Premières impressions de Skyforge

AD Note totale

Graphismes époustouflants | Gameplay exigeant qui change des autres MMO fantasy

Les options de personnalisation de l'Atlas d'Ascension mettent un peu de temps à devenir disponibles

 

Il y a eu beaucoup de battage médiatique et d'anticipation au sujet de Skyforge, le nouveau MMORPG issu des efforts combinés de Obsidian Entertainment (KOTOR2, Neverwinter Nights 2, Armored Warfare) et Allods Team (Allods Online), et nous étions donc très excités de pouvoir enfin essayer la bêta fermée du jeu avec un compte presse. Pour ceux qui ne savent pas grand chose sur le jeu, l’idée de base est que vous commencez comme un Immortel sur une planète où se mêlent fantasy et science-fiction où les dieux sont des figures réelles qui répondent à l'appel des gens du haut de leur tour divine et envoient des Immortels pour aider les gens.

 

Skyforge - newsLe scénario du jeu nous a plu immédiatement, l'idée que ces dieux, à l'aide de la science et de la technologie, surveillaient les problèmes affectant leurs adorateurs et s’impliquaient activement dans ces problèmes. Ensuite, et probablement ce qui a suscité un tel intérêt pour le jeu, les graphiques qui, dans certains endroits sont tout simplement à couper le souffle, mais nous sommes assez expérimentés pour savoir que d’excellents graphismes ne font pas forcément un excellent jeu. Donc, aussi difficile que cela a pu l’être, nous avons essayé de mettre les visuels de côté autant que possible, et c’était difficile, car à chaque nouvelle zone nous ne pouvions qu’admirer la conception graphique globale de celle-ci.

Avec d'autres MMORPG, pour nous, c’est toujours le défi qui est l'un des aspects les plus importants. De trop nombreux développeurs s’accrochent à l'idée que leur MMORPG va être le premier MMORPG auquel leurs joueurs vont jouer et donc ils créent des jeux sans difficulté afin de ne pas effrayer les nouveaux joueurs. La vérité est que nous ne sommes plus il ya quinze ans quand la plupart des gens n’avaient jamais entendu parler d'un MMORPG ; les joueurs sont beaucoup plus expérimentés et espèrent un peu plus de difficulté plutôt que des combats contre des monstres trop faibles qu’ils peuvent tuer en trois petits coups. Skyforge le fait extrêmement bien, même en jouant à travers le tutoriel, nous avons pu voir qu'il y avait des moments où, si vous ne synchronisiez pas bien vos compétences ou n’utilisiez pas de tactiques pour échapper aux attaques des grands boss, vous alliez vous retrouver face contre terre et mourir.



Nous sommes des joueurs très expérimentés, avec les MMORPG et autres, et nous avons tout de même succombé lors d’un combat contre un boss particulièrement retors [Spoiler] dans la zone instanciée de Port Naori (qui était annoncée comme étant difficile). En pénétrant dans la zone votre journal de quête vous dit qu’il y a deux boss à tuer. Au début il n’y en avait qu’un, de sorte que nous avons pensé que c’était un sous-boss typique menant au combat de boss et nous avons commencé à le combattre au corps à corps avec notre Paladin. Mais nous nous trompions. Une fois que nous avions infligé une certaine quantité de dégâts après un certain laps de temps, un container de fret s’est ouvert et une créature a commencé à nous jeter une variété de sorts à base d'eau pour protéger l’autre boss. Nous avons rapidement réalisé que nous pourrions avoir à éliminer le lanceur de sorts d’abord et ainsi nous avons changé d’objectif. Une fois que nous lui avions infligé une quantité suffisante de dégâts il s’est enfuit dans son container nous laissant combattre le premier boss.

Notre paladin est mort à trois reprises dans cette bataille, étant proche de la victoire à chaque fois, mais en difficulté vers la fin pour garder nos points de vie (les ennemis lâchent des orbes de soins au long du combat mais ils deviennent de plus en plus avares vers la fin du combat.). Heureusement, nous avons pu profiter de l'une des principales caractéristiques du jeu et qui est la capacité de basculer vers une autre classe. Nous voulions tester notre Paladin, mais nous ne l’avions pas assez amélioré par rapport à notre mage de glace qui a été notre personnage principal pour la plus grande partie de notre test. En plus de cela il est un faiseur de dégâts à distance redoutable, ce qui a considérablement changé la donne dans le combat et nous a permis de remporter la victoire. Cette possibilité de changer de classe au milieu d’un combat ou d’une mission est une aubaine car les joueurs peuvent choisir la classe qui s’adapte le mieux à la situation ou au groupe qu’ils ont avec eux. Nous avons seulement eu accès aux trois classes de base : Paladin, Cryomancer et Lightbinder, mais nous avons aussi vu dans nos aventures les classes Gunner et Berserker, qui sont déverrouillées par les Packs Fondateurs et ce genre de choses, et ils avaient l'air sacrément impressionnants de ce que nous en avons vu.

 

Skyforge screenshots (2) copiaSkyforge screenshots (6) copia


 Nous ne avons trouvé que, de temps à autre, il fallait parcourir un long chemin juste pour aller parler à un PNJ, en particulier dans la mission de début où nous avons dû trouver un Adorateur dans un parc, ce qui signifiait une longue course à travers le zone juste pour lui parler et il n’y avait pas de véritable quête ou d’action au bout(pour le moins nous avons pu admirer la zone en chemin). Chaque fois que vous devez voyager jusqu’à un PNJ ou aller et venir entre eux peut sembler un peu frustrant et inutile, et d'autres jeux ont traité ce genre de chose un peu mieux (comme Star Wars: The Old Republic avec l'utilisation de dispositifs de messages via des hologrammes de PNJ lorsque vous terminez une quête de sorte que vous n’avez pas à retourner au PNJ).

Cela dit, au moins dans Skyforge vous n’avez pas à prendre des quêtes une à la fois à partir de diverses sources. Dans notre expérience, nous avons reçu la majorité de nos quêtes en parlant à un PNJ de la zone initiale qui simplement se mettent à jour à mesure qu’on les termine. De même recevoir les récompenses lorsque vous terminez une quête est une affaire instantanée et sans effort, particulièrement utile avec les ressources de cristal que vous gagnez en accomplissant des quêtes qui peuvent être dépensés à l'amélioration des compétences dans le système d’Ascension Atlas, ce qui signifie que nous pouvions continuer à améliorer notre personnage à mesure que nous jouions.

L'Ascension Atlas était initialement une préoccupation pour nous, essentiellement un réseau de nœuds que les joueurs débloquent en dépensant leurs ressources (comme dans Path of Exile, mais à chaque classe ayant son propre arbre). Lorsque l'on regarde l'Atlas, il semble extrêmement linéaire, sans choix au départ et les joueurs ne pouvant déverrouiller que le même nouveau nœud de compétences / attribut dans le même ordre que tout le monde. De ce que nous avons vu dans le jeu, le chemin se ramifie un peu vers la fin mais pas tant que ça. Cependant, les captures d'écran que nous avons maintenant vu depuis d'autres sources, ont montré que cet Atlas devient considérablement plus personnalisable.

 

Skyforge screenshots (9) copiaSkyforge screenshots (1) copia


Alors la grande question est « le jeu vaut-il la peine? » Eh bien, nous avons joué à de nombreux MMORPG et aucun d'entre eux ne semblent offrir beaucoup de gameplay original et se concentrent plutôt davantage sur les différentes fonctionnalités de fin de partie. Pour nous Skyforge a été comme une bouffée d'air frais, depuis le tutoriel jusqu’aux premières missions le combat et le défi étaient excitants, nous n’avions pas eu l’impression de jouer dans des quêtes faciles pour apprendre les contrôles. Le jeu est à la fois esthétique et fonctionnel, et tandis que l'interface graphique est un peu différente et offre cet élément de science-fiction, il est agréable de voir un MMORPG qui ne fait pas un simple copier-coller de l’interface de World of Warcraft que nous sommes fatigués de voir.

Honnêtement? Nous pourrions être en train d’attendre le meilleur MMORPG à venir sur le marché depuis très, très longtemps.