Crossout: le retour des chevaliers!

Crossout MMO Combat
Crossout: le retour des chevaliers



Les Chevaliers Post-Apocalyptiques Sont de Retours Dans Les Terres Dévastées, Avec un Arsenal Impressionnant Avec Eux



Mercredi 19 avril 2018 – Les terres dévastée de Crossout sont de nouveau foulées par les "Knechte", une faction de guerriers nomades. Une fois de plus, les chevaliers mettent les joueurs au défit et vont récompenser leur loyauté avec des pièces rares, des armes exclusives, des peintures et décorations. Les chevaliers arrivent le 19 avril et lèveront le camp le 3 mai, laissant le temps aux joueurs d'obtenir l'équipement souhaité !



Pour prouver leur loyauté, les survivants courageux peuvent participer à des missions PvP spéciales et gagner une monnaie spéciale, qui pourra être échangée aux chevaliers. Il sera aussi possible de louer l'établi des chevaliers pour construire des pièces spéciales, à installer sur votre véhicule ou à revendre dans le marché du jeu.



Une dose de destruction supplémentaire avec de nouvelles armes, dont 5 entièrement nouvelles. Typiques de la faction des chevaliers, elles auront leurs propre particularités. "Fafnir" est un shotgun improvisé avec un système de stabilisation : plus vous allez vite et plus il gagne en prévision ! La mitrailleuse "Aspect" n'est pas particulièrement précise, mais gagne en dégâts avec la montée en température du canon. Parfaitement médiéval, "Spike-1" est une baliste improvisée pouvant tirer plus ou moins n'importe quoi à très haute vitesse, que ce soit des câbles ou des pièces de métal. En complément, l'établi de la faction sera disponible pour créer des objets spéciaux dont une peinture unique, des décorations et des roues dans le style médiéval.



La construction de ces objets ne sera possible que pendant la visite des chevaliers, il n'y a pas de temps à perdre! Les survivants doivent se dépêcher de gagner et dépenser la monnaie des chevaliers, qui pourrait devenir sans valeur dans le futur. Les joueurs peuvent toujours revendre les objets obtenus sur le marché par la suite, pour ceux n'ayant pas eu l'occasion de participer.