Premières impressions d’EVE Online

8.5 Note totale
Gameplay: 7/10
Graphismes: 10/10
Performances: 9/10

Beaucoup de contenu, économie gérée par les joueurs, graphismes, JCJ ouvert

Jeu complexe, énormes distances, combats pas très actifs

Tout d'abord, il faut que je dise quelque chose sur moi (l'auteur de cet article). Je joue aux MMORPGs depuis deux décennies et je suis au courant de l'existence d'EVE Online depuis bien longtemps. Cependant, c'est un jeu dans lequel je ne me suis jamais aventuré en raison de sa courbe d'apprentissage. Au fil des ans, j'ai entendu de la bouche de mes amis et de mes connaissances combien les combats et les manigances des corporations étaient passionnants. C'est un jeu avec une réputation incroyable que je n'avais jamais essayé avant et qui ne m'a pas intéressé surtout parce qu'il était payant.

Puis vint novembre 2016, et l'extension Ascension qui introduit les clones dans le jeu ; un nouveau système qui permet à ceux qui le souhaitent de jouer gratuitement (avec certaines restrictions, mais on peut jouer de manière illimitée). Et donc j'ai l'occasion d'essayer ce jeu dont j'ai tant entendu parler.

Avec la nouvelle extension et l'arrivée de nouveaux joueurs, la première partie du jeu a été radicalement améliorée, offrant maintenant un tutoriel dans lequel on se retrouve au milieu d'un "naufrage" spatial catastrophique après une bataille entre une flotte alliée et les membres de la faction "Drifters." Après avoir aidé autant que possible, nous finissons par travailler pour l'Empire avec une licence de pilote limitée (les comptes gratuits ont certaines restrictions) et on nous a assigné la tâche de chasser les Drifters et, finalement, combattre sur la ligne de front, le moment venu.

 

eve-online-screenshots-2-copiaeve-online-screenshots-6-copia


Au cours de ce tutoriel, complètement centré sur l'histoire et les différents personnages avec lesquels on converse (les PNJ ont une voix) entre les voyages entre les systèmes stellaires, on nous montre les éléments essentiels pour pouvoir progresser dans le jeu.

Fait important, les déplacements sont notablement lents et l'action est plutôt rare. Cependant, pour quelqu'un qui joue à EVE pour la première fois, nous devons dire que les graphismes sont spectaculaires. Et lorsqu'ils sont combinés avec les sons et des dizaines de détails atmosphériques incroyables, nous avons un titre sans comparaison possible et que certainement nous continuerons à jouer maintenant qu'il est gratuit.

En quoi consiste le système gratuit ? Voyons.

Fondamentalement, il existe deux types de comptes ou "état de personnage" : clone alpha et clone oméga. Le concept est basé sur l'idée que chaque personnage dans EVE est un clone dont les schémas cérébraux sont transmis à un nouveau corps à chaque mort. En jouant gratuitement on obtient l'état alpha, qui est une version d'essai pour une durée illimitée à laquelle vous pouvez jouer avec certaines restrictions sur l'entrainement et l'amélioration des compétences. De plus, vous n'avez pas accès à tous les vaisseaux, car dans l'état alpha vous ne pouvez piloter que 21 des 300 vaisseaux existants.

 

eve-online-screenshots-20-copiaeve-online-screenshots-30-copia


Ce point a un impact significatif car lors de la création d'un personnage on doit choisir entre l'une des quatre races (Caldari, Amarr, Minmatar ou Gallente) et l'on ne peut utiliser que les vaisseaux et la technologie (nous nous référons aux armes , modules, etc.) de cette race. Cela veut dire que l'éventail du choix est grandement réduit. L'état d'oméga, en revanche, requiert un abonnement (qui peut être payé avec l'argent du jeu), mais n'a pas de restrictions.

Dans tous les cas, en dépit de ces restrictions, vous pouvez profiter de la plupart du contenu, car même les vaisseaux plus petits et de niveau plus bas peuvent être importants pour combattre dans une bataille spatiale. Les restrictions se font sentir lorsqu'on décide d'investir plus de temps et d'efforts dans EVE, et le fait que le modèle d'abonnement est achetable avec de l'argent du jeu fait qu'EVE peut être considéré comme vraiment gratuit. Les frais d'abonnement passent par un objet appelé "PLEX", qui s'achète avec de l'argent réel et peut être vendu à d'autres joueurs en échange d'ISK (argent du jeu). Evidemment, obtenir assez d'argent dans le jeu pour couvrir cette dépense prend un certain temps, mais le fait est que la possibilité existe.

Nous croyons sincèrement que CCP a fait un pas dans la bonne direction en ouvrant le jeu au marché des jeux gratuits. Bien que ce soit un titre qui nécessite des heures et des heures pour voir tout ce qu'il offre, on apprécie de pouvoir en profiter avec zéro coût. Les graphismes, l'histoire, le background, les possibilités d'exploration et de progression et le JCJ en monde ouvert font d'EVE un jeu qui, au minimum, doit être essayé maintenant qu'il est gratuit. Vivement recommandé.