Premières impressions de Clash of Avatar

4 Note totale
Gameplay: 2/10
Graphismes: 6/10
Performances: 5/10

Graphismes corrects, la musique n'est pas trop mal

La même chose que tous les RPG Free to Play asiatiques, mécanismes ennuyeux, gameplay automatisé, trop de grind, mauvaises traductions, lags de serveur et lenteur de chargement

Clash of Avatars est le nouveau RPG par navigateur d'AMZGame. Il a récemment entamé sa bêta ouverte et nous avons pris quelques heures pour l'essayer. Nous ne sommes pas les plus grands fans de RPG asiatiques, ce n'est pas un secret, ils sont généralement des clones les uns des autres, beaucoup venant des mêmes développeurs et étant des versions refondues de jeux plus anciens utilisant les mêmes fonctionnalités et les mêmes mécanismes. Cependant, nous avions l'espoir que Clash of Avatars (aussi connu comme CoA) serait différent. Dès que nous avons chargé le jeu et que nous avons vu les graphismes 3D nous avons été ravis mais, notre engouement s'est vite arrêté quand notre personnage est entré directement en mode automatique et a commencé à courir partout et combattre tout ce qui bougeait sans aucune action de notre part. Tout ce que nous pouvions faire était de rester assis, les bras croisé et dire "encore la même soupe..."

Le jeu est le même que pratiquement tous les autres RPG asiatiques, avec des systèmes éculés et identiques à ceux de dizaines d'autres jeux du même acabit. C'est très frustrant.

Les mauvaises traductions anglaises vous frappent dès la première phrase d'ouverture... un bon début. Ensuite, le gameplay automatisé, pourfendant les ennemis qui peuvent à peine vous toucher alors que vous regardez l'écran les bras croisés ; à l'occasion votre participation est requise lorsque vous terminez de tuer des créatures et que vous allez voir le PNJ et vous devez cliquer sur "Suivant". Ce n'est pas un jeu si vous ne pouvez rien faire. "Mais vous n'êtes pas obligé d'utiliser l'auto-combat, vous pouvez combattre manuellement", les gens peuvent dire, mais honnêtement quel est l'intérêt? Le combat est peu approfondi, suffisamment peu profond pour que les mécanismes AFK puissent fonctionner, donc si vous mettez le combat en manuel, alors vous avez juste quatre compétences que vous pouvez utiliser avec des temps de recharge relativement longs, il n'y a guère besoin de se déplacer ou d'essayer d'être tactique, il suffit de faire pleuvoir les coups jusqu'à ce que les faibles ennemis de faible puissance meurent.

Les quêtes et l'arc narratif global sont linéaires, vous complétez les quêtes dans l'ordre et vous progressez dans l'histoire dans le même ordre que les autres, vous atteignez les mêmes étapes de niveau, débloquez les mêmes fonctionnalités ; même si vous choisissez l'une des deux autres classes sans intérêt, vous allez jouez exactement la même chose. Heureusement, ce n'est pas le concept de base ou le principe du jeu, non, ce serait plutôt d'augmenter votre BR (pas vraiment sûr que ce soit Note de Combat ou Classement de Combat, ce n'est même plus expliqué entre les jeux comme les développeurs prennent pour acquis que tout le monde le sait des précédents jeux).

 

Clash of Avatars revue image (1)Clash of Avatars revue image (2)


BR est la valeur accumulée des héros de tous leurs niveaux de compétence, leurs statistiques, la qualité d'équipement, et le tout combiné pour donner un score ; le principal objectif du jeu est d'augmenter cette valeur et de devenir plus fort, et cela se fait en dépensant de l'or pour « promouvoir » votre équipement et le rendre plus puissant, ou en dépensant des Esprits pour « améliorer » votre équipement ... et le rendre plus puissant, ou en dépensant de l'or pour vos compétences... familiers... montures... ou quoi que ce soit, pour vous rendre plus fort. Il y a une douzaine de fonctionnalités qui sont là pour vous faire dépenser de la monnaie ou des articles collectés pour simplement augmenter votre BR d'une manière ou d'une autre. C'est ennuyeux, ça a été fait dans de nombreux autres jeux.

Collectez des cartes Avatar est l'une des principales choses à faire dans le jeu, en en collectant suffisamment vous pouvez débloquer un nouveau personnage / Avatar, vous changer en ce personnage et obtenir de nouvelles capacités ; les cartes Avatar bas de gamme sont assez faciles à trouver, mais vous devrez broyer du mob pour obtenir celles haut de gamme, ou les acheter. Vu le nom du jeu qon se serait attendu à ce qu'il y ait plus de profondeur dans ce système... mais ce n'est pas le cas... c'est à peu près tout, nouveau look, nouvelles aptitudes et des boosts supplémentaires si vous êtes dans une formation avec un autre Avatar spécifique.

Le JCE était à peu près tout la même chose mais, le JCJ était un peu différent. L'Arène vous permet de défier d'autres joueurs pour essayer de prendre leur rang, vous ne vous battez pas contre le joueur, mais contre une version contrôlée par l'ordinateur de leur personnage ; les combats durent environ 10 secondes max, puis c'est terminé. Capture du drapeau était un événement de serveur déclenché à des heures fixes ; quand vous voulez jouer, vous cliquez sur l'icône Rejoindre, et vous êtes jetés dans une instance où la partie est déjà en cours et vous êtes instantanément tué par les joueurs de niveau élevé... puis vous ressuscitez au même endroit et vous êtes encore tué et encore... et encore... et encore... vous pouvez quitter le jeu, mais pas pendant que vous êtes morts, et votre timer de mort tourne, de sorte que cela devient un mini-jeu "essayer de cliquer sur le bouton Quitter avant de vous faire tuer à nouveau".

 

Clash of Avatars revue image (3)Clash of Avatars revue image (4)


Alors qu'y a-t-il de bien dans le jeu ? Eh bien, les graphismes 3D sont beaucoup mieux que ce à quoi nous nous attendions, à première vue, nous avons pensé que nous pourrions être dans quelque chose de différent, mais non. Si vous aimez ce genre de MMO et vous n'avez pas joué à tous les autres, alors jouer à Clash of Avatars pourrait être amusant (encore une fois, si vous aimez ce genre de jeux), mais sinon c'est juste le même jeu que tous les autres RPG asiatiques free-to-play. Nous aimons généralement examiner chaque jeu sur ses propres mérites, sur la façon dont il se distingue des autres jeux, mais comme le jeu vient d'être publié et est en alpha, et il utilise une formule et des mécanismes de jeux qui sont vieux de cinq ans et il s'écarte très peu de ces jeux, nous devons le mettre dans le même panier.

En conclusion, le jeu n'apporte absolument rien de nouveau sur la table, c'est un "grind fest" et une longue corvée jusqu'à la fin de jeu où vous pouvez affronter d'autres joueurs dans du contenu et des événements avec un peu plus de sens, mais le voyage jusqu'à ce point est fastidieux et douloureux. Enlevez le grind et mettez le contenu amusant au début plutôt que de faire un jeu où les joueurs vont dépenser de l'argent pour sauter les parties ennuyeuses (c-à-d du niveau 1 à 59).

 

Clash of Avatars revue image (4)Clash of Avatars revue image (6)