Premières impressions de Star Trek Online

8 Note totale
Gameplay: 8/10
Graphismes: 7/10
Performances: 9/10

combat spatial, histoire, beaucoup de personnalisation

graphismes vieillots, combat terrestre léger, fonderie pas gratuite

Au cours du week-end dernier, nous avons joué au MMORPG gratuit de science fiction Star Trek Online. Se déroulant dans l'univers de Star Trek, nous avons voulu l'essayer (bien qu'il soit déjà depuis sept ans déjà sur le marché) avec le regard d'un joueur qui ne l'a jamais essayé auparavant.

Armés d'un compte gratuit, notre expérience a commencé sur la page de création de personnages, un début assez impressionnant étant donné le nombre de races disponibles et d'options de personnalisation. L'une des choses que nous avons toujours aimé à propos de Star Trek est l'immensité de son background, l'impressionnant nombre de personnages et d'espèces qui existent dans l'univers de la série, et les développeurs ont fait un travail incroyable dans la recréation de cette sensation. Les races jouables sont divisées en trois factions: les Romuliens, les Klingon et la Fédération. Bien que le jeu dispose de la plupart des races majeures, il est possible de créer un "Alien" générique membre de la Fédération, une race avec le potentiel de créer d'autres vues dans la série ou dans les films, mais qui n'est pas encore arrivée dans le jeu. Dans notre cas, comme toujours lorsque nous en avons l'occasion grâce aux options de création, nous avons opté pour un personnage d'aspect horrible après avoir bricolé pendant un certain avec les options de création. Quant à la classe, nous avons choisi Officier Tactique (les deux autres options sont médecin et scientifique).

Après avoir créé le personnage, nous sommes apparus sur la planète terre, dans l'Académie de la Fédération. Fraîchement diplômés, notre destin nous attendait pendant que nous partagions notre excitation avec nos compagnons de promotion. Le développement de ces premiers moments est un peu lent, mais très cohérent avec ce que l'on voit dans Star Trek. L'environnement capte parfaitement l'essence, et bien que les graphismes soient un peu déphasés, le niveau de détail dans chaque zone crée une expérience très immersive qui améliore encore lorsque l'on rencontre les PNJ qui parlent.

 


Déjà dans le tutoriel, on nous a assigné un vaisseau et le poste de premier officier. Bien que nous sachions que plus tard, vous devenez capitaine de votre propre vaisseau, l'histoire est suffisamment intéressante pour que vouloir la découvrir quand même. Alors nous nous sommes embarqués dans notre première mission, où nous serions bientôt acculés par les Klingons. L'action de Star Trek se situe dans une chronologie dans laquelle les trois factions existantes s'affrontent pour le pouvoir. Les attaquants ont abordé notre vaisseau et nous avons dû prendre un fusil pour nous défendre et aller chercher le reste des membres d'équipage pour repousser les envahisseurs. L'histoire est très drôle, elle vous donne l'impression de vous voir comme le protagoniste d'un film, cependant, le combat pourrait être un peu meilleur.

Dans STO, il y a pour ainsi dire deux types de combat : terrestre et spatial. Le combat terrestre place le personnage dans une perspective de troisième personne et le joueur contrôle celui-ci en utilisant la souris et le clavier (dans le cas de la version PC), mais les mouvements et les animations sont extrêmement lentes et peu réalistes. En outre, le contrôle de la caméra, parfois, vous empêche de vous situer correctement, ou lorsque vous vous mettez à couvert, il est difficile de dire pourquoi vous ne pouvez pas tirer sur quelqu'un, même s'il semble que vous ayez une ligne de mire parfaite. Cependant, malgré les problèmes de combat, l'expérience est amusante.

Sans dévoiler trop l'histoire, après le tutoriel, nous sommes allés occuper la chaise du capitaine, bien qu'il soit difficile de déterminer le moment exact où il se termine et nous commençons à piloter notre vaisseau dans un espace ouvert. De là, nous sommes partis en chasse de l'escadron Klingon qui nous a assailli.

 


Le mouvement dans l'espace (et aussi le combat dans cet environnement) est beaucoup plus fluide que le combat terrestre. Pas étonnant, puisque le combat spatial était l'élément essentiel quand le jeu a été lancé. Le combat terrestre est arrivé plus tard, et il n'a jamais réussi à se débarrasser de la sentation d'être juste un ajout. Dans l'espace, on a le contrôle à 360 degrés avec les touches w, a, s et d, mais le vaisseau a toujours tendance à se stabiliser horizontalement, de sorte que l'on ne peut pas inverser le vol. Ce qui compte dans l'espace, c'est la position. Le vaisseau a des boucliers frontaux, latéraux et arrière, et ils ont tous leur propre niveau de vie. Les armes ont également certaines positions, comme les torpilles à photons, qui requièrent que la cible soit en face. Il est fréquent d'avoir à se déplacer régulièrement pour éviter les dégâts et essayer de détruire les vaisseaux ennemis.

Le combat en-soi n'est pas très difficile, mais nous imaginons comme il peut être chaotique en JcJ, avec de nombreux types de vaisseaux, chacun avec ses armes et son style de jeu. Star Trek dans son essence la plus pure.

L'histoire ne se délite jamais, et si Star Trek Online se caractérise par un aspect, c'est bien par celui de nous tenir complètement accroché au développement de l'intrigue, tout en reliant les histoires qui ont été ajoutées au fil des ans. Afin que chacun puisse l'expérimenter nous allons éviter les spoilers, mais nous dirons juste que si vous êtes fans de Star Trek, vous allez apprécier ce que le jeu offre au niveau de l'histoire. Vous allez être stupéfaits avec chaque retournement.

 


Nous voulions aussi essayer l'un des éléments les plus remarquables de Sto : la Fonderie. C'est un outil qui permet aux joueurs de concevoir des scénarios, des cartes et des missions, avec leurs propres ennemis, PNJ, objets interactifs et bien plus encore. Si vous avez essayé Neverwinter, vous saurez de quoi il s'agit. C'est un outil exceptionnel pour que la communauté puisse concevoir du contenu et générer ses propres histoires dans l'univers Star Trek. Malheureusement, contrairement à ce qui se passe dans Neverwinter, cet outil n'est pas entièrement gratuit. On peut accéder au contenu créé, mais pas créer sans passer par la caisse. Dommage.

Alors, que pensons-nous de Star Trek ? Dans une première impression, le contraste entre le combat spatial et le combat au sol est exagéré. Le combat terrestre n'est pas solide et il est compliqué en raison d'aspects qui ne devraient pas entraver le jeu. Si ce n'était pas pour le combat spatial, le jeu serait probablement abandonné dans l'oubli. Graphiquement, on sent le poids des années, mais beaucoup d'efforts ont été mis dans chaque détail des différents mondes, dans les PNJ, dans les dialogues et dans les différents personnages, donc, dans un certain sens, cela compense la section visuelle. Si vous êtes à la recherche d'un MMORPG de science-fiction et que vous voulez faire l'expérience de Star Trek, le jeu, sans aucun doute, en vaut la peine.