Premières impressions de Weapons of Mythology: New Age

Bêta Note totale

graphismes relativement décents, rencontres avec divers boss

progression répétitive, peu de personnalisation, manque d'effets sonores

Nous avons récemment eu l'occasion de tester le nouveau MMORPG de IDC/Games, Weapons of Mythology: New Age, un titre qui est dans le sillage de Weapons of Mythology dont le développement a été abandonné en avril de cette année. C'est un jeu fantasy et de style asiatique dans lequel le joueur se retrouve au milieu d'un conflit et il doit trouver une relique pour arrêter les hordes du mal qui tentent d'envahir le monde.

Il est en bêta, et c'est un titre qui suit le schéma classique des MMORPG. Il propose cinq classes, des donjons, des familiers, des montures, la progression à travers des niveaux et un type de JCJ spécial de style MOBA.

Développé avec le moteur Unity 3D, Weapons of Mythology: New Age affiche des graphismes un peu désuets, des textures pas trop polies et un éclairage particulier qui produit des brillances dans tous les coins. En dépit de son esthétique, il est acceptable si l'on n'est pas habitué à des titres plus modernes. Mais il est à noter qu'à la fois les effets sonores et la musique laissent à désirer. La musique est composée de pistes courtes insérées dans des cycles répétitifs. Cela a pour conséquence une certaine lourdeur auditive quand on passe un peu de temps dans la même zone. En ce qui concerne les effets sonores, c'est encore pire, certains éléments aussi essentiels que le bruit des pas lors de la marche ou des mouvements font défaut. Très bizarre.

 

Weapons of Mythology screenshots (2) copiaWeapons of Mythology screenshots (5) copia


Pendant les heures que nous avons consacré au jeu, nous nous sommes focalisés sur leurs quêtes JCE, des séries de missions qui vous font progresser et visiter les différentes parties de la carte. Dans Weapons of Mythology, on monte de niveau en suivant une série linéaire de quêtes qui s’enchaînent, mais il fut déconcertant de ne pas rencontrer de quêtes secondaires. Les quêtes en soi ne sont pas très complexes, car généralement elles sont très proches du PNJ qui donne la tâche à accomplir, et sont du type "tuez X ennemis." Il faut dire que, à cet égard, très peu d'efforts ont été investi dans la conception.

Le style de progression linéaire ne se limite pas exclusivement aux quêtes, mais affecte également le développement du personnage. Les compétences sont déverrouillées en accédant d'abord à d'autres compétences, en suivant un ordre. De même, pour améliorer certaines compétences déjà débloquées, il faut atteindre un certain niveau. Ce système a pour conséquence qu'il y a très peu de différences entre les personnages. Mais il est compensée par un élément peu commun dans les MMORPG : les armes produisent de nouvelles compétences. En fonction de l'arme que vous portez sur vous, vous avez des compétences différentes dans la barre d'action.

Quant au combat, il ne nécessite aucune compétence particulière. Il n'offre aucun défi et est assez ennuyeux. On peut même se trouver entouré par une douzaine d'ennemis (tout d'abord mentionner que notre classe était un tank) et ne pas s'inquiéter du tout sur sa vie en tuant les ennemis un par un. Les boss offrent un peu plus d'excitation, car ils utilisent des attaques qui génèrent une zone éclairée sur le sol qui indique qu'il faut s'écarter, mais ils ne sont pas non plus d'une difficulté excessive. Il sont simplement de plus grands ennemis avec plus de points de vie. En fait le combat contre ces ennemis est assez long et fastidieux. En outre, le mana ne se régénère pas automatiquement pendant le combat et les objets trouvés pour le régénérer ne pouvaient être utilisés qu'hors combat. Ça devenait si ennuyeux que nous avons fini par nous mettre en AFK et laisser le personnage tuer le monstre avec des attaques automatiques.

 

Weapons of Mythology screenshots (10) copiaWeapons of Mythology screenshots (21) copia


Weapons of Mythology: New Age est un MMORPG totalement générique qui n'apporte rien de nouveau. C'est le même jeu que nous avons vu maintes et maintes fois. La progression et le combat sont assez ennuyeux et ne donnent pas envie de continuer à jouer après les premières heures. Si l'on ajoute à cela que la difficulté n'est pas trop élevée et que les quêtes sont trop simples, nous avons un jeu dont ne peuvent profiter que des joueurs qui aspirent à des titres répétitifs et simples qui ne nécessitent pas trop de réflexion pour jouer.