Premières impressions d’Elsword

7 Note totale
Gameplay: 7/10
Graphismes: 6/10
Performances: 7/10

graphismes 2.5D bien conçus, combat rapide, vidéo-clips manga sympas

histoire linéaire, progression pas très difficile dans les premiers niveaux

Nous avons récemment pris le temps d'essayer le MMORPG fantasy manga Elsword. Le jeu a reçu une énorme mise à jour juste avant le nouvel an, qui a mis à jour certains personnages, objets, boosts et les bonus, un patch qui comprenait également quelques nouvelles voix-off en anglais pour certains des personnages.

Ce fut la première fois que nous avons joué au jeu donc les mises à jour de la saison 2 ne nous ont pas affectées vu que nous n'avions aucun élément de comparaison avec le jeu avant la mise à jour.

Le jeu lui-même est un RPG fantasy d'inspiration manga, avec des chevaliers, des épées, de la magie et toutes ces bonnes choses avec une progression basée sur les quêtes et des combats bourrés d'action. Les graphismes sont assez bon pour la plupart, avec un peu de pixilation ici et là, mais le jeu lui-même se joue comme un jeu de plateformes en 2.5D, un peu comme un jeu de plateformes à défilement latéral en 2D normal, mais les joueurs peuvent passer entre les différentes profondeurs à partir de l'avant de l'écran vers l'arrière-plan, ce qui donne un rendu 3D qui fonctionne vraiment bien. Le jeu a des guildes, du JCJ, de l'artisanat et tout ce que l'on peut attendre d'un MMO, mais le combat est vraiment l'aspect dans lequel le jeu excelle.

Il y a un choix de classes disponibles, de mêlée et à distance, orientées vers l'attaque ou la défense, chaque classe est un personnage à part entière, donc il n'y a pas de personnalisation des personnages même si on peut choisir son nom. Nous avons commencé avec deux compétences primaires qui utilisaient du mana et deux principales attaques qui pouvaient être enchaînées en utilisant les flèche du clavier pour mettre en place différents combos explosifs. Pendant le combat une jauge de puissance se remplit petit à petit et lorsqu'elle est déclenchée avec la touche Ctrl vous entrez en mode Super et vous infligez plus de dégâts et vous pouvez attaquer plus rapidement. Mélanger des attaques de compétences avec des combos aide vraiment à dominer l'adversaire et, au moins dans les premiers niveaux, il n'y avait pas beaucoup de challenge.

 

Elsword Revue image (1)Elsword Revue image (2)


L'élément de quêtes du jeu est extrêmement linéaire, tandis que vous pouvez entreprendre un tas de quêtes et les compléter dans des ordres différents, le jeu vous emmène essentiellement à travers une série de zones de carte et de donjons instanciés, avec des quêtes à compléter dans chaque zone. Avancer à la zone suivante est impossible sans avoir atteint le niveau requis pour y entrer, mais nous pouvions revenir et répéter les donjons à des difficultés plus élevées si nous voulions quelques points d'EXP supplémentaires.

Les files d'attente pour les Donjons sont disponibles depuis le menu, ou par l'intermédiaire du journal de quête directement si vous avez une quête vous emmenant à un donjon ; en difficulté facile le donjon peut être exploré en solo. En difficulté normale ou difficile, le jeu vous met automatiquement en file d'attente pour trouver un Donjon et vous regrouper avec d'autres personnes. Malheureusement, nous ne voyons vraiment pas l'intérêt de jouer en solo dans un donjon facile avec le même niveau de défi qu'avec un niveau de difficulté Difficile avec trois joueurs, qui peuvent absolument massacrer tous les ennemis qu'ils croisent sur leur chemin.

 

Elsword Revue image (3)Elsword Revue image (4)


L'élément narratif du jeu est assez décent, les textes sont entièrement sous-titrés, et nous avons eu le choix d'écouter les dialogues parlés soit en coréen, soit en anglais. L'expérience générale a été comme celle d'un anime manga, ce sentiment était encore renforcé par les cinématiques occasionnelles ça et là avec quelques clips manga assez cool.

L'expérience que nous avons eue a été vraiment amusante, et nous pensons que le niveau de compétence de la construction de combo dans la bataille et la nécessité d'esquiver les attaques ennemies donne vraiment un grand impact sur le jeu. On n'a pas eu la chance d'essayer l'Arène car la file d'attente était interminable, mais comme elle est mise en œuvre dès les premiers niveaux elle donne cette ambiance Super Smash Bros. au combat. Le principal point négatif, c'est la linéarité du jeu, vous faites les mêmes choses que tout le monde et vous allez à travers une histoire pré-établie sans beaucoup de portée sur la détermination du résultat.

 

Elsword Revue image (5)Elsword Revue image (6)