TERA: Revue de Lost Isle

Nous avons conduit jeté un oeil à la nouvelle mise à jour de TERA, Lost Isle, qui est sortie il y a quelques jours. Elle ajoute un peu de contenu supplémentaire pour les nouveaux et les anciens joueurs, à savoir l'accessibilité au champ de bataille Gridiron de niveau 65 pour les joueurs de niveau 40 à 64, une version connue comme l'Académie de Gridiron, ainsi qu'une fonction « retour du Héros » pour les anciens comptes inactifs qui reviennent dans le jeu leur permettant d’obtenir des boosts et des mises à niveau.



Pour notre part, nous nous sommes concentrés sur le nouveau contenu des personnages, en commençant par la création de personnage ; les développeurs ont changé un peu l'interface utilisateur, permettant aux joueurs de choisir leur race et leur classe (et diverses combinaisons incluses) à partir d'un seul écran, ce qui donne un peu plus de facilité pour voir quelles sont vos options au lieu d'avoir à naviguer entre différents écrans.

Au-delà de la création de personnage, nous avons découvert une nouvelle zone de départ, avec une constante évolution dans l’arc narratif, TERA a maintenant dévoilé Stepstone Isle, longtemps cachée, qui sera le nouvel endroit où les personnages pénètrent pour la première fois dans le monde du jeu à la place d’Island of Dawn. Le chargement de la zone était un peu saccadé parfois, mais on pouvait s’y attendre étant donné la quantité de joueurs désireux d’essayer la nouvelle zone pour la première fois. Comme prévu aussi, la zone est impressionnante et offre les mêmes points de vue pittoresques que nous avons appris à connaître et à aimer dans TERA. L’intrigue de l'histoire est qu’une poignée d'enfants ont une sorte de vision de l'avenir qui peut aider les mages de Mysterium à prévoir ce que l'avenir réserve à Arborea.

Les quêtes sont assez simples et le tutoriel est efficace pour enseigner les bases du mouvement et du combat, mais le jeu lui-même est assez simple de toute façon et nous sommes plus familiers avec ce genre de jeux. Le contenu des quêtes est un peu hasardeux pour nous ; la quête d'ouverture consiste à essayer de récupérer une poupée pour une petite fille, pas exactement l'entrée héroïque que nous avions à l'esprit, mais on voit que c’est pour préparer le terrain pour essayer de construire une sorte de connexion entre notre personnage et la jeune fille elle-même. Cette connexion est plus importante lorsque le village de départ est attaqué et rasé par une nuée d'envahisseurs et nous sommes obligés de la protéger. Tuer les différents monstres était un peu fastidieux, leurs attaques n’étaient pas si différentes les unes des autres, et nous n’avions pas la possibilité de leur infliger beaucoup de dégâts donc les tuer a pris un certain temps (cela dit, ils n’infligeaient pas beaucoup de dégâts non plus).

A la moitié du contenu de la nouvelle zone de départ, s’est déroulé le premier combat contre un BAM ("Big Ass Monster") et c’était amusant d’avoir une chance de le combattre, mais avec nos compétences d'élite nous n’avons pas eu de problèmes pour le vaincre. Cependant, nous avions vu dans le chat que quelqu'un demandait de l'aide ; on peut supposer qu'il représente un défi pour certains étant donné ses attaques plus puissantes et les mécanismes de combat uniques. Tuer le BAM nous a amené au niveau 5 et à la moitié du contenu de la zone, ce qui nous a pris environ 30 minutes, donnant aux joueurs une idée de la rapidité de la progression jusqu’au 11 et du moment où la zone de départ se termine. Nous ne nous sommes pas aventurés trop loin au-delà de ce point de manière à laisser découvrir le reste aux lecteurs, mais de ce que nous avons vu l'expérience de départ devrait être assez intéressante et un peu difficile pour les nouveaux joueurs.