Premier aperçu de Kinderdragons

7 Note totale
Gameplay: 5/10
Graphismes: 8/10
Performances: 8/10

Nombreux types de dragons, graphismes décents

Uniquement disponible sur Facebook, temps de production longs, restrictions

Nous avons récemment testé Kinderdragons, le nouveau jeu pour Facebook de R2Games, un titre gratuit dans lequel chaque joueur possède une île flottante et doit collecter des dragons afin d'affronter les dragons d'autres joueurs. Le jeu est un mélange de genres, combinant la gestion de ferme et les combats de créatures, bien que la partie entretien et production de constructions n'est pas trop complexe. Avec un nouveau compte, nous avons décidé de voir ce que propose ce nouveau jeu.

Au tout début, on se retrouve avec un lopin de terre inhabitée où vous pouvez construire différents bâtiments. Cet espace a des limites et chaque bâtiment occupe une parcelle. Ces constructions servent à couvrir tous les besoins de l'élevage de dragons ; il y a des fermes, des incubateurs, des patios, des fosses... Chacun a une fonction spécifique, et tous sont utiles. Par exemple, les dragons nouveau-nés sont placés dans des nids, où ils sont nourris avec des aliments produits à la ferme. Cependant, il est nécessaire de mentionner que le nombre de bâtiments est limité, et il est possible d'acquérir de nouvelles îles sur lesquelles bâtir. A un moment, la seule nécessité est d'avoir est d'avoir des nids pour pouvoir avoir plus de dragons. Le système manque d'éléments de recyclage des ressources au-delà de l'or produit dans des nids et qui peut être utilisé pour acheter différents articles, ce qui fait qu'il ne présente pas une grande difficulté.

Mais ce n'est pas un problème, parce que comme le nom du jeu l'indique, le plus importants sont les dragons. L'un des principes fondamentaux du jeu est la possibilité de créer ses propres dragons en croisant les différentes espèces. Les quatre principaux types de dragons peuvent être achetés à la boutique avec de l'or (le reste nécessite des gemmes, la monnaie premium), et les dragons peuvent être de feu, d'eau, de roche et de plantes. En combinant, par exemple, un dragon de feu avec un dragon d'eau, on peut obtenir un dragon de nuages. Si l'on combine un dragon de feu et un autre de roche, on peut obtenir un dragon de roche ardent.

 

kinderdragons-screenshots-1-copiakinderdragons-screenshots-8-copia


Kinderdragons possède le composant qui rend intéressant Pokemon, le fait de vouloir obtenir toutes les créatures possibles. Mais la possibilité d'acheter des œufs de dragons dans la boutique avec de l'argent réel enlève la surprise et l'excitation de ce que vous pouvez obtenir en croisant deux types de dragons différents, ce qui serait un aspect incroyablement amusant.

Après avoir acquis quelques œufs et élevé quelques dragons, nous avons accumulé assez d'expérience pour débloquer le premier mode JCJ, «Tournoi », qui nous invita à former un groupe de trois dragons. Dans un premier temps, la stratégie pour la formation des équipes n'a pas trop d'importance, mais à des niveaux élevés cela peut signifier perdre ou gagner une bataille contre un autre joueur. Le jeu suggère que vous essayiez d'avoir une réponse à tout type de dragon, mais dans notre cas, nous n'avons eu accès qu'aux quatre types de base.

Le combat dans Kinderdragons est automatique. Les dragons s'affrontent jusqu'à ce qu'une équipe perde. Bien qu'en montant de niveau, on acquiert de nouvelles compétences et de meilleures attributs, le joueur n'arrive jamais à avoir le contrôle sur ce qui se passe pendant le combat.

 

kinderdragons-screenshots-4-copiakinderdragons-screenshots-11-copia


Malheureusement, nous n'avons pas pu essayer le JCE trop longtemps, puisque apparemment il y a une limitation de douze heures pour participer une seconde fois, ce qui est assez frustrant. Nous ne pouvons garantir que cela se produit dans les différents modes qui sont débloqués plus tard, mais c'est le cas avec le premier mode disponible.

A partir de ce moment, nous avons commencé à rencontrer des problèmes de gestion. Une fois que vous progressez dans le jeu, vous commencez à noter le manque de gemmes pour accélérer la construction de bâtiments ou l'élevage des dragons. Dans les premiers niveaux le processus est très rapide et le jeu vous fournit des gemmes pour accélérer toutes les actions, mais vers le niveau 8 on se retrouve sans gemmes et sans un moyen simple de les acquérir. Evidemment, nous ne nous attendons pas à ce qu'on nous les donne, mais incuber un œuf est un processus qui dure six heures, de sorte que cela empêche de jouer en continu. Il s'agit pourtant d'un jeu pour jouer de manière occasionnelle, sans y consacrer trop de temps. Et donc ceux qui veulent continuer à jouer, doivent acheter des gemmes. Il ya peut-être trop de restrictions pour les joueurs qui ne veulent pas investir d'argent réel.

Cela dit, le jeu est très beau avec des graphismes très colorés et détaillés. En tant que concept, c'est un jeu tout à fait original et intéressant, mais pas pour ceux qui cherchent à passer des heures à jouer.