Revue de Crossout

8.5 Note totale
Gameplay: 8/10
Graphismes: 8/10
Rendimiento: 9/10

Création de véhicules exceptionnels, graphismes époustouflants, nombreuses cartes et modes

Un peu fastidieux d'obtenir des pièces, parties très courtes

Le week-end dernier, nous avons joué à Crossout (développé par Targem Games et publié par Gaijin Entertainment), un shooter post-apocalyptique dans lequel les joueurs s'affrontent dans des matchs par équipe en conduisant des véhicules qu'ils conçoivent et construisent. Nous avons donc eu la chance d'avoir un compte spécial grâce auquel nous disposions de pièces, d'objets violets, d'argent et de tout ce dont vous avez besoin pour construire différents véhicules. Ce que nous n'avions pas c'est l'expérience, et autant de pouvoir dans des mains inexpertes... une combinaison dangereuse.

Nous nous sommes dirigés directement à la section de construction, où nous pouvions expérimenter et d'où, à travers différents onglets, on peut créer un véhicule à partir d'un châssis unique, en choisissant la forme, le type de roues, les armes, le moteur, et les protections. Mais bien que l'on disposait de dizaines d'options grâce à notre compte, notre expérience limitée avec le jeu ne nous garantissait pas que les véhicules résultant étaient bons pour le combat. Pendant près d'une demi-heure, nous avons analysé toutes les options, mais nous devons avouer que notre objectif principal était de créer un véhicule avec une apparence intimidante. Nous avons opté pour une tourelle automatique et un lance-flammes.

Le système de création et d'assemblage est incroyablement amusant, il permet de combiner différentes pièces pour créer une machine de destruction. Crossout offre un système de personnalisation très flexible et intuitif qui, bien que limité à certains paramètres, se définit par la multitude de possibilités. La construction est délimitée par le nombre de pièces, l'énergie utilisée et le poids, il est donc pas possible de créer un véhicule constitué de centaines de pièces (il faut garder à l'esprit que chaque composant est indépendant dans le jeu, de sorte que les temps de chargement et les combats pourraient être trop exigeants pour les serveurs et les ordinateurs des utilisateurs). Mais tout cela est positif.

 


Une fois sur la scène compétitive, notre expérience s'est déroulée de deux manières. Tout d'abord, notre véhicule était médiocre, nous avons pu nous en rendre compte au moment d'affronter d'autres joueurs dont les créations étaient nettement supérieures. Notre véhicule s'est avéré plus lent (toujours le dernier pour atteindre le combat) et inefficace car nous avions opté pour des armes à courte portée. En second lieu, eh bien, disons que les shooters ne sont pas notre point fort. Que ce soit en termes de contrôle du véhicule (la conception de notre engin n'a pas été la plus indiquée pour manœuvrer de façon optimale) ou l'ignorance complète de la carte, dans la première expérience de jeu nous avons passé plus de temps à être détruits et voir le véhicule exploser qu'a jouer. En fin de compte, notre objectif est devenu d'arriver au centre et brûler tout ce qui s'approchait, ce qui, d'autre part, s'est révélé assez amusant.

Ce que nous avons découvert dans la première partie, c'est la variété incroyable d'options que le jeu offre lors de la construction des véhicules. Il est pratiquement impossible de rencontrer une machine identique à la vôtre.

Après quelques victoires (sans nôtre intervention, pour tout dire), nous sommes retournés à la table de conception avec un peu plus d'expérience. Cette fois-ci, nous avons opté pour des lance-missiles, dont un avec des missiles guidés qui, lorsqu'on les utilise changent la perspective de la caméra à la vue depuis le missile pour pouvoir diriger sa trajectoire. Sur le papier c'est incroyable, et grâce à ce système nous avons réussi à en finir avec plusieurs véhicules ennemis, mais ce n'est pas facile à utiliser. Plus d'une fois, nos missiles ont fini par se briser contre les rochers. C'était une arme violette, donc tout le monde n'a pas accès facilement à ce type de dispositif, mais certainement avec une meilleure connaissance de la carte et une meilleure précision c'est une arme dévastatrice.

 


Mais tout n'est pas que JCJ. Nous avons également essayé le mode coopératif, des scénarios avec des objectifs différents dans lesquels vous devez lutter contre les véhicules contrôlés par l'IA. Nous avons essayé deux types de missions, une d'escorte et une de défense d'une plate-forme pétrolière. Mais encore une fois, notre véhicule n'a pas été à la hauteur. Nos compagnons avaient opté pour des véhicules plus rapides pour faire face aux vagues d'attaquants ennemis. Quoi qu'il en soit, les modes JCE sont amusants, mais ils sont parfois soit très faciles, soit très difficiles.

Targem et Gaijin nous offrent avec Crossout un shooter de véhicules amusant dans lequel le point négatif a été pour nous notre manque d'expérience. Il s'agit d'un jeu qui, a priori, peut sembler simple, mais qui finalement est assez complexe. C'est un jeu avec des mécanismes rapides avec des matchs de seulement quelques minutes, ce qui peut l'amener à devenir répétitif rapidement, mais qui fait que chaque confrontation est frénétique et avec beaucoup d'action. De plus, ses graphismes sont remarquables et le design des environnements est impressionnant.