Premières impressions de Pocket Starships

5 Note totale
Gamepay: 6/10
Graphismes: 6/10
Performances: 4/10

Commandes simples, cross-plateforme, jeu occasionnel

Graphismes pixélisés sur de grands écrans, gameplay répétitif pour des sessions plus longues, blocages occasionnels

Nous avons récemment eu la chance d'essayer Pocket Starships, un shooter spatial gratuit où vous aurez à construire, mettre à jour et piloter vos propres vaisseaux dans une guerre de factions entre les étoiles. Pour notre test nous avons passé quelques heures dans le jeu, et nous étions pourvus de 100 000 Solar par l'éditeur du jeu (ce qui représente environ 700 $ en monnaie premium !).

Les premières impressions sont bonnes et le jeu semble décent, il est évident qu'il a été conçu et développé avec le cross-plateforme entre navigateur et mobile à l'esprit, des graphismes avec une facilité d'inter-action avec des petits appareils à écran tactile, mais pas à au détriment du jeu par navigateur. Le seul inconvénient de la conception pour les appareils mobiles est que, sur un écran de 1920x1080, les graphismes n'étaient pas optimisés pour une telle taille d'écran et étaient malheureusement parfois très pixelisés ; heureusement, c'était seulement dans des endroits comme les menus d'artisanat et lors des zooms dans les portails, et non pas en jouant réellement.

Les commandes, encore une fois, étaient simples et pour nous sur la plate-forme navigateur les touches WASD servaient au déplacement dans l'environnement 2.5D isométrique, avec une visée à 360º à l'aide du curseur de la souris pour cibler autour de votre vaisseau. La commutation entre les armes se fait en cliquant sur votre arme préférée sur le côté de l'écran, tout en ayant la possibilité de glisser-déposer un Nuke de l'icône en bas de votre écran, une fois de plus pour contribuer à la fonctionnalité de l'écran tactile.

 

pocket-starships-screenshots-4-copia_1pocket-starships-screenshots-9-copia_1


En termes de gameplay, il semble que le jeu n'est pas un MMO auquel les utilisateurs vont jouer pendant des heures et des heures, surtout en raison de la nature répétitive et parfois grindy des fonctionnalités et du contenu. Le système de quêtes vous emmène dans des zones JCE pour lutter contre des vagues successives de pirates contrôlés par l'IA en défendant une base, ou vous propose des combats JCJ instanciés contre d'autres joueurs, alors que l'élément le plus sandbox se résume aux combats entre factions et la conquête de territoire. La carte de la galaxie est divisée en dizaines de différents territoires qui sont connectés et les deux factions peuvent combattre sur ceux-ci pour les contrôler. Même si nous n'avons joué que pendant quelques heures, il nous a semblé que les mécanismes et les objectifs du JCE, JCJ et du JCJ entre Factions consistaient tous trois à faire la même chose ; attaquer ou défendre un avant-poste de territoire et essayer de prendre / conserver le contrôle de celui-ci.

Comme chaque "mode" de jeu paraissait très similaire, il est vite devenu un peu fastidieux de faire les mêmes choses encore et encore, d'autant plus qu'en réalité nous étions complètement inutiles dans les batailles de faction à un niveau si bas car nous pouvions être tués par une poignée de tirs de la part des joueurs de niveau supérieur. Le combat était assez simple, ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose, mais ce qui nous a gêné rapidement était que les couleurs des factions (rouge et vert) ont d'abord été source de confusion dans le combat car nous avons joué au sein de la faction Varian (rouge) et pendant les combats nous avons constamment été tentés de tirer sur les vaisseaux avec des noms rouges car intuitivement dans un MMO rouge = méchants et vert = bons, alors qu'en réalité, les verts étaient en fait les membres de la faction adverse. Nous sommes morts beaucoup à cause de cela dès le début.

Le jeu propose un système d'artisanat qui s'articule autour de la collecte des ressources minières des différents territoires qui sont accessibles à travers un portail ; à moins que vous contrôliez un territoire que vous ne pouvez pas voyager à travers un portail avec des ressources ou une cargaison complète et vous avez donc besoin de contrôler l'avant-poste du territoire minier. Une fois les ressources acquises et raffinées, nous avons pu concevoir une foule de choses différentes en utilisant les plans de base par défaut, qui comprenaient les vaisseaux, les kits de réparation, les missiles, les armes nucléaires et d'autres consommables et composants pour votre vaisseau. Le crafting des vaisseaux est coûteux et nécessite beaucoup de ressources ; alors que vous ne pouvez pas acheter directement des ressources avec la monnaie premium "Solar", si vous avez 25 % des ressources nécessaires pour concevoir quelque chose, alors vous pouvez combler ce qui manque avec des Solar. Une fois que l'artisanat commence la production de vos articles peut prendre entre quelques minutes et plusieurs heures ; encore une fois, quelque chose qui peut être accéléré de façon significative en dépensant des Solars, ce qui en fait une monnaie premium très puissante.

 

pocket-starships-screenshots-7-copia_1pocket-starships-screenshots-11-copia_1


Alors que vous avez les schémas des vaisseaux et des artefacts, vous pouvez également mettre à niveau ces derniers en acquérant différents éléments qui sont des composants nécessaires pour l'amélioration de l'artisanat. Après avoir monté de niveau notre vaisseaux, nous avons débloqué de nouveaux modules afin de pouvoir mettre de nouvelles armes et des missiles nucléaires à bord. Nous avons pu ensuite améliorer la qualité de nos missiles ; grâce à la quantité astronomique de Solar dont nous disposions, nous avons pu obtenir le meilleur vaisseau de niveau 1 disponible avec le meilleur équipement et les meilleurs missiles ! Sans les Solars, cela aurait probablement pris des semaines de jeu pour trouver des composants et de temps nécessaire pour l'artisanat et les mises à niveau. Cependant, les Solars ne vous permettent pas de sauter les niveaux, et les vaisseaux les plus puissants ont des exigences de niveau ce qui fait que les joueurs ne peuvent pas simplement acheter les meilleurs vaisseaux.

Le jeu est loin d'être remarquable, et à bien des égards il se joue beaucoup comme les autres shooters spatiaux similaires (comme Dark Orbit), et nous n'avons pas l'impression que la version par navigateur se joue aussi bien que la version mobile. Sur de longues sessions, le jeu deviendrait ennuyeux, mais s'il s'agit de juste prendre votre téléphone pour une session rapide quand vous avez un moment, ou pour jeter un coup d’œil à votre production et vos mises à niveau qui s'opèrent lentement, alors nous pensons qu'il a beaucoup de potentiel pour de courtes sessions amusantes. Alors que nous avons été inondés de Solar pour avancer rapidement, le processus de mise à niveau réel est très lent, et sans Solars, il faut beaucoup de temps pour arriver à quelque chose dans le jeu.