Nous avons passé en revue Tiny Mighty

4.5 Note totale
Gameplay: 4/10
Graphismes: 5/10
Performances: 4/10

Personnages bien illustrés

les personnages de Marvel ont été complètement copiés | le jeu est répétitif | la traduction est horrible

Nous avons pris un peu de temps pour jeter un œil au RPG gratuit par navigateur de Amzgame Tiny Mighty, un MMO de développement de héros où les joueurs doivent mettre sur pied leur propre équipe de super-héros, les équiper, les former et guerroyer à travers l'arc narratif en combattant des sbires et des méchants et en utilisant une stratégie d'équipe pour les vaincre.

Tout d’abord disons que les héros du jeu sont des copies des super héros de Marvel. Le style des illustrations des personnages est assez rigolo, les héros sont petits et gros, mais ce sont sans aucun doute les mêmes personnages que chez Marvel, et en toute honnêteté, nous aimons assez leur apparence. Pour essayer d'éviter toutes conséquences juridiques des plus évidentes, les héros ont vu leurs noms changés, dans certains cas à peine, et dans la plupart des cas toujours assez proche pour les associer au x héros originaux. Nous avons une version bleue de Hulk "Le Hunk", Winter Soldier "Winter Warrior", Blade "Sword", une collection de Gardiens de la Galaxie avec Starlord "Starry", Rocket Racoon "Rabid Racoon" et Groot "Grout"... "Maroon Witch", "Dr Octopi", "Magnet Man", "Human Fire", "Thorn"... la liste est longue. C’est si flagrant que ça en devient risible.

En ce qui concerne le jeu, eh bien nous avons un MMO de construction d'équipe ; vous réunissez des héros, les développez, débloquez des compétences et combattez, le tout enveloppé dans un RPG scénarisé. L'histoire elle-même est assez faible, mais pire encore est la traduction anglaise qui, là encore, est si mauvaise qu'elle en devient drôle. Un de nos moments préférés est une interaction entre nous et "Jennie Grey" (surement pas Jean Grey) à propos de l'absence de toute activité, qui a lancé un assez inattendu “Shit... too quite. Make me anxiety!”. Le fait que Jean Grey, qui est le personnage sur lequel est évidemment basée Jennie Gray, ne jurerait jamais de cette façon si légèrement (on peut s’y attendre plus de la part de Deadpool ou Wolverine, pardon, "Red Fury" ou "Wolfie") souligne juste une tendance à l’approximation que l’on retrouve à travers la totalité du jeu. Cela met bien en évidence l’empressement avec lequel le jeu a été mis sur le marché.

 

Tiny Mighty screenshot (1) copiaTiny Mighty screenshot (2) copia


Donc, retour au combat. Eh bien le contenu des quêtes, poussé par le récit, nous emmène dans de nouvelles zones qui sont divisées en une douzaine de niveaux, chacun des niveaux se résume à trois combats qui culminent en une bataille contre d'autres héros. Lorsque vous les battez, vous obtenez des points d’EXP, de l’or et la chance de gagner des tokens Blitz et un équipement spécifique pour cette étape particulière. Mis à part cela, chaque niveau est exactement semblable, avec des backgrounds un peu recyclés et des sbires différents de temps en temps. L'équipement est la partie la plus importante, chaque héros ayant besoin de six items spécifiques, qui quand ils sont acquis, vous permettent de mettre à jour le héros pour augmenter sa division, ce qui correspond à peu près à sa rareté qui va de Gris à Vert, puis Bleu et enfin Violet. Chaque fois qu'un héros avance dans une nouvelle division, son équipement est absorbé et il a besoin de six nouveaux et plus difficiles à trouver items d’équipements. Mais il débloque également une nouvelle compétence plus puissante et va l'utiliser au lieu de la compétence précédente, la compétence individuelle elle-même peut être mise à niveau en dépensant de l'or. Le plus gros problème est que beaucoup de personnages nécessitent le même item, pour lequel vous devez compléter un niveau spécifique, donc vous êtes constamment en train de combattre dans le même niveau ; il y a des quêtes qui vous envoient à travers des niveaux précédents, et pas mal de fois vous vous heurtez à un mur où l'un des niveau est si difficile que vous êtes obligé de retourner aux niveaux précédents de toute façon. Pour éviter cela , vous pouvez utiliser une petite astuce qui consiste à dépenser des Blitz pour compléter automatiquement le niveau et obtenir l’item convoité plus facilement. Toutefois, pour utiliser des Blitz vous devez d'abord avoir finalisé un niveau et obtenu 3 étoiles dans celui-ci, et également avoir un certain niveau VIP, ce qui signifie dépenser des diamants, ce qui signifie généralement acheter des diamants avec de l'argent réel... donc le jeu est délibérément ennuyeux et difficile à jouer, sauf si vous payez pour éviter ces écueils.

Le combat est très automatisé (et il y a une option pour réellement le rendre complètement automatisé) ; vos héros attaquent automatiquement les ennemis quand ils arrivent sur l'écran, les frappant et augmentant leur puissance à chaque attaque jusqu'à ce que le joueur puisse libérer sa principale compétence (ou l'IA le fera si le joueur est en mode automatique). Il n’y a pratiquement pas de compétences dans le combat, la stratégie consiste à choisir le bon héros pour le combat, mais au début cela n’importe pas vraiment et ce n’est qu’a un stade plus avancé du jeu que la composition d’équipe et la formation compte vraiment. La plupart du temps vous vous retrouverez à combattre des squelettes, pas qu'ils sont un ennemi, ils sont un espace réservé pour les graphismes qui ne se chargent pas en raison des mauvaises performances du jeu.

Globalement, il y a très peu de choses qui sont valables dans le jeu, mais si vous aimez ce genre de jeux, alors je suppose que ce sera votre tasse de thé c’est un jeu à succès donc c’est que des gens l’apprécient sans doute). Ce n’est pas surprenant qu’ils aient utilisé les personnages de Marvel, car sans cela, il y aurait très peu de choses qui pourraient attirer les joueurs dans le jeu, et il n’y a certainement rien de nouveau par rapport aux centaines d'autres RPG asiatiques de développement d'équipe qui abondent sur le marché.

 

Tiny Mighty screenshot (3) copiaTiny Mighty screenshot (5) copia