Premières impressions de Secret World Legends

7 Note totale
Gameplay: 8/10
Graphismes: 6/10
Performances: 8/10

intrigue, environnements. combat amusant, beaucoup de personnalisation

graphismes obsolètes, pas de véritable JCJ, boîtes premium

Cette semaine, nous avons essayé Secret World Legends, le « nouveau » titre de Funcom qui est en réalité une version améliorée du MMORPG, The Secret World. En tant que membres de la faction des Templiers, nous entrons dans le monde obscur de ce nouveau jeu dont l'existence semble avoir suscité toutes sortes de réactions entre les membres de la communauté du MMORPG d'origine. Soit on aime, soit on déteste. Mais il y a quelque chose que l'on trouve tout aussi intéressant, c'est que le jeu est gratuit.

Secret World Legends se déroule dans le monde actuel et nous met dans la peau de héros qui se battent constamment contre les forces surnaturelles inspirées des mythes et légendes qui tentent de détruire le monde. Il y a trois factions disponibles (Illuminati, Templiers et Dragons), et chacune se situe dans une région de la planète.

Notre expérience avec le titre original se limite à de courtes expériences de jeu et des sessions de démonstration avec les développeurs, ce qui ne rend facile la comparaison. Cependant, dès le départ, il saute aux yeux que l'on a devant nous un jeu assez ancien. Malgré les nombreuses améliorations visuelles, en termes de graphismes et d'animations, qu'a réalisé Funcom, il est évident que la base reste un titre avec plusieurs années derrière-lui. L'un des plus importants éléments négatifs à cet égard est que les doublages des cinématiques et des scènes vidéo ne brillent pas par leur qualité. Les animations et les mouvements de la bouche ne semblent pas synchronisés avec les voix. On a l'impression que les dialogues sont trop rapides.

 


Toutefois, en laissant de côté les graphismes, pour ce qui est des scénarios et de l'environnement en général, il faut dire que Secret World Legends offre un monde créé exceptionnellement bien. L'éclairage, les décors et l'agencement des divers éléments pourraient être décrits comme un chef-d'oeuvre. L'ambiance glauque est incroyable et on se sent immédiatement pris dans l'histoire. Que vous traversiez un cimetière ou visitiez les tunnels de métro de Tokyo, on a vraiment l'impression d'y être. Dans notre expérience dans le cadre de la faction des Templiers, nous avons eu l'occasion de visiter les rues de Londres (pas une vraie version, mais clairement inspirée par la capitale anglaise), nous avons pu entrer dans les magasins et dans les ruelles, inspectant tous les recoins et profitant de tous les détails.

Mais nous allons parler du combat. Le système de combat est la chose la plus importante en termes de changement par rapport à The Secret World. Le jeu est passé de l'utilisation d'un mode tab targeting classique de sélection des cibles à une réticule avec laquelle les joueurs pointent vers l'endroit où ils veulent diriger leurs attaques. Après avoir choisi la classe Mage (qui utilise des pouvoirs élémentaires et la magie du chaos) nous avons dû pointer manuellement pour que nos sorts touchent les objectifs, tout en esquivant les attaques adverses. C'est pas mal du tout, un bon lifting qui met à niveau le système avec les standards actuels. Cependant, le combat est parfois un peu lent et un peu forcé. Les adversaires n'ont pas d'indicateurs jusqu'à ce qu'ils se retrouvent au milieu de votre curseur de combat, ce qui provoque des difficultés à attaquer des ennemis spécifiques lorsque vous vous battez contre plusieurs créatures à la fois.

Ce qui nous a paru particulièrement intéressant sont les améliorations des armes et du système de magie et de l'armement en général. Les classes iniciales se définissent en choisissant deux armes principales (que ce soit des armes courantes ou magiques) et depuis le début on a accès à plusieurs compétences principales. Et cela ne se limite pas aux personnages car les joueurs peuvent utiliser des points d'esprit et d'appétit pour débloquer des compétences de différentes branches. Mais, malheureusement, à ce stade, nous sommes tombés sur quelque chose de douteux. Vous pouvez acheter des points d'esprit et d'appétit avec de l'argent réel, donc, en substance, vous pouvez payer pour rendre le personnage plus puissant.

 


Chaque branche de combat est tout à fait unique et dispose de mécanismes spéciaux. Par exemple, dans le cas de notre personnage, avec les sorts magiques élémentaires nous avions accès à la foudre, au feu et à la glace, mais il y a une synergie très intéressante. Pour lancer des sorts de feu ou d'électricité il ya un compteur de « chaleur » qui augmente, ce qui provoque une augmentation de la puissance des sorts et change leur apparence visuelle. Mais si trop de sorts sont jetés le personnage « surchauffe », donc vous devez atténuer l'effet de la chaleuren lançant des sorts de glace. Et en ce qui concerne la magie du chaos, l'utilisation des sorts du chaos génère des charges qui produisent des effets aléatoires tels que l'apparition de clones ou le renforcement des alliés.

Les armes ont aussi leurs propres attributs. Par exemple, le fusil peut être rechargé avec des munitions de différents types qui produisent des effets différents, et le katana génère du « chi » à chaque coup, ce qui conduit à la manifestation spirituelle d'une arme légendaire pendant un temps limité.

Progresser dans l'histoire, compléter des quêtes et découvrir les secrets qu'abrite le monde est très satisfaisant et amusant. La combinaison de l'ambiance, des scénarios et l'équilibre entre les mythes et la société actuelle donne lieu à un MMORPG très original. Et bien que le changement dans le système de combat a emmené le jeu vers un mode de combat plus direct, nous sommes heureux de voir qu'il ya beaucoup de missions où vous devez résoudre des énigmes ou sauter sur des corniches et des plates-formes pour effectuer des tâches.

 


En général, Secret World Legends est un jeu plus que décent. Le concept structurel du jeu, les environnements et le monde sont exceptionnels si vous êtes le genre de joueur qui aime l'intrigue, l'exploration et les mystères. Le système de combat n'est pas le meilleur du monde, mais il n'est pas mal. Les mécanismes de chaque compétence et les possibilités de personnalisation (qui, soit dit en passant, ont été simplifiées par rapport à The Secret World) offrent de nombreuses options lors du développement du héros. Mais il est inévitable de se poser ces questions : était-il vraiment nécessaire de sortir un nouveau jeu ? N'était-il pas suffisant d'actualiser The Secret World ? Quel sens y a-t-il à avoir deux jeux qui sont fondamentalement les mêmes ? On imagine que The Secret World, qui est encore jouable, disparaîtra dans les prochains mois.