Premières impressions d’Imperial Hero 2

6 Note totale
Gameplay: 4/10
Graphismes: 6/10
Performances: 8/10

graphismes décents, beaucoup de fonctionnalités, mécanismes de jeu bien expliqués

gameplay répétitif, combat ennuyeux, très grindy

Les développeurs Imperia Online Ltd viennent de sortir un nouveau RPG par navigateur, Imperial Hero 2, dans lequel vous commencez comme aspirant héros dans votre village pour le débarrasser des voyous locaux et de la faune dangereuse de votre province, préparant lentement votre personnage à des activités plus difficiles et exigentes.

Nous avons essayé le jeu pendant quelques heures et voici donc nos premières impressions sur celui-ci !

Au début, il y a peu de choses en matière de personnalisation, quelques avatars de héros à sélectionner et choisir votre nom. Etant donné que l'objectif du jeu est de développer votre héros, nous aurions pensé plus que d'efforts auraient été investis dans cet aspect, mais apparemment ce n'est pas le cas. Le gameplay de base, au moins en début de partie, se concentre sur l'accomplissement de quêtes qui vous promènent à travers votre province. Cela induit un temps de voyage qui peut aller jusqu'à environ une minute pour aller d'un endroit à l'autre, mais ce temps peut être réduit en utilisant des diamants, la monnaie premium du jeu. Après avoir atteint votre destination, généralement vous allez devoir quelque chose.

 

Imperial Hero 2 review screenshots (4) copiaImperial Hero 2 review screenshots (3) copia


Le combat se compose de batailles automatisées de cinq rencontres (en début de partie, mais cela augmente plus tard) où vous et l'ennemi vous battrez automatiquement avec aucune incidence possible sur le combat, autre que prodiguer des soins entre les rencontres. La « stratégie » consiste à équiper, mettre à niveau, et doter de compétence votre personnage. A partir du niveau 10, le jeu introduit également des Mercenaires et avant la bataille, vous pouvez engager ces mercenaires pour combattre dans votre groupe, ce qui vous offre des options de formation afin d'ajouter un peu de tactique. Il n'y a pas d'animation dans les batailles, autres que les icônes qui vont et viennent à chaque «attaque» pendant que las barres de santé baissent lentement.

Une fois que la bataille est gagnée vous rassemblez votre butin et retournez à votre donneur de quête pour rendre la quête ; les quêtes peuvent être soit quotidiennes, soit des chaînes de quêtes, mais de toute façon la quête suivante va généralement juste vous envoyer vers un nouvel emplacement pour entrer dans un autre combat. Retirez les icônes et le paysage de fond et chaque bataille est la même ; c'est un cycle sans fin: prenez la quête - combattez - prenez le butin - gagner des points d'EXP - mettez à niveau les attributs et les équipements. Alors que nous n'avons rien contre les cycles, la plupart des MMORPGs en ont, le problème c'est que le combat est si ingrat et si peu participatif que ce cycle constant est extrêmement ennuyeux pour nous et devient donc du grind. Arriver au niveau dix et dans la partie principale du jeu a été extrêmement fastidieux et a pris la plus grande partie de notre temps de test.

Alors qu'est-ce qui se passe quand vous entrez dans la "partie principale du jeu" ? Tout d'abord vous déverrouillez la carte du monde et pouvez ensuite vous diriger vers de nouvelles provinces ; vous êtes affecté à l'une des trois factions qui sont en guerre, et en accomplissant des quêtes pour votre faction, vous pouvez améliorer son influence dans une région et prendre le contrôle de celle-ci. Il y a aussi l'artisanat qui vous permet de vous diriger vers des endroits différents et de dépenser des ressources, idéal pour les activités de temps mort en AFK. Bien que comme toujours, cela coûte de l'endurance. Ce bon vieux système qui vous permet de jouer pendant un certain temps jusqu'à ce que vous deviez arrêter de jouer et vous reposer ou alors payer en monnaie premium pour continuer à jouer.

 

Imperial Hero 2 review screenshots (2) copiaImperial Hero 2 review screenshots (1) copia


Le jeu offre cependant un élément de compétition sous forme de JCJ une fois que vous atteignez le niveau 15, en même temps que vous déverrouillez vos options de classe (soit Guerrier ou Ranger), ainsi que la possibilité de rejoindre une Guilde. Dans les deux cas, vous êtes en mesure d'essayer de monter dans le classement et de gagner des récompenses.
Bien qu'il y ait apparemment beaucoup de fonctionnalités et beaucoup de choses pour occuper les joueurs, en réalité (pour nous au moins) les choses que vous pouvez faire sont toutes à peu près la même chose et elles le restent au fil du temps. La motivation principale est de jouer pour essayer d'être le meilleur et atteindre le sommet du classement simplement pour dire que vous êtes le meilleur ; même si la même chose est vraie à propos de tout joueur compétitif dans d'autres MMORPGs, au moins dans les autres jeux le processus pour devenir le meilleur est amusant... Imperial Hero 2 n'est tout simplement pas amusant.

Les plus gros problèmes du jeu sont le manque de prise sur les tactiques de combat, le cycle répétitif des quêtes et les barrages de niveau et d'endurance qui sont en place. Cependant, fondamentalement le plus gros problème c'est que le but du jeu est d'essayer d'obtenir des points d'EXP et de nouveaux équipements juste pour augmenter votre puissance de combat, mais c'est une tâche qui peut être accomplie par ceux qui peuvent consacrer de longues heures au jeu ou ont les poches assez remplies pour acheter leur ascension vers le sommet, et c'est juste ennuyeux. Alors que le jeu pourrait attirer ceux qui aiment les jeux de développement de héros, pour nous ce titre est trop similaire à d'autres du genre, et il n'y a rien qui nous donne envie de continuer à jouer à travers un contenu qui reste le même au fil du jeu.

 

Imperial Hero 2 review screenshots (6) copiaImperial Hero 2 review screenshots (5) copia