Premier coup d’oeil à la classe Brawler de Tera

Nous avons eu le plaisir de rencontrer une fois de plus l'équipe d'En Masse Entertainment pour une visite exclusive de TERA, plus précisément de la nouvelle classe bagarreuse qui sera lancée en décembre. Sur Skype et dans le jeu, nous étions accompagnés par Patrick Sun, producteur chez En Masse, Donna Prior qui a récemment rejoint la société en tant que nouveau Community Manager, Scott James Magner l'un des écrivains clés dans TERA et Matt Denomme le producteur principal, qui allait nous prodiguer des soins en jouant notre prêtre.

Pour ceux qui ne connaissent pas TERA, sachez que c'est un MMORPG d'action gratuit sorti en Corée en 2011, puis en Amérique du Nord en 2012, devenu gratuit en 2013 et depuis lors il a rejoint la plateforme Steam où il fut le MMORPG le plus joué pendant un temps et est maintenant assis confortablement dans le top dix depuis lors. Le jeu bénéficie d'un style de combat d'action, qui est sa principale caractéristique, il n'y a pas de ciblage auto et les attaques sont directionnelles, les joueurs doivent faire face à leur ennemi quand ils lancent leur volée d'attaques ou utiliser les compétences d'esquive actives afin d'éviter les attaques qui leur sont destinées.

Nous avons donc pu avoir notre premier avant-goût de la classe Bagarreuse, une classe uniquement disponible en version féminine de la race Castanic, similaire à la classe Artilleuse précédente (femme Castanic) et à la classe Reaper précédente (femme Elin). Il est largement admis par les producteurs que le verrouillage des genres et classes a moins à voir avec une tradition, qu'avec la gestion des ressources. L'équipe de développement est beaucoup plus petite et il est tout simplement plus rapide de sortir de nouvelles classes qui sont verrouillées à une race ou un genre plutôt que de passer du temps sur la conception de tous les graphismes et des animations pour de multiples genres et races. Quant à savoir pourquoi les trois dernières sont des femmes ? Eh bien pas vraiment d'info mais personnellement, nous dirions que les joueuses sont moins susceptibles de jouer des personnages masculins, mais les joueurs choisissent de jouer des personnages féminins très souvent et la race Castanic est suffisamment générique pour ne pas déranger trop de gens. Les joueurs ont été récemment en mesure d'obtenir un accès anticipé à la Bagarreuse sur les serveurs de test en faisant un don ou en collectant 50 $ ou plus dans le cadre de la collecte de fonds d'Extra Life. En ce qui nous concerne, nous avons eu une visite guidée à travers le jeu.

 

TERA Brawler article image (1)TERA Brawler article image (2)


La Bagarreuse arrive dans la mise à jour "Knockout" qui sera disponible en décembre et la dernière mise à jour majeure de 2015 (avec le nombre de mises à jour qu'ils sortent nous sommes sûrs qu'ils pourraient en faire une autre !), et qui comprend également 2 nouveaux donjons de fin de jeu et 2 sets d'équipement. La classe Bagarreuse est une combattante de mêlée et un tank combinés en un seul personnage et elle utilise des "Power Fist", d'énormes poings métalliques qui font des dégâts assez explosifs. Tout comme la classe Artilleuse précédente, la bagarreuse accumule accumule des points d'Âme en utilisant ses attaques normales pour ensuite libérer ses attaques majeures telles que Bulldozer qui lui permet de foncer à travers le champ de bataille et vous pouvez l'utiliser soit pour enfoncer les rangs ennemis et les pousser alentour, soit comme un moyen d'évasion, ou encore pour vous rendre aussi loin que possible de votre guérisseur et au milieu d'un groupe de mobs. Nous l'avons fait une ou deux fois.

Elle est une combattante centrée et possède un compteur unique qui accumule les coups à mesure qu'elle distribue les coups. Plus le compteur de coup est rempli, plus l'attaque devient puissante, et en atteignant un compte élevé déverrouille différents compteurs. Les joueurs peuvent également enchaîner différentes attaques pour effectuer des combos qui auront des effets supplémentaires, la bagarreuse est particulièrement utile pour juguler les ennemis et les assommer avec une variété d'uppercuts et de coups de pied de balayage.

Après avoir battu quelques monstres pour nous faire la main, nous avons été transportés à l'un des nouveaux donjons, Kalivan's Dreadnought, un bateau pirate assez épique qui a été l'objet d'attaques du pirate Naga lui-même. Certains des donjons principaux ont été bousculés pour changer la façon dont votre équipement progresse et aussi les développeurs ont introduit une nouvelle fonctionnalité grâce à laquelle les joueurs peuvent payer 50 pièces d'or pour ressusciter dans la bataille au lieu de compter sur le prêtre. Vous ne pouvez utiliser la fonction que dix fois par personnage... Inutile de dire que nous avons dépensé 500 gold pendant notre tour de presse.

Nous sommes arrivés à faire notre chemin à travers le donjon, combattant deux sous-boss, quelques mobs à tête de baril qui explosaient si vous ne vous occupiez pas d'eux, et quelques situations qui se sont présentées régulièrement à la fois comme un danger et la possibilité d'infliger des dégâts aux ennemis. Avec nos équipement de niveau max on n'a pas eu beaucoup de problèmes à passer à travers la plupart des rencontres, mais ensuite nous avons été confrontés à Kalivan.

 

TERA Brawler article image (3)TERA Brawler article image (4)


Nous avons joué quelques-uns de ces combats de boss et ce mec frappe fort. Je ne pense pas que nous ayons jamais vu tant de morts de l'équipe et alors même que nous préparions nos combats et on nous disait les différentes attaques qu'il pourrait faire (il y en avait une longue liste ), nous avons été informés qu'il est peut-être l'un des boss qui frappe le plus durement du jeu. Nous l'avons bien senti. La scène elle-même était assez cool, combattant sur le bateau pirate dans une tempête, avec la pluie et la foudre qui a ouvert un mécanisme unique de Kalivan, qui comme un Naga, inondait le pont dans certains endroits et bien sûr la foudre et de grandes flaques d'eau ne font généralement pas bon ménage, donc il fallait en sortir rapidement. Pour un boss solo, cela a pris dix minutes pour le battre, et avec un combat assez constant, donc nous pensons que les joueurs vont le trouver très amusant à affronter. Les joueurs peuvent obtenir une variété de bibelots comme butin ainsi que du matériel Dreadnought dans le donjon, le second meilleur set du jeu et à peu près une nécessité pour le donjon Forsaken Island.

Si vous êtes intéressé pour vous impliquer dans le jeu et découvrir un peu plus sur la communauté, alors jetez un oeil au stream de Donna sur Twitch, intitulé "Play with a Noob", où elle va jouer et présenter la bagarreuse. Etant donné le nombre de fois que nous sommes morts, nous croyons qu'elle aurait bien besoin de la compagnie de Matt Denomme! Voila.

TERA est complètement free-to-play et vaut la peine d'être essayé. Si vous le faites en décembre, vous aurez la chance de jouer avec la bagarreuse !