Premières impressions de Lost Sector Online

8 Note totale
Gameplay: 8/10
Graphismes: 8/10
Performances: 9/10

Très stratégique, différents modes, options de personnalisation

Contrôles bizarres, progression lente

La semaine dernière, nous avons eu la chance d'essayer le nouveau jeu de stratégie au tour par tour de jeu IDC/Games, Lost Sector Online, un shooter urbain et futuriste dans lequel chaque joueur joue le rôle d'un mercenaire qui s'aventure dans la ville de Broxton pour en finir avec les groupes violents qui sèment le chaos dans cette ville. Ce titre offre des graphismes 3D et des scénarios incroyablement replets de détails, et se déroule dans un environnement urbain après une guerre dans lequel le joueur va expérimenter la cruauté de l'histoire que présente le mode campagne.

Le prémisse est que, après plusieurs années de guerre, notre héros revient à la ville qui abritait autrefois son foyer et trouve une ville énorme abandonnée à son triste sort. Différents groupes de criminels ont pris le contrôle, et la mission du joueur est de débarrasser la ville du joug oppressif de ceux-ci. La grande majorité de ces informations nous arrive à travers des séquences, des cinématiques et des dialogues dans les premières étapes du jeu, en particulier dans le tutoriel. L'histoire elle-même est tout à fait intéressante, mais la traduction laisse parfois à désirer à désirer.

Le tutoriel, la première partie du jeu, nous enseigne à la perfection les mécanismes de base, mais il peut sembler un peu long. Parfois, il est un peu ennuyeux, surtout quand on doit courir d'un endroit à un autre sans combats. La majeur partie de cette étape se déroule dans le quartier général des opérations, une zone avec de nombreuses salles et de PNJ amicaux où nous pouvons effectuer de nombreuses actions. Il y a des vendeurs, des PNJ qui donnent des quêtes, la banque, etc. Aller et venir encore et encore devient parfois un peu fastidieux.

 

Lost Sector screenshots (4) copiaLost Sector screenshots (6) copia


Nos missions jouent parfaitement leur rôle, à savoir nous montrer les tenants et les aboutissants du combats. Chaque joueur dispose de points d'action, et toutes les actions (depuis le déplacement à l'attaque) coûtent un certain nombre de points d'action ou AP. Après avoir utilisé les points, on passe le tour. La stratégie joue un rôle élémentaire car il est essentiel de se positionner de sorte que les ennemis ne puissent pas nous atteindre facilement. Vous pouvez utiliser l'environnement pour vous mettre à couvert, il est donc préférable de tirer et de se cacher.

Les cartes sont très bien conçues. On y trouve des bâtiments, des murs, des tonneaux et un tout un tas d'autres éléments. Avec différents niveaux de hauteur et des espaces intérieurs et extérieurs, le jeu offre une grande composante tactique qui rend le combat amusant. Plus d'une dizaine de cartes sont disponibles, et elles comprennent des lieux tels que des chantiers de construction, des usines, des ports et des bases militaires.

La stratégie étant un élément si important, il faut savoir quand engager le combat ou pas. Face à un groupe supérieur en nombre il est presque inutile d'y penser car le risque de défaite est très élevé. Dans les premières missions nous avons affronté un seul ennemi, mais on progresse rapidement et les choses changent, et on se retrouve face à plusieurs unités ennemies et des tactiques avancées. Certaines unités de mêlée courent dans votre direction en essayant de vous encercler afin de mieux vous tuer.

Les missions ont certaines conditions préalables, telles que le niveau du personnage ou le nombre de membres du groupe. Une fois le tutoriel terminé, les missions nous emmènent sur la carte globale de la ville, ce qui nous permet de nous rendre dans des zones spécifiques dans lesquelles mener à bien certaines missions. Certaines missions ne peuvent être accomplies qu'à des endroits précis.

 

Lost Sector screenshots (12) copiaLost Sector screenshots (16) copia


Le jeu encourage les joueurs à se regrouper. En plus des missions avec des pré-requis de groupe, il est possible de terminer le mode campagne en mode co-op. En outre, il existe deux modes JCJ, un basique avec des matchs à 4 contre 4 (à partir du niveau 5) et un système de conquête pour les clans où des groupes de joueurs se battent pour le contrôle de différents territoires de la ville.

Il convient de noter que le mouvement est parfois étrange. Le personnage se déplace en sélectionnant l'endroit où vous voulez aller en cliquant avec la souris, ce qui fait qu'en cliquant sur différents endroits ou une direction différente, le mercenaire fait un étrange mouvement pour s'arrêter et repartir. De même, le contrôle de la caméra est parfois incommode. Lorsque le personnage se rapproche d'un objet, mais son corps le cache, il est nécessaire de retoucher l'objet. En ce sens, le jeu a besoin d'un peu plus de finition.

Toutefois, en laissant tout cela de côté, c'est un jeu très amusant. Les cartes sont très bien conçues, et le combat est extrêmement stratégique et complexe. Lost Sector a également de nombreuses options de personnalisation afin que chacun puisse adapter son personnage à son style de jeu préféré. Jouer avec des amis ou dans un clan, rend le jeu encore plus intéressant, avec la possibilité d'utiliser des stratégies et combattre de manière organisée. C'est un jeu fait pour jouer avec d'autres joueurs.

Bien qu'il ne soit pas parfait, nous pouvons dire que même s'il n'était pas gratuit, Lost Sector serait un titre intéressant à essayer.