Nous avons passé en revue Rising Cities

5.5 Note totale
Gameplay: 6/10
Graphismes: 6/10
Effet Sonores: 5/10

Mignon, occasionnel et facile d'accès

Peu d'innovations en général

 

Nous avons passé en revue Rising Cities de Bigpoint, un MMO gratuit par navigateur qui est un mélange de Sim City et de Farmville. Le résultat est un jeu de construction de cité occasionnel, amusant et facile d’accès dans lequel les joueurs incarnent le maire d'une ville naissante et sont chargés de l'aider à s’agrandir et se développer.

 

Rising Cities - newsNous avons donc plongé dans le jeu après une rapide inscription sur le site officiel. Dès le départ, nous avions déjà les bases d'une ville avec une mairie, une terre agricole et une poignée de maisons déjà construites, que nous pouvions louer pour en retirer un revenu. Le but principal des maisons est de donner un revenu constant au joueur qu'il doit utiliser pour acheter d'autres bâtiments. Tout de suite, il fu évident qu'il y avait deux principaux mécanismes en jeu: ressources et temps. Chaque action prend un certain temps et a un coût spécifique en ressources, en pièces de monnaie et en Permis de construire (nous y reviendrons plus tard). La «stratégie» du jeu, si nous pouvons l'appeler ainsi (soyons honnête, c’est une configuration assez basique) consiste principalement à équilibrer le bonheur de vos citoyens et gérer les ressources et l’énergie de la ville pour essayer de construire la ville la plus grande et la plus efficace possible.

 

Rising Cities screenshot 1 copiaRising Cities screenshot 2 copia_1Rising Cities screenshot 3 copia


Tout au long du jeu, au moins dans les premiers niveaux, nous étions constamment guidés par des tâches à accomplir, qui nous apprenaient ce que nous devions faire et comment utiliser les fonctionnalités et les menus ; en remplissant ces tâches nous avons été récompensés avec des pièces, des points d’EXP et des ressources. Le jeu est assez simple pour que ceux qui ont déjà joué à quelque chose de semblable puissent s’y retrouver par eux-mêmes sans l’aide d’un tutoriel, mais c’est toujours agréable d’avoir un coup de main pour au moins obtenir les fondations initiales de votre ville. Nos premières tâches consistaient à construire de nouvelles maisons, récolter des loyers et augmenter la population de la ville. nous avaient nous concentrons essentiellement autour de la construction de nouvelles maisons qui nous a donné une tâche distincte à la fois pour la collecte de louer un montant fixe de temps et d'accroître la ville globale peuplé, qui tous deux requis bâtiments résidentiels. Autres tâches comprenaient la construction d'un chantier à bois, pour produire du bois utilisé dans diverses constructions. Cette ressource était produite toutes les quelques minutes et ce temps pouvait être réduit par la mise à niveau du bâtiment (disponible pour la plupart des bâtiments).

Nous avons été confrontés un petit problème en essayant d'obtenir plus de permis de construire. Chaque fois que vous voulez placer un bâtiment, vous utilisez un de vos permis de construire. Après avoir utilisé les cinq permis en notre possession, nous avons eu du mal à trouer le moyen d’en acquérir d’autres. Il y avait une option pour dépenser de la monnaie premium, la MetroMoney, et pouvoir placer un bâtiment, mais ça avait plutôt l'air d’un moyen rapide pour placer un bâtiment que pour acquérir les permis... Puis, nous avons compris que chaque bâtiment spécifique a ses propres Permis de construire individuels, donc nous avons été (heureusement) en mesure de construire les autres résidences de classe plus élevée pour effectuer nos tâches. Avec un peu de recherche sur Internet, nous avons découvert que les joueurs acquerront les Permis de construire plus tard dans le jeu, ou bien, ils peuvent les obtenir avec le Metro Money.

 

Rising Cities screenshot 4 copia_1Rising Cities screenshot 5 copia_1Rising Cities screenshot 6 copiaRising Cities screenshot 7 copia_1


Le jeu suit un schéma classique, monter de niveau, améliorer, construire, monter de niveau, améliorer jusqu’à obtenir une immense ville. Le jeu offre des éléments de stratégie qui se retrouvent dans le placement d’éléments décoratifs et dans la préoccupation constante de répondre aux besoins des citoyens pour qu’ils soient heureux, mais aussi des fonctions communautaires pour discuter avec d'autres propriétaires de ville ainsi que la possibilité d'acheter et de vendre des ressources sur le marché. Globalement, les graphismes sont mignons et bien faits, simples mais efficaces pour le type de jeu, et le jeu offre une expérience occasionnelle pittoresque et facile. Malheureusement, il n’offre rien de réellement nouveau dans un genre déjà très saturé. Bien qu’il soit sorti il y a déjà deux ans, il est arrivé trop tard pour profiter de l'engouement pour Farmville.

Si vous voulez en savoir plus sur le jeu, cliquez sur le bouton "info" ci-dessous.