Premières impressions de Twin Saga

Bêta Note totale

graphismes géniaux, multi-classe, bonne histoire

progression linéaire, peu innovant

Récemment, nous avons pu essayer la bêta fermée de Twin Saga, le nouveau MMORPG gratuit développé par X-Legend (studio connu pour Aura Kindom ou Dragomon Hunter) et publié par Aeria Games. C'est un titre fantasy pour tous publics avec une esthétique anime (la touche personnelle du studio X-Legend) dans lequel les joueurs pénètrent dans un monde où vous ils devront combattre et acquérir de l'expérience pour progresser et être en mesure de faire face à des défis de plus en plus complexes.

Pour la création de personnage, il y a quelques options de personnalisation et la possibilité de choisir une des trois classes (Swordmaster, Gunslinger et Mage). Bientôt il y en aura un quatrième, Dragon Knight, mais elle n'est pas disponible dans la bêta fermée. Cette classe est jouable dans la version taïwanaise du jeu, qui s'appelle Astral Realm. En ce qui concerne les classes, il est intéressant de noter que dans Twin Saga est possible de basculer entre les classes disponible et pas seulement entre les classes de base, car à mesure que l'on progresse on a accès à de nouvelles classes.

Nous avons opté pour un mage et nous avons donc créé le personnage et nous nous sommes mis au travail. Le contrôle du personnage se fait par le bouton droit de la souris et les touches W, A, S, D, ce qui est un peu étrange au début, mais on s'y habitue. À ce stade, il faut mentionner les graphismes, qui sont exceptionnels dans leur genre. La palette de couleurs, la conception des zones et l'attention portée à chaque détail produisent un sentiment incroyable quand vous jouez. Chaque zone est différente de la précédente (au moins pendant les vingt premiers niveaux) et il est impossible de ne pas rester bouche bée.

 

Twin Saga screenshots (2) copia Twin Saga screenshots (4) copia


Et en parlant de détails, un autre des aspects positifs du jeu est l'accent mis sur l'histoire et les différentes composantes narratives. Cela est perceptible non seulement dans la perfection de la traduction anglaise (les erreurs dans les jeux importés d'Asie sont généralement très fréquentes), mais aussi dans le riche vocabulaire. Et les dialogues ne sont pas rares et clairsemées, bien au contraire. Nous sommes habitués à voir des lignes simples de texte pour présenter une mission et aller directement à l'action, mais dans Twin Saga, nous trouvons des pages entières de dialogue, qui offrent la possibilité de profiter d'une expérience RPG complète. Si vous ne voulez pas lire ou si vous préférez vous consacrer à l'action, vous devrez sauter de nombreuses pages de texte. Dans l'ensemble l'histoire et les dialogues sont amusants, mais parfois, leur nombre est un peu excessif. Peut-être à certains moments il suffirait d'avoir un dialogue contextualisé dans lequel l'option est donnée au joueur de poser des questions s'il veut en savoir plus.

Cela dit, il est facile de trouver des similitudes entre Twin Saga avec d'autres jeux développés par X-Legend. Il offre des mécanismes et des mode de jeu similaires, mais tous dans le même titre, comme si on jouait à un hybride de tous ses prédécesseurs.

Le combat se fait en sélectionnant la cible avec la touche Tab et en utilisant les compétences avec les touches numérique 1,2,3,4,5. A mesure que les compétences sont utilisées de l'énergie s'accumule dans une jauge Ultime, qui une fois remplie peut être utilisée pour produire des compétences spéciales qui font beaucoup de dégâts. Dans notre cas, avec le mage, nous nous sommes consacrés à essayer de déborder les adversaires pendant qu'on leur lançait des boules de feu. Une fois que l'on commence à attaquer, même si l'on n'est pas face à la cible, le personnage continuera automatiquement à l'attaquer. Les combats ne sont pas exceptionnellement complexes pour toute personne ayant une expérience dans le genre, mais si vous êtes novice, c'est un bon moyen d'entrer dans ce type de jeux. Nous (avec quelques années d'expérience derrière nous) ne sommes morts qu'une fois, et ce dans un donjon pour essayer d'atteindre le boss final et le tuer à la fois lui et tous les monstres qui le protègent. Nous avons pensé que nous pourrions le faire, mais malheureusement, une fois arrivés au boss, apparaît une cinématique pendant laquelle les monstres étaient toujours en mouvement et continuaient d'attaquer, et inévitablement nous sommes morts entourés de plus de trente ennemis.

Chaque fois que nous avons monté de niveau, nous avons pu améliorer notre classe, en utilisant un point de talent dans l'une des deux branches de spécialisation. Ce n'est pas un système trop complexe ou avec trop de variantes, en particulier lorsque certains talents requièrent l'investissements de quelques points avant de pouvoir être déverrouillés, vous forçant à utiliser les points d'une manière particulière. Mais il est suffisamment polyvalent pour offrir différentes alternatives. Surtout si l'on tient compte de la possibilité de débloquer de nouvelles classes.

 

Twin Saga screenshots (6) copia Twin Saga screenshots (8) copia


Cependant, après quelques heures de jeu, à notre avis, la progression devient trop linéaire. Le joueur est toujours sur le même fil de la mission principale. Parfois apparaissent des missions secondaires, mais rien qui vous éloigne vraiment de l'objectif général. De même, déverrouiller les classes se déroule de la même manière pour tous les joueurs, c'est-à-dire en atteignant un certain niveau. Et pour cela il faut ajouter le système de routes automatiques offertes par le jeu et qui enlève toute l'excitation de se déplacer librement dans le monde du jeu.

Bien que le jeu ait une apparence spectaculaire et une histoire intéressante et bien développée, pour un MMORPG il possède des lacunes dans la plupart des aspects basiques du genre. Lorsque vous jouez, vous avez le sentiment d'avoir déjà joué au même jeu à un moment donné, et il n'apporte rien de vraiment innovant.