Nous avons passé en revue EndWar Online

8 Note totale
Gameplay: 8/10
Graphismes: 7/10
Performances: 10/10

combat stratégique, niveaux élevés de personnalisation d'équipe, style de jeu assez unique

histoire faible, limite de niveau pour le JCJ très élevée, graphismes de mauvaise qualité par endroits

Nous avons essayé EndWar Online qui est en phase de bêta fermée. Le jeu est la version MMO de la populaire série d'Ubisoft qui se déroule dans un futur dévasté après une guerre mondiale qui a laissé une poignée de super factions qui s’affrontent pour les restes des villes saccagés de la Terre. Le jeu lui-même est un MMO de stratégie en temps réel dans lequel les joueurs doivent essayer de progresser à travers les lignes ennemies avec leurs unités et détruire la base ennemie.

Au début, nous avons du choisir entre deux factions principales : European Federation Enforcer Corps ou Russian Spetnaz Guard Brigades. Pour aller avec les méchants, nous avons pris les armes aux côtés de la Spetznaz pour reprendre la Russie. Les choix de faction définit quelques mécanismes de jeu, mais en général, il se concentre principalement sur les détails de l’histoire pour le joueur, qui fait office également de tutoriel et vous aide à construire votre QG, gagner quelques ressources faciles et vous simplifie la transition vers le jeu. Le scénario comporte des lacunes et il se manifeste par de petites fenêtres pop-up entre deux batailles ; pas que les jeux de ce genre soient généralement très portés sur le contenu narratif, mais des jeux comme Command and Conquer font un bien meilleur travail en apportant une petite histoire à l'action.

 

EndWar Online screenshots (9) copiaEndWar Online screenshots (13) copia


En ce qui concerne l'action, le combat est en temps réel et se compose de deux équipes (soit deux joueurs ou contre l'IA) positionnés à des extrémités opposées d'une carte et reliés par deux ou trois voies en fonction de la carte. Les joueurs sont en mesure d'envoyer leurs unités sur ces voies en dépensant des points de commande, une ressource qui s’épuise et se reconstitue au fil du temps. Les unités sont alors quasiment automatisées et feront leur chemin sur la voie et combattront toutes les unités ennemies, les défenses ou des structures qu’ils rencontrent. Les joueurs ont la possibilité de dépenser des points de commandement pour utiliser des compétences individuelles des unités. Les mécanismes de jeu suivent une configuration classique de pierre-papier-ciseaux, ou dans le cas du jeu Tank-Anti-Air-Gunship, où chacune des unités prend l’ascendant sur une autre et est dominé par une troisième. En plus de cela, il y a d'autres unités telles que les unités de frappes aériennes que peuvent bombarder une zone, les unités d'infanterie qui peuvent être utilisés pour prendre des points stratégiques pour donner des bonus, des unités d'artillerie pour tirer sur les ennemis depuis la distance. L'objectif est de progresser à travers les lignes ennemies jusqu’à la base adverse et la détruire, mais dans la campagne solo il y a des sous-objectifs alternatifs tels que la destruction de la base dans un certain délai, ou de conserver plus de 60% de votre armée.

Les unités que vous prenez dans la bataille dépendent des commandants que vous mettez dans votre équipe. Débloqués en dépensant des Fame, ces commandants ont leurs propres compétences et unités qu'ils peuvent utiliser dans la bataille, et sont en mesure de monter de niveau leurs compétences (et en acquérir de nouvelles). En outre, par l'acquisition de schémas vous êtes en mesure de fabriquer des composants pour équiper vos unités, donc globalement, il y a un très large champ d'application pour la personnalisation individuelle et la façon dont vous voulez que votre équipe soit composée, ainsi que les types de tactique que vous voulez employer.

Le jeu offre à la fois du JCE et du JCJ. Le JCE est l’arc narratif principal pour les joueurs solo qui conduit les joueurs à capturer de nouvelles régions dans leur aventure pour la domination totale. Chaque région capturée donne des récompenses ainsi que des ressources énergétiques utilisées pour mettre à niveau votre QG, ce qui va par défaut améliorer vos armes. Le combat est extrêmement réactif, vous pouvez voir quelles unités l'ennemi envoie sur les différentes voies, alors il est assez facile de simplement envoyer une contre-attaque directe à chaque fois et bien souvent vous détruirez toutes leurs unités avant même de tirer un seul coup de feu sur leur base. Le JCJ est différent car vous ne pouvez pas voir les unités ennemies jusqu'à ce qu'elles soient à portée de l'une de vos propres unités ou structures ; donc il faut équilibrer entre être agressif et se concentrer sur une stratégie et essayer de la changer dans l’action en fonction de la situation.

Il existe deux principaux modes JCJ différents dans le jeu : Forteresse et Escarmouche. Dans Forteresse, les joueurs se battent contre des équipes, mais pas contre les joueurs réels eux-mêmes ; chaque joueur va déterminer lesquels de leurs commandants et leurs unités respectives ils veulent utiliser comme défenseurs, et si un joueur attaque alors il jouera un match contre votre équipe qui sera contrôlée par l’IA. Lorsque vous attaquez vous êtes en contrôle, mais vous affrontez un adversaire contrôlé par l’IA. Escarmouche est le mode JCJ réel ou vous jouez contre un autre joueur, et il est déverrouillé au niveau 25 et prend pas mal de jours pour les joueurs occasionnels à débloquer. Cependant, des duels 1 contre 1 sont également disponibles en mode Ami, qui est débloqué beaucoup plus tôt. C’est un obstacle inutile pendant toute une partie du jeu car les joueurs sont certainement plus intéressés par jouer en JCJ plus tôt.

 

EndWar Online screenshots (15) copiaEndWar Online screenshots (16) copia


Il y a beaucoup de petites choses qui nous dérangent, comme les graphismes assez basiques dans certaines zones, vous pouvez le voir en particulier lorsque le jeu effectue un zoom avant sur certains points qui apparaissent avec des bords dentelés sur les ombres et de faibles textures. C’est quand même un peu léger pour un jeu par navigateur venant d’un grand studio / éditeur comme Ubisoft et faisant partie d'une série avec un tel renom (Tom Clancey). Un autre petit détail ennuyeux sont les nombreuses fonctionnalités de MMO asiatique qui sont présentes dans le jeu, toutes les icônes, les cloches et les sifflets qui essaient de vous faire acheter de l'or ou le statut de VIP, ou la fonction "Auto Battle" dans la campagne solo où vous pouvez compléter automatiquement les batailles dans les régions que vous contrôlez déjà pour obtenir des récompenses. Au fil du jeu, les joueurs devront dépenser beaucoup d'énergie, et le fait qu'il y ait une option payante pour récupérer l’énergie n’est pas du meilleur effet.

Le jeu est réellement appréciable dans les grandes lignes et l'élément de stratégie est certainement intéressant avec des options de composition d'équipe, de stratégies sur la carte et la nécessité pour le jeu offensif et défensif. Le JCJ va être le facteur déterminant pour la plupart des joueurs en fin de compte. Pourtant, même avec la quantité de personnalisation, il est difficile de dire si le jeu est promis à un bel avenir ou s’il va faire long feu rapidement.