes de boss pas trop mal, gameplay par navigateur commode

Gameplay répétitif et ennuyeux, manque d'innovation et complètement générique, performances terribles

Ce week-end nous avons passé un certain temps à essayer la troisième bêta fermée de Abyss: Dark Arisen de NGames. C'est un RPG asiatique jouable dans le navigateur web et nous avons joué quelques heures pour essayer le jeu. Nous sommes toujours intrigués (avec un peu d'appréhension) en essayant ces RPG asiatiques car tellement d'entre eux sont identiques les uns aux autres. Abyss: Dark Arisen est-il différent ?

Au début il ne semble pas trop prometteur, les trois classes jouables disponibles standards sont Guerrier, Mage ou Prêtre, une trinité typique pas du tout originale, ajouté au fait que (comme nous l'avons découvert plus tard) il y a très peu de personnalisation et les joueurs ont seulement 4 compétences à utiliser par personnage. Si vous allez seulement avoir 3 classes différentes alors au moins donnez la possibilité aux joueurs de rendre les personnages différents les uns des autres.

Nous avons choisi le Mage, un jeteur de sorts à distance et qui nous a permis de traverser le donjon initial en tuant d'un seul coup tout ce qui apparaissait sur notre route jusqu'à arriver au premier boss, un dragon de glace, que nous étions beaucoup trop faibles pour combattre de sorte que notre maître PNJ nous a vivement conseillé de prendre la fuite.

Au-delà du tutoriel, les combats avaient généralement lieu dans les donjons solo, des niveaux à plusieurs étapes au sein de chaque région où il faut progresser à travers afin de progresser à travers la zone. Notre première région était le Boneyard qui était une mine, où il y avait quelques squelettes. Ici, nous avons pensé que les choses allaient commencer à se corser un peu, mais nous étions bien trop optimistes. Tout était encore tuable d'un seul coup, encore pire, nous avions une attaque à zone d'effet qui nous permettait de tuer d'un coup des groupes entiers d'ennemis, nous ne sommes jamais descendus en dessous de 90% de santé. Zéro Challenge.

 

Abyss Dark Arisen Revue Image (6)Abyss Dark Arisen Revue Image (5)


Le manque de défi et le combat médiocre est seulement une partie du problème, la conception des niveaux pour chaque donjon était complètement linéaire, des tas de monstres sur le chemin pour aboutir à un combat contre un boss dans une salle remplie d'ennemis. Encore une fois, pas vraiment un problème, nous pouvions éliminer tout le monde avec une attaque à zone d'effet, et puis quelques coups plus tard, le "Boss" était mort. Le donjon linéaire et le manque de défi a fait que notre premier donjon solo a été un peu ennuyeux, une dizaine de minutes de grinding et le tour était joué. Puis nous avons terminé la quête et sommes passés à l'étape 2... Qui était presque identique à la première, nous avons dû répéter huit autres fois avec 10 étapes par région et à la fin de la zone nous étions complètement blasés du jeu. Le boss final (notre Ice Dragon) était un peu plus intéressant et avait un mécanisme qui lui permettait de nous congeler en un bloc de glace et nous avons dû à plusieurs reprises appuyer sur la barre d'espace pour casser le bloc... à part ça qu'il pouvait être tué en quelques coups * bâillement *. Contents de quitter la région pour un peu de changement de rythme, nous avons constaté avec peine que le donjon solos dans la zone suivante, Dark Jungle, était identique dans le style et la présentation aux zones précédentes, mais juste avec des graphismes différents... nous n'avions aucune envie de réitérer la même chose pendant une autre heure...

Le déroulement du jeu est porté par l'intrigue et les niveaux, en montant de niveau vous accédez à la prochaine étape, qui vous donne la prochaine partie de l'histoire, les donneurs de quêtes se trouvent tous dans la ville principale (l'endroit où vous cliquez sur un portail pour accéder à tous les donjons solo de la région où vous êtes censé vous rendre, je suppose). La nature répétitive s'est fait sentir ici aussi, c'était la même rengaine : "prenez la quête pour aller dans la zone suivante> Terminez le niveau > rendez la quête pour gagner de l'EXP et de l'Or > prenez la quête pour aller dans la zone suivante", puis recommencez encore et encore. Les 2 premières heures de jeu ont littéralement donné l'impression que nous avions une quête et un niveau que nous devions les compléter encore et encore. Ironie du sort, un quête nous a obligée à compléter le même niveau plusieurs fois pour obtenir une sorte de minerai ; heureusement, nous avions l'option "Blitz" qui permet de dépenser de l'Endurance pour auto-compléter le niveau à plusieurs reprises.

Gagner de l'EXP était assez facile et l'or semblait tomber assez souvent, plus en complétant des quêtes qu'en jouant réellement à travers les étapes (ce qui est logique car elles sont répétables), et nous l'avons généralement dépensé pour le renforcement de notre équipement. L'équipement était trouvable dans les donjons et il était automatiquement utilisé par le personnage s'il était mieux que ce qu'il portait. Chaque pièce pouvait être améliorée un certain nombre de fois en fonction de l'emplacement dans lequel elle était placée ; chaque amélioration coûte de l'argent selon la rareté / qualité de l'article. Les prix étaient raisonnables au début ; avec environ 10 items que nous avons réussi à les garder tous à niveau (certains nécessitant 5 améliorations et certains même 10). Une fois que nous avons trouvé un meilleur équipement, il était clair que notre revenu d'or en comparaison avec ce qu'il en coûte pour améliorer les items n'allait pas suffire et cela nous a fait réaliser que pour jouer dans de bonnes conditions et accéder aux fonctionnalités qui donnent de meilleures récompenses il faudrait payer.

 

Abyss Dark Arisen Revue Image (4)Abyss Dark Arisen Revue Image (3)


Une telle fonctionnalité était le Dungeon Multijoueurs. Une fois que nous avons cliqué dessus, nous avons été transportés dans une taverne où les joueurs pouvaient essayer de recruter un groupe en cliquant sur un bouton, ce qui s'est traduit par une invitation sur le canal de chat et par la possibilité de rejoindre le groupe de quelqu'un d'autre. Nous avons rejoint le groupe de quelqu'un d'autre et puis nous nous sommes retrouvés là pendant quelques minutes comme ils ne savaient pas quoi faire. Nous avons fini par abandonner le groupe et sommes allés dans le donjon solo, bien qu'il était recommandé pour trois joueurs, il était tout aussi facile et nous avons réussi à ramasser quelques objets violets.

Si ce n'est pas clair à ce stade, laissez-nous clarifier les choses, Abyss: Dark Arisen est un jeu assez fastidieux, le même contenu tout le temps et les joueurs peuvent débloquer de meilleures fonctionnalités à mesure qu'ils montent de niveau. Le jeu est apparemment déséquilibré pour essayer de faire payer les joueurs s'ils veulent être compétitifs, mais honnêtement, nous ne voyons pas le jeu ayant beaucoup de succès sur un marché occidental en raison des mauvaises traductions et du contenu RPG générique asiatique. Le jeu est évidemment un peu populaire car il y avait beaucoup de gens dans la ville, mais au détriment des performances rendant le jeu lent et plein de lags. Dans l'ensemble pas une grande expérience.

 

Abyss Dark Arisen Revue Image (2)Abyss Dark Arisen Revue Image (1)